Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres 51 - 60 sur 144 pour Depuis le jour que je le perdis, je ne fais que traîner languissant ; et les plaisirs....
" Depuis le jour que je le perdis, je ne fais que traîner languissant ; et les plaisirs mêmes qui s'offrent à moi, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte : nous étions à moitié de tout ; il me semble que je lui dérobe sa, part... "
La Mosaïque du midi: publication mensuelle - Page 239
publié par - 1839
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Textes classiques de la littérature française: extraits des grands ..., Volume 1

Jacques Demogeot - 1889 - 562 pages
...voluistis !) habebo 1, ie no foys que traisner languissant; et les plaisirs mesmes qui s'offrent à moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte : nous estions à moitié de tout; il me semble que ie luy desrobe sa part. Née fas esse ulla me voluptate...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

South-western France

Augustus John Cuthbert Hare - 1890 - 664 pages
...que je le perdis, je ne fays que traisner languissant ; et les plaisirs mesmes qui s'offrent a moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte; nous estions a moitie de tout.' Behind the church, in a garden on the hill-side, is the strange sepulehral...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

South-western France

Augustus John Cuthbert Hare - 1890 - 664 pages
...que je le perdis, je ne fays que traisner languissant ; et les plaisirs mesmes qui s'offrent a moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte; nous estions a moitiè de tout.' Behind the church, in a garden on the hill-side, is the strange sepulchral...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Essais - lettres - Journal de voyage

Michel de Montaigne - 1893 - 306 pages
...voluistis) habebo1, je ne fay que traisner languissant; et les plaisirs mesmes qui s'olîient à moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte : nous estions à moitié de tout*; il me semble que je luy desrobe sa part. Née fas esse ulla me voluptate...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Études littéraires sur les classiques français des classes supérieures, Volume 2

Gustave Merlet - 1894 - 1220 pages
...neuf ans après, ne disait-il pas : « Je ne fais que traisner languissant ; et les plaisirs mesmes qui s'offrent à moi, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte. Nous estions à moitié de tout; il me semble que je lui desrobe sa part. J'étois si accoutumé à cstre...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Journal du voyage de Michel de Montaigne en Italie par la Suisse et l ...

Michel de Montaigne - 1895 - 719 pages
...voluiêtit) kabebo, je ne foys que traisuer languissant, et les plaisirs, mesmes qui s'offrent a moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte : nous estions à moitié de tout: il me semble que je luy desrobe sa part „. 1 Qaeste acque - lasciano...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Allard Pierson herdacht, Volume 1

Samuel Adrianus Naber - 1897 - 307 pages
...que je le perdis, je ne fais que trainer languissant: et les plaisirs mêmes qui s'offrent a moi, 179 au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte; nous étions a moitié de tout; il me semble que je lui dérobe sa part: j'étais déja si fait et si accoutumé...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Etudes franciscaines, Volume 4

1900
...Montaigne. Depuis sa mort celui-ri ne fit que languir. Laissons-le parler : « Les plaisirs mêmes qui s'offrent à moi, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte ; nous étions(2) à moitié de tout ; il me semble que je lui dérobe sa part... J'étais déjà si l'ait...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Etudes litteraires sur les classiques francais des classes ..., Volume 2

Gustave Merlet - 1900
...inguérissable; neuf ans apres, ne disait-il pas : « Je ne fais que traisner languissant; et les plaisirs mesmes qui s'offrent à moi, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte. Nous estions à moitié de tout; i/ me semble que je lui desrobe sa part. J'étois si accoutumé à estre...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Mémoires de l'Académie des Sciences, des Lettres et des Arts d'Amiens, Volume 47

Académie des Sciences, des Lettres et des Arts d'Amiens, France - 1901
...le perdis, « je ne foys que traisner languissant ; et les plaisirs « mesmes qui s'offrent à moy, au lieu de me consoler, « me redoublent le regret de sa perte : nous estions « à moitié de tout ; il me semble que je lui desrobe « sa part. « Ncc fas esse itlla me...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger le PDF