Guide historique & pittoresque dans le Département des Pyrénées-Orientales

Portada
Librairie Saint-Martory, Alté & Fau, successeurs, 1899 - 544 páginas
 

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 44 - Recherches historiques sur la noblesse des citoyens honorés de Perpignan et de Barcelone , connus sous le nom de citoyens nobles, pour servir de suite au Traité de la noblesse de la Roque, par M.
Página 28 - ... de ce que nous nommons communes. Ils peuvent se réduire à trois : l'association jurée et autorisée par titre authentique; la rédaction et la confirmation des usages et coutumes; l'attribution de droits et privilèges, du nombre desquels était toujours une juridiction plus ou moins étendue, confiée à des magistrats de la commune et choisis par elle
Página 44 - Observations historiques et critiques sur le Droit public de la Principauté de Catalogne et du Comté de Roussillon...
Página 270 - Gard, d'observer les gorges de la Tet en amont d'Olette. Mais, après Peyrestortes. Ricardos ordonna l'évacuation du Conflent. Informé par les gens du pays. Gilly marcha le 19 septembre sur Villefranche. Il somma le commandant. « Vois, lui dit-il, sur ces hauteurs l'avant-garde de Dagobert; je viens te sommer en son nom; rends-lui la place et tu es libre; autrement, point de quartier ». Villefranche se rendit. Cette sommation et la vue de quelques patrouilles avaient suffi, comme écrit Dagobert,...
Página 68 - Fiancs, brûlés par une soif ardente, laissent tomber leurs armes. Charles, plein de confiance en la patronne qu'il s'est choisie, l'invoque et, plongeant son épée dans le sable d'un torrent desséché, en fait jaillir une source abondante. Les soldats épuisés se désaltèrent, volent à l'ennemi et le refoulent au-delà des monts. Le monarque victorieux fonda sur le lieu témoin du prodige une abbaye qu'on appella Monastir del Camp.
Página 363 - Bayard ne manqueront pas au Dauphiné, ni les Ney, les Fabert, à la Lorraine. Il ya là, sur la frontière, des villes héroïques, où c'est de père en fils un invariable usage de se faire tuer pour le pays '. Et les femmes s'en mêlent souvent comme les hommes4.
Página 106 - Celui du maître-autel surtout est colossal : il va du pavé aux voûtes par une cascade de pilastres, de corniches et de colonnes torses superposées qui servent de cadre à tout un peuple de statues. Quelques bas-reliefs peints , de manière à figurer ce qu'on appelle aujourd'hui des tableaux vivants, lui donnent un caractère particulier. Il y en a une dizaine dans les chapelles...
Página 324 - Catalogne a la tête de neuf Barons, qui devinrent la souche des plus illustres familles du pays, et mourut devant les murs d'Ampurias dont il faisait le siège. Les Barons ensevelirent ses restes à Saint-André d'Exalada, mais peu d'années après, le monastère fut emporté par une crue subite des eaux de la Têt, et le tombeau disparut dans ce cataclysme. Avant de poser la plume , je dois quelques mots de réponse k une réclamation soulevée par mes observations du n° 156.
Página 7 - ... faisant voir qu'ils avoient plus de cœur pour faire des conquêtes que de tête pour les conserver , ils firent paroître qu'ils étoient vrais François. On mit dans cette place ou trop de gens pour la défendre, ou trop peu de vivres pour les faire subsister...
Página 154 - Néanmoins, sur 21 votants, 7 opinèrent pour qu'on s'ensevelit sous les ruines de la forteresse. Voici les noms de ces hommes héroïques que. plus tard, la Convention voulut connaître et qu'elle couvrit d'applaudissements : le lieutenantcolonel Pradelle et les capitaines Legrand. Chevallier, Enrenaudan, Lallier. Masson, Landelinier, tous volontaires du bataillon Nantais.

Información bibliográfica