Imágenes de página
PDF
ePub
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

MESSIRES LES BOURGUEMAITRES;

Mre, GARLLE B SILLEM,
Mre. JEAN ANDERSON,
Mre. RUTGER RULAND,
Mre. DANIEL STOCK FLETH;

er MESSIRES Les SYNDICS;

Mre. JEAN JULIUS SURLAND,
Mre. JEAN SLÜT E-R,
Mre. JEAN K L E FEKER,
Mre. CLEMENT SAM. LIPSTORP:14.

A MESSIRES LES SENATEURS;

[ocr errors]

Mre. JOACHIM COLDORFF,
Mre. MATTHIAS MUTZENBEC HER,
Mre. DAVID LANGERMÁNN,
Mre. MART. LUCAS SCHELE,

[ocr errors]

Mre, WIL

Mre. CONRAD WIDOW,

Mre. JEAN HERM. LUIS;
Mre. JEAN ULR. PAULI,
Mre. BARTHOLD HENR. BROCKES,
Mre. NICOL. STAMPéte; 11.3
Mre. ALBERT RODRIGO ANKELMAN,

Mre. LUDOLFF OTTE,

Mre. RUDOLF AMSINK,

Mic. CORNELIUS POPPE,
Mre. HARTW. JEAN MÖLLER,
Mre. PAUL JENISCH,
Mre. LUCAS VON SPR E'CK ÉL SEN,

I! 12.
Mré. JÓ A CHIM SI'L-LÈ M,
Mre. PHILIPPE LASTROP,
Mte JORGE JenCQU'EL, DE
Mre. LUCAS CORTHUM,
Mre, ALBERT SCHULTE,

21. Mre, MARTIN HIERONYMUS, SCHELE, 1. Mre. JÜRGEN WESTPHALEN:

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

ET

Mr. JEAN JOACH. KOCH,
Mr. Nicol. Luc. SCHAFSHAUSEN,
M. FRANÇo'is' von Son,
M. DIETR. DE DOBBELE R.

[ocr errors][ocr errors][merged small]

ORSQUE les anciens Romains

offroient aux Dieux les prémices L

de leurs fruits, ils ne remplisoient

pas seulement un des devoirs de leur Religion, ils satisfaisoient encore à une des obligations les plus essencielles que la raison pût leur pref crire. Ils regardoient leurs Dieux comme les Auteurs

de

de la fertilité des terres, comme les foutiens de l'agriculture, comme les sources de l'abondance. L'offrande, qu'ils leur faisoient en ce cas, étoit donc un acte de reconnoisance ; &lgur erreur ne consistoịt que dans l'objet de tet atte, d'ailleurs très senfé.

QUAND nous prenons la liberté, MES. SEIGNEURS, de vous dédier cette édition des Avantures de Telémaque, qui est notre premier ouvrage, nous imitons ce qu'il y avoit de raisonnable dans cette espece de culte des Romains. Ce n'étoit pas assez pour nousde jetter dans le sein de cette puissante République les fondemens de notre entreprise. Flatés d'avance, & prévenus même de votre aprobation tacite, & de l'honneur de votre protection génereuse, nous ofons dire que nous l'avons faite sous vos auspices. Tout femble avoir concouru à la favoriser : tout paroit s'acheminer à la faire réüsir. Nous sentons que re font lès effets de votre bonté, & de votre douseur pour les Etrangers, autant que de la confti

tution

« AnteriorContinuar »