Journal de Jean de Roye: connu sous le nom de Chronique scandaleuse, 1460-1483, Volumen 270

Portada
Librairie Renouard, H. Laurens, successeur, 1894

Dentro del libro

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Páginas seleccionadas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página xii - France, et des choses mémorables advenues de son règne, depuis l'an 1460 jusques en 1483; autrement dicte la chronique scandaleuse, escrite par un greffier de l'Hostel de ville de Paris.
Página 27 - Et si y avoit encores trois bien belles filles, faisans personnages de seraines toutes nues, et leur veoit on le beau tetin droit, separé, rond et dur, qui estoit chose bien plaisant, et disoient de petiz motetz et bergeretes 3 ; et près d'eulx jouoient 1.
Página 107 - Paris, aux demandes qu'ils luy faisoient pour l'appanaige de monseigneur le duc de Berry, pour lequel ils demandoient avoir la duché de Guyenne, Poictou, et le pays de Xainctonge, ou la duché de Normendie. A quoy leur fut dit et respondu , par ledit conseil ainsi assemblé, que le Roy ne leur povoit pas bailler ne desmembrer de sa couronne. Et depuis le Roy leur offrit bailler le païs de Champaigne et Brie , reservé à luy Meaulx, Monstereau et Meleun, pour ledit ampanaige.
Página 99 - Et le lundy ensuivant second jour de septembre audit an i465 monseigneur du Maine qui estoit logé à Paris devant l'ostel du Roy, envoya à monseigneur le duc de Berry deux muys de vin vermeil , quatre demies queues de vin de Beaulne, et ung cheval chargé de pommes , de choulx et de raves.
Página 317 - Roy retourna par devers le pays de Beausse, à Chartres et en Gastinois, au bois Males-Herbes et autres lieux voisins où il séjourna par certaine longue espace de temps , en chassant et prenant bestes sauvages, comme cerfs, sangliers et autres bestes dont il trouva largement. Et pour raison de la grant quantité des bestes qui y furent trouvées ayma fort ledit pays , combien que en autres choses il est maigre pays, sec, inutile et de petite valeur. Et puis s'en partit le Roy, et s'en ala au pont...
Página 78 - Rouault pour cuider empescher ledit passage, mais ilz n'estoient que peu de gens et sans artillerie, et les ennemis du roy en avoient largement, par quoy les convint reculer et retraire. Et, audit passage, fut tiré par lesdiz Bretons contre lesdiz gens du roy une serpentine, qui d'un cop emporta le bras d'un page, et après vint fraper un gentilhomme nommé Painabel, parent dudit Joachin Rouault, tout parmy le petit ventre, et en après en...
Página 198 - ... qui estoit tenue par les Bretons , comme dit est devant, fut rendue et mise es mains du Roy par le conte du Perche , fils du duc d'Alençon , qui tenoit le chasteau dudit Alencon , et lesdits Bretons tenoient la ville.
Página 241 - Et de ladicte nativité fut grant joye faicte et espendue par tout le royaulme de France, et en fut chanté en divers lieux Te Deum laudamus et aultres belles louanges à Dieu , les feux faits parmy les rues , tables rondes, et autres grans joyes et esbatemens. Et tantost après ladicte nativité le Roy de Cecile, monseigneur...

Información bibliográfica