Li romans d'Alixandre

Portada
Literarischen Vereins, 1846 - 560 páginas
 

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 54 - L'uns est plus blans qu'ivoirs et clers com siglaton , Et li autres plus noirs que ne soient carbon , Et li tiers fu vermaus , tains de sanc de dragon , Et li quars fu plus vers que colet de plancon.
Página 54 - ... siere l'uis, com soit une masiere. Apres devient oscurs et giete tele fumiere, Com fait deseure fu une boullans caudiere. Mult amoit Alixandres le tref de grant maniere, Sa mere li douna, mais ce fu par proiere. Sor le feste de l' tref u sunt li doi pumiel, Par mult bele mestrie ot asis i.
Página 291 - Heues, devant l'aube aparant, estes-vus unes bestes que on claime Tirant; bien ont le front arme de III cors de devant.
Página 360 - ... a, Ja n'ert hom si hardis dusques la parvenra, Que ja i ait regart, tant com il i sera. Ariste, oiant tous, li rois en apela; Voiant tout son barnage le cité li donna. Porrus se fait porter a son mîllor repaire; llirre ot a son talent, cortois et deboinaire Qui tel puison li donc quetout son cuer esclaire.
Página 83 - Ilueques veiscies tant bon ceval corant ," Et tant nasal a or et tant elme luisant. Et cil de la cite se vont esbaudisant; Tos courerent as armes, chevalier et serjant, Et vestent en lor dos les haubers jaserans, Et lacent les vers elmes qui sunt cler et seant, Et cagnent les espee dont les fiers sunt trencant. Par le porte vers tiere s'en iscent cil de Tir...
Página 107 - Se de l' estor partir me vees hui premier; Mult aurai grant essone, se primerains n'i fier. » Emenidus d'Arcade fu enbrons et pensis, Quant voit que de l' mesage li est cescuns escis. L'aighe des ious li file tout contre val le vis;' * Bien voit, s'il n'a soscors, n'en estornera vis. Devant lui vit arme i. chevalier de pris; C'est Caunus de Milaitc, c'on claime Menalis;" Armes avoit plus blances que ne soit flors de lis.
Página 259 - Puis s'en tornc li rois et il et si baron En i. desert enentre u ot mult grant arson. Il n'i avoit point d'erbe , ne de bosc i. bouton ; La tiere est toute secce et agu li saucon, Quar il n'i avoit de gent nule abitasion; Ains i conversent tigre et lupart et...
Página 52 - Daires fist ses semblances Alixandre envoier; Le verge et le pelote et le frain d'un destrier, Et i. escrin d'argent qui tos est plains d'or mier. La verge li envoie por se cors castoier; Por cou que jouenes est et corage a legier; Ne se doit folement en outrage haucier. Le pelote reonde, por lui esbanoier, Se n'en pregne tel fais, que ne puist manoier.
Página 16 - Alixandres que gentius * et que fiers, 20 que frans et deboinaires, que gentius .chevaliers, quant ot par le pais...
Página 105 - Biaus amis, por Dieu le roi celestre, Di le roi, devers l'ost, les cel bruel a senestre; Que nos viegne souscorre en cest camp nostre mestre. « — N'irai mie, fet cil, qui qui s'en doie irestre. Se en cest mien escu ne voi ains tel fenestre, Que bien saura li rois que miudres ne puet estrc.

Información bibliográfica