Voyages dans l'intérieur du Brésil, Volumen 4,Número 1

Portada
Grimbert et Dorez, 1851
 

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 97 - les Mélastomées; à S. Paul, les Papilionacées, presque aussi nombreuses que les Composées elles-mêmes. Je n'ai pas besoin de dire que d'autres saisons nous offriraient des différences plus ou moins sensibles ; une Flore complète des deux pays pourrait seule nous donner les moyens d'établir une comparaison parfaitement exacte ; nous sommes loin de la posséder ; il
Página 99 - rua, une Verbénacée, un Cassia, une Labiatiflore. En janvier, en février, et même au commencement de mars, la verdure des campos est aussi fraîche que celle de nos prairies ; mais ils ne sont pas émaillés d'un aussi grand nombre de fleurs. Cependant quelques
Página 464 - CENTS ON THE FOURTH DAY AND TO $1.OO ON THE SEVENTH DAY OVERDUE.
Página 88 - vinifera) cessera de s'élever majestueusement au milieu des marais; ceux-ci n'offriront plus au botaniste que d'humbles herbes rampant sur ce terrain spongieux. Pendant longtemps nous traversons encore des campos parsemés d'arbres tortueux et rabougris appartenant, à de légères différences près, aux espèces que nous observons depuis les 14° ou les
Página 104 - en revanche le froment y réussit très-bien, et nos arbres fruitiers, même les cerisiers et les poiriers, y donnent des fruits avec plus ou moins d'abondance. Il est à regretter, cependant, que l'époque des plus grandes pluies coïncide avec celle du développement des fruits ; car de
Página 85 - Végétation. Des forêts continues couvrent la partie de la province la plus voisine de Rio de Janeiro, tout le littoral ainsi que la Serra do Mar, et s'avancent plus ou moins sur le plateau. La Serra da Mantiqueira est également couverte de forêts (1) Voici comment s'exprimait, à ce sujet, le vénérable P. Anchieta en 1560 : In hac parte
Página 104 - VOYAGE DANS LES PROVINCES enfin à Curitiba, par les 25° 51', les oranges sont très-acides, et on ne peut plus cultiver l'ananas (1). Mais, si les plantes de culture tropicale disparaissent des Campos Geraes et du district de Curitiba, en revanche le froment y réussit
Página 97 - 39' ou 40' comme étant, sur le plateau de S. Paul, sa limite septentrionale. On le trouve, dans la partie la plus méridionale de la province de Minas Geraes, entre les 21° 10'et 21° 55', mais c'est à une hauteur de l,066 m
Página 75 - or« donnèrent que don Pedro, déjà marié et père de famille, « reviendrait en Europe, pour voyager sous l'aile d'un « gouverneur et pour lire avec lui les Offices de Cicéron
Página 95 - gnes de Montevideo et de Buenos-Ayres, sont simplement herbeux. Il ne faut pourtant pas croire que nous ne trouvions absolument aucun intermédiaire entre les campos parsemés d'arbres rabougris et tortueux et les pâturages proprement dits ; il est rare que la

Información bibliográfica