Annales archéologiques, Volumen 18

Portada
Bureau des Annales Archéologiques, 1858
0 Reseñas
Las reseñas no se verifican, pero Google comprueba si hay contenido falso y lo retira una vez identificado

Dentro del libro

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 254 - Publications de la Société pour la recherche et la conservation des monuments historiques dans le Grand-Duché de Luxembourg, constituée sous le patronage de Sa Majesté le Roi Grand-Duc, par arrêté daté de Walferdange du 2 septembre 1845.
Página 229 - Assaisonné du sel de nos graces antiques, Et non du fade goût des ornements gothiques, Ces monstres odieux des siècles ignorants , Que de la barbarie ont produits les torrents . Quand leur cours, inondant presque toute la terre, Fit à la politesse une mortelle guerre, Et, de la grande Rome abattant les remparts, Tint avec son empire étouffer les beaux arts.
Página 182 - Histoire des choses les plus remarquables advenues en Flandre, Hainaut, Artois et pays circonvoisins depuis 1596 jusqu'à 1674, mise en lumière par le sieur Pierre Le Boucq, gentilhomme valentinois.
Página 179 - Les Saints Lieux, pèlerinage à Jérusalem en passant par l'Autriche, la Hongrie, la Slavonie, les provinces danubiennes, Constantinople, l'Archipel, le Liban, la Syrie, Alexandrie, Malte, la Sicile et Marseille.
Página 62 - Étant allé l'après-dîner sur les tours pour voir frapper les cloches de bois dont je n'avais nulle idée, il me tomba sur la tête une solive qui pesait trois ou quatre cents livres. Je fus renversé sans connaissance. Le marguillier courut à l'église chercher l'extrême-onction.
Página 313 - ... aumône à un malheureux estropié. Plus loin, sur des autels nus, et dont nulle main sacerdotale ne vient jamais essuyer la poussière ,. il examina curieusement d'anciennes peintures sur bois à demi effacées, des sculptures en relief mutilées, mais, les unes comme les autres, profondément empreintes du charme naïf et tendre de l'art chrétien. Il y distingua une jeune femme effrayée, qui faisait voir à un guerrier couronné son manteau rempli de roses; plus loin, ce même guerrier, découvrant...
Página 10 - Et sicut Moyses exaltavit serpentem in deserto, ita exaltari oportet filium hominis, ut omnis, qui credit in ipsum, non pereat, sed habeat vitam aeternam.
Página 248 - DESCRIPTIVE CATALOGUE OF THE ANTIQUITIES OF STONE, EARTHEN and Vegetable Materials in the Museum of the Royal Irish Academy, by WR Wilde, MRIA Dubl.
Página 378 - HISTOIBB de la ville de Parthenay, de ses anciens seigneurs et de la Gatine du Poitou, depuis les temps les plus reculés jusqu'à la révolution, ornée du portrait du maréchal de la Meilleraye et d'une carte de la Gatine, par M. Bélizaire Ledain. — Paris, A. Durand, libraire, rue des Grès, n° 7, 1851.
Página 146 - Saint-Pol-de-Léon, que c'étaient précisément celles où l'on sonnait, et que la foudre avait épargné les seules églises dont les cloches étaient restées immobiles; que dans une dissertation, récemment publiée par un physicien allemand sur le danger de sonner dans les temps d'orage, il est établi qu'en Allemagne, dans l'espace de...

Información bibliográfica