Imágenes de página
PDF
ePub

HISTOIRE GÉNÉRALE

DE LA

MUSIQUE RELIGIEUSE

DIVINITY SCHOOL

LIBRARY.

HARVARD UNIVERSITY

PAR:S. IMPRIMERIE ADRIEN LE CLERE, RUE CASSETTE, 29.

(1)

DE LA

MUSIQUE RELIGIEUSE

PAR

M. FÉLIX CLÉMENT

MAITRE DE CHAPELLE ET ORGANISTE DE LA SORBONNE ET DU COLLÉGE STANISLAS
Membre de la Commission des Arts et Édifices religieux

AU MINISTÈRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE ET DES CULTES.

Unicum constat, quod hoc genus musicæ, dum
divinitus sancto Gregorio doctum, non solum
humana, sed etiam divina auctoritate fulcitur.
S. ODDON DE CLUNY.

(Deuxième traité sur le Chant grégorien.]

A. L. & CIE

PARIS

LIBRAIRIE ADRIEN LE CLERE ET Cie

IMPRIMEUR DE N. S. P. LE PAPE ET DE L'ARCHEVÊCHÉ DE PARIS

Rue Cassette, 29, près Saint-Sulpice.

ML 3002 053

1861

PRÉFACE

A une époque où toutes choses semblent se renouveler, lorsque des traditions brisées par le long interrègne des révolutions paraissent abandonnées sans retour, un livre comme celui-ci offre une écluse fermée au torrent des idées nouvelles. Quelque importune que soit la vue de la chaîne des traditions, il est nécessaire qu'on la voie. On peut la traverser au lieu de la suivre, mais on sait alors qu'on se dirige vers un autre but que celui où elle conduit. L'objet principal de cet ouvrage est de démontrer l'existence de formes hiératiques dans l'art, et la nécessité de les conserver dans la musique religieuse.

La confusion des genres produit l'affaiblissement de chacun d'eux. Chez tous les peuples, dans toutes les religions, il y a eu une classe sacerdotale, privilégiée, objet de la vénération publique. Si, selon l'expression de saint Pierre, tout homme est prêtre dans la société chrétienne et par la participation au sacrifice de l'Homme-Dieu, il doit se démettre cependant de la partie extérieure de ses fonctions et du soin d'un culte permanent, fervent, digne de son objet, en faveur de personnages que recommandent à la fois une véritable vocation, une aptitude spéciale et la pratique des vertus les plus compatibles avec la célébration des saints mystères et la direction morale des consciences. De là un clergé, une hiérarchie, une discipline et des usages.

Les formes d'expression du culte public doivent participer jusqu'à un certain point à l'invariabilité des dogmes et conserver un caractère essentiellement traditionnel. C'est pour elles

« AnteriorContinuar »