Histoire Des Livres Populaires, Ou, de la Littérature Du Colportage, Depuis L'origine de L'imprimerie Jusqu'à L'établissement de la Commission D'examen Des Livres Du Colportage--30 Novembre 1852, Volumen 1

Portada

Dentro del libro

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 481 - Hambourg; que le prochain dimanche, au sermon, il vit, vis-à-vis de la chaire du prédicateur, un grand homme ayant de longs cheveux qui pendaient sur les épaules, et pieds nus, lequel oyait le sermon avec telle dévotion qu'on ne le voyait pas remuer le moins du monde, sinon lorsque le prédicateur nommait Jésus-Christ , qu'il s'inclinait et frappait sa poitrine et soupirait fort : il n'avait autres habits , en ce temps-là d'hiver, que des chausses à la marine, qui lui allaient jusque sur les...
Página 486 - Est-il rien sur la terre Qui soit plus surprenant Que la grande misère Du pauvre Juif errant? Que...
Página 230 - Les délices ou discours joyeux et récréatifs avec les plus belles rencontres et les propos tenus par tous les bons cabarets de France, par Verboquet le Généreux, Paris, Jean de Bordeaux, 1650, 2 parties en \ vol.
Página 323 - Il disait qu'il travaillait pour son plaisir, mais il ne travaillait pas pour celui des lecteurs. Il disait encore que ses ouvrages étaient ses péchés mortels ; mais c'était le public qui en faisait pénitence. Ses Dialogues des Vivants, qui appartiennent au genre ennuyeux...
Página 480 - ... lettre, écrite en allemand par quelque bon catholique de Hambourg, circula d'abord manuscrite, et fut imprimée bientôt avec ce texte de l'Évangile en suscription : En vérité, je vous le dis, il...
Página 362 - Le progrès des sciences et des arts at-il contribué à corrompre ou à épurer les mœurs?
Página 294 - Cupidon ; l'âge auquel on peut commencer à faire l'amour, qui est de quatorze ans pour les garçons et de douze ans pour les filles, etc.
Página 484 - Le rencontrèrent tout seul et cheminant, Non pas vestu comme on est maintenant. De grandes chausses il porte à la marine Et une jupe comme à la florentine, Un manteau long jusqu'en terre traînant; Comme un autre homme il est au demeurant. Ce que voyant, lors ils l'interrogèrent D'où il venoit, et ils lui demandèrent Sa nation, le métier qu'il menoit; Mais cependant toujours il cheminoit.
Página 464 - Nostre-Dame : mais les jambes luy pendoyent jusques en la rivière de Seine; et regardoit les cloches de l'une et puis de l'autre, et se print à bransler les deux qui sont en la grosse tour, lesquelles sont tenues les plus grosses de France. Adonc vous eussiez veu venir les Parisiens tous à la foule qui le regardoyent, et se mocquoyent de ce que il estoit si grant.
Página 199 - ... astrologique , qui examine les influences des planètes sur les lignes de la main, et croit pouvoir déterminer le caractère et prédire ce qui doit arriver en calculant ces influences. Nous nous sommes plus appesantis sur les principes de la chiromancie physique, parce que c'est la seule qui soit encore en usage.

Información bibliográfica