Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres 41 - 50 sur 147 pour Depuis le jour que je le perdis, je ne fais que traîner languissant ; et les plaisirs....
" Depuis le jour que je le perdis, je ne fais que traîner languissant ; et les plaisirs mêmes qui s'offrent à moi, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte : nous étions à moitié de tout ; il me semble que je lui dérobe sa, part... "
La Mosaïque du midi: publication mensuelle - Page 239
publié par - 1839
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les essais de Montaigne, Volume 1

Michel de Montaigne - 1873
...voluislis) habebo, je ne fay que traîner languissant , et les plaisirs mesmes qui s'offrent à moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte. Nous estions à moitié de tout; il me semble que je luy desrobe sa part, Née fas esse ulla me voluptate...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Histoire de l'eloquence: avec des jugements critiques sur les plus celebres ...

Auguste Charles Henry - 1874
...que je le perdis, je ne foys que traisner languissant; et les plaisirs mesmes qui s'offrent à moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte; nous estions à moitié de tout; il me semble que je lui desrobe sa part : j'estois déjà si faict et accoustumé...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

De l'imagination: étude psychologique

Narcisse Michaut - 1876 - 324 pages
...que je le perdis, je ne foys que traisner languissant ; et les plaisirs mêmes qui s'offrent à moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte : nous estions à moitié de tout ; il me semble que je lui desrobe sa part : j'étois déjà si faict et...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Textes classiques de la littérature française: extraits des grands écrivains ...

Jacques Claude Demogeot - 1878 - 249 pages
...voluistis I) habebo 2, ie ne foys que traisner languissant ; et les plaisirs mesmes qui s'offrent à moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte : nous estions à moitié de tout; il me semble que ie luy desrobe sa part. Nee fas esse ulla me voluptate...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Essais de Michel de Montaigne

Michel de Montaigne - 1879 - 648 pages
...voluistis!) babebo 3, le ne fois que traisner languissant; et les plaisirs mesmes qui s'offrent à moy, t on estions à moitié de tout ; il me semble que ie luy desrobbe sa part : Née fas esse ulla me voluptate...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

De la servitude volontaire: ou, Le contr'un; discours par Étienne de La Boétie

Estienne de La Boétie - 1879 - 191 pages
...De l'Amitié fraternelle, c. 3. • Virgile, Enéide, V, 49. plaisirs mestnes qui s'offrent à moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte : nous estions à moitié de tout; il me semble que ie luy desrobe sa part tiec fas esse nlla me roluptate...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Textes classiques de la littérature française, extraits des grands écrivains ...

Jacques Claude Demogeot - 1880 - 864 pages
...voluistis !) habebo *, ie ne foys que traisner languissant ; et les plaisirs mesmes qui s'offrent à moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte : nous estions à moitié de tout; il me semble que ie luy desrobe sa part. Née fas esse ulla me voluptate...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les grands écrivains du seizième siècle ...

Gustave Merlet - 1881 - 603 pages
...que je le perdis, je ne foys5 que traisner languissant; et les plaisirs mesmes qui s'offrent à moy, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte : nous estions à moitié de tout' ; il me semble que je lui desrobe sa part : j'estois déjà si faict et...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Études littéraires sur les classiques français des classes supérieures, Volume 2

Gustave Merlet - 1882 - 492 pages
...neuf ans après, ne disait-il pas : « Je ne fais que traisner languissant; et les plaisirs mesmes qui s'offrent à moi, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte. Nous estions à moitié de tout; il me semble que je lui desrobe sa pari. J'étois si accoutumé à estre...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Études littéraires sur les classiques français des classes supérieures, Volume 1

Gustave Merlet - 1883 - 504 pages
...neuf ans après, ne disait-il pas : « Je ne fais que traisner languissant; et les plaisirs mesmes qui s'offrent à moi, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte. Noua estions à moitié de tout; il me semble que je lui desrobe sa part. J'étois si accoutumé à...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger le PDF