Búsqueda Imágenes Maps Play YouTube Noticias Gmail Drive Más »
Iniciar sesión
Libros Libros 61 a 70 de 190 sobre Sur tous mes frères morts se faisant un passage; Et de sang tout couvert échauffant...
" Sur tous mes frères morts se faisant un passage; Et de sang tout couvert échauffant le carnage Songe aux cris des vainqueurs, songe aux cris des mourants, Dans la flamme étouffés sous le fer expirants. "
Nouvelles études sur la littérature grecque moderne - Página 594
de Charles Antoine Gidel - 1878 - 613 páginas
Vista completa - Acerca de este libro

Histoire de la poésie

Charles Augustin Henry - 1856
...revoir encor, Sacrés murs, que n'a pu conserver mon Hector. (Acte I , scène 4.) Ecoutez le récit de cette nuit cruelle Qui fut pour tout un peuple une nuit éternelle. (Acte III, scène».) N'est-ce pas l'Andromaque d'Homère et de Virgile que nous entendons? n'est-cepas...
Vista completa - Acerca de este libro

Mémoires de M. le comte de Vaublanc

Vincent Marie Viénot comte de Vaublanc, François Barrière - 1857 - 491 páginas
...loges , range bien sa longue robe pour qu'elle ne la gêne pas , et crie aux habitants des loges : Songe , songe, Céphise, à cette nuit cruelle Qui fut pour tout un peuple une nuit éternelle ! A ces mots : Ensanglantant l'autel qu'il tenait embrassé , elle lit le geste d'embrasser ; et quand...
Vista completa - Acerca de este libro

Bibliotheque des mémoires relatifs a l'histoire de France, Volumen 13

1857
...loges , range bien sa longue robe pour qu'elle ne la gêne pas , et crie aux habitants des loges : Songe , songe, Céphise, à cette nuit cruelle Qui fut pour tout un peuple une nuit éternelle ! A ces mots : * Ensanglantant l'autel qu'il tenait embrassé , elle flt le geste d'embrasser ; et...
Vista completa - Acerca de este libro

Bibliothèque des mémoires relatifs à l'histoire de France pendant le 18e ...

François Barrière, Mathurin Lescure - 1857
...les loges, range bien sa longue robe pour qu'elle ne la gêne pas, et crie aux habitants des loges -. Songe, songe, Céphise, à cette nuit cruelle Qui fut pour tout un peuple une nuit éternelle ! A ces mots : Ensanglantant l'autel qu'il tenait embrassé, e!le fit le geste d'embrasser ; et quand...
Vista completa - Acerca de este libro

Bibliothèque des mémoires relatifs à l'histoire de France ..., Volumen 13

1857
...longue robe pour qu'elle ne la gène pas , et crie aux habitants des loges : Sonse , songe, Ciphise, à cette nuit cruelle Qui fut pour tout un peuple une nuit éternelle ! A ces mots : Ensanglantant l'autel qu'il tenait embrassé , elle lit le geste d'embrasser ; et quand...
Vista completa - Acerca de este libro

Revue de l'académie de Toulouse et des autres académies de l'Empire [afterw ...

Félix Lacointa - 1858
...successeur? L'horreur que Pyrrhus lui inspire vient encore en aide à sa fidélité. Songe, songe, Cépbise , à cette nuit cruelle, Qui fut pour tout un peuple une nuit éternelle ; Figure-toi Pyrrhus, les yeux étincelants Puis vient tout ce tableau, ce magnifique lieu commun de...
Vista completa - Acerca de este libro

Curiosités théâtrales anciennes et modernes: françaises et étrangères

Victor Fournel - 1859 - 401 páginas
...les loges, range bien sa longue robe pour qu'elle ne la gêne pas, et crie aux habitants des loges : Songe, songe, Céphise, à cette nuit cruelle Qui fut pour tout un peuple une nuit éternelle ! A ces mots ; Ensanglantant l'autel qu'il tenait embrassé elle fit le geste d'embrasser; et, quand...
Vista completa - Acerca de este libro

Geschichte des politischen französischen Calvinismus vom Aufstand ..., Volumen 1

Gottlob von Polenz - 1859
...Sîamenê Sénac, In ben (Jarapljraprten fflîorteii ber Slnbronia.'i angab: „Songe, songe, Scnac, à cette nuit cruelle Qui fut pour tout un peuple une nuit éternelle; Songe aux cris des vainqueurs, songe aux cris des mourans Dans la flamme étouffes, sous le fer expirans."...
Vista completa - Acerca de este libro

Nouveau dictionnaire universel des synonymes de la langue française, Volumen 2

M. Guizot (François) - 1861
...songeait à l'avenir. C'est une assertion un peu téméraire, ne serait-ce qu'en présence de ce vers de Racine : Songe, songe Céphise, à cette nuit cruelle, Qui fut pour tout un peuple une nuit éternelle. Rêver, c'est penser uniquement à une chose. Les amants se plaisent à rêver dans un lieu solitaire...
Vista completa - Acerca de este libro

Théâtre complet de J. Racine, précédé d'une notice par m. Auger

Jean Racine - 1862
...murailles? Dois-je oublier mon père à mes pieds renversé, Ensanglantant l'autel qu'il tenait embrassé ? Songe , songe, Céphise, à cette nuit cruelle Qui fut pour tout un peuple une nuit éternelle ; ' Figure-toi Pyrrhus, les yeux étincelauts, Entrant à la lueur de nos palais brûlants, Sur tous...
Vista completa - Acerca de este libro




  1. Mi colección
  2. Ayuda
  3. Búsqueda avanzada de libros
  4. Descargar ePub
  5. Descargar PDF