Opuscules historiques: Thomas Basin, sa vie et ses écrits

Portada
 

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Páginas seleccionadas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 194 - IXe siècle , où il est nommé pour la première fois et désigné comme un domaine impérial. L'an 818, Louis-le-Débonnaire, se rendant d'Aix-la-Chapelle à Vannes, où il avait convoqué l'assemblée générale des Francs, s'arrêta dans sa villa de Vitry. Il y eut l'agrément d'une réception magnifique que Matfred , comte d'Orléans , lui avait préparée. Des logis dignes du fils de Charlemagne avaient été élevés comme par enchantement; les yeux étaient éblouis de la richesse des présents...
Página 90 - ... dudit lieu de Thoulouze, et autrement. De la quelle somme de deux mil escus d'or de Thoulouze nous nous tenons pour bien contens et en quictons les diz cappitolz et habitans du dit lieu de Thoulouze et tous autres qu'il appartiendra. En tesmoing de ce, nous avons signées ces présentes de nostre main et à icelles fait mettre le propre seel de noz armes, le xxie jour d'avril , l'an de grâce mil quatre cens trante et neuf.
Página 131 - Que nul n'approche l'hérétique, si ce n'est de temps à autre deux personnes fidèles et adroites qui l'avertissent avec précaution, et comme si elles avaient compassion de lui, de se garantir de la mort en confessant ses erreurs, et qui lui promettent que, s'il le fait, il pourra échapper au supplice du feu...
Página 40 - Un peu loin des grandes villes, surtout dans la partie quercinoise, il n'exislait plus ni culture, ni chemins, ni délimitations de propriété, rien de ce qui annonce un pays habité. Des villages entiers avaient disparu; Gramat, ville autrefois florissante, était réduite à sept habitants; toutes les maisons y formaient des tas de décombres, qu'on avait fouillés et comme passés au tamis pour en extraire le bois.
Página 144 - Si les hérétiques se repentent après leur condamnation et que les signes de leur repentir soient manifestes, on ne peut leur refuser les sacrements de pénitence et d'eucharistie, en tant qu'ils les demanderont avec humilité 2.
Página 38 - Alhi et s'en alla mettre le siège devant les places que tenaient encore, aux environs, plusieurs seigneurs du parti de Casilhac. Flotard de Bar, chevalier, sommé de rendre la forteresse de Montirat, ayant dédaigné les menaces du capitaine, eut sa terre mise à feu et à sang, et perdit son château de Bar, qui devint un repaire de plus pour les routiers*.
Página 75 - D'après l'original des Archives du royaume, K. 63 , n. 26. 10 mai 1433. Guillaume, evesqueet duc de Laon, per de France, président de la chambre des comptes du roy, nostre sire, et général conseiller, par lui ordonné sur le fait et gouvernement de toutes ses finances, en ses pays de Languedoc et...
Página 31 - ... l'avantage de la position. Il savait le moyen de les retenir dans leurs retranchements jusqu'aux approches de l'hiver. Avec le secours de la saison rigoureuse, il les eût dispersés sans peine et à peu de frais. Mais ce plan si bien conçu manqua par l'effet d'un complot qu'il n'avait pu prévoir. Il avait confié la garde du château de Rouen à madame de Brézé, dont le mari avait été tué à la journée de Montlhéry, en conduisant la première charge des Français. Des hommes qui méditaient...
Página 60 - Voilà comme, en pressant les textes, la certitude se réduit à quelque chose de si léger, que je prévois de grands périls pour ceux qui voudront classer le fait de la pucelle parmi les cas pathologiques. Mais que la science y trouve ou non son compte, il n'en faudra pas moins admettre les visions, et, comme je vais le faire voir, d'étranges perceptions d'esprit issues des visions.
Página 30 - Vers 1434., il tenait réunis sous ses ordres environ dix mille hommes, sans leurs serviteurs; c'était plus que n'en avait Charles VII. « Qu'on juge, dit M. Quicherat, de l'état du pays sur lequel s'abattait une telle quantité de créatures dévorantes, impitoyables, et surtout 'désordonnées.

Información bibliográfica