Images de page
PDF
[ocr errors][merged small]

disent ils en Daulphiné. De toutes les belles actions humaines qui sont venues à ma cognoissance, de quelque sorte qu'elles soyent, ie penserois en avoir plus grande part à nombrer celles qui ont esté produictes, et aux siecles anciens et au nostre, avant l'aage de trente ans, que aprez : ouy, en la vie des mesmes hommes souvent. Ne le puis ie pas dire en toute seureté de celles de Hannibal, et de Scipion son grand adversaire ? la belle moitié de leur vie, ils la vescurent de la gloire acquise en leur ieunesse : grands hommes depuis, au prix de touts aultres, mais nullement au prix d'eulx mesmes. Quant à moy ie tiens pour certain que, depuis cet aage, et mon esprit et mon corps ont plus diminué qu'augmenté, et plus reculé que advancé. Il est possible qu'à ceulx qui employent bien le temps, la science et l'experience croissent avecques la vie; mais la vivacité, la promptitude, la fenmeté, et aultres parties bien plus nostres, plus importantes et essentielles, se fanissent et s'allanguissent.

Ubi iam validis quassatum est viribus aevi
Corpus, et obtusis ceciderunt viribus artus,
Claudicat ingenium, delirat linguaque mensque. (2)

Tantost c'est le corps qui se rend le premier à la vieillesse; parfois aussi c'est l'ame : et en ay assez veu qui ont eu la cervelle affoiblie avant l'estomach et les iambes ; et d'autant que c'est un mal peu sensible à qui le souffre, et

(1) Si l'épine ne pique point en naissant, à peine piquera-t-elle jamais.

(2) Lorsque le corps est ruiné par les violentes secousses du temps, et que les membres ont perdu leur vigueur, l'esprit s'affoiblit, la langue et le jugement extravaguent. Lucret. l. 3, v. 452 , et seqq.

d'une obscure montre, d'autant est il plus dangereux. : Pour ce coup ie me plains des loix, non pas de quoy elles * nous laissent trop tard à la besongne, mais de quoy elles nous y employent trop tard. Il me semble que considerant la foiblesse de nostre vie, et à combien d'escueils ordinaires et naturels elle est exposee, on n'en debvroit pas faire si grande part à la naissance, à l'oisifveté, et à l'apprentissage.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small]
« PrécédentContinuer »