Remarques en forme de dissertations sur les propositions condânées par la bulle Unigenitus, ou IV. colone des Hexaples, Volume 1

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 341 - Dieu d'amour et de consolation, c'est un Dieu qui remplit l'âme et le cœur de ceux qu'il possède, c'est un Dieu qui leur fait sentir intérieurement leur misère, et sa miséricorde infinie ; qui s'unit au fond de...
Page 56 - J'approchai par degrés de l'oreille des rois, Et bientôt en oracle on érigea ma voix; J'étudiai leur cœur, je flattai leurs caprices-, Je leur semai de fleurs le bord des précipices: Près de leurs passions rien ne me fut sacré; De mesure et de poids je changeais à leur gré.
Page 46 - DIEU d'un triple amour ,de tout notre cœur, de toute notre âme , & de tout notre efprir.
Page 120 - Or la loi est survenue pour donner lieu à l'abondance du péché ; mais où il ya eu une abondance de péché, Dieu a répandu une...
Page xli - L'Univerfité de Paris a remarqué dans un célèbre Ecrit, qu'ils n'auroient point arrêté un Concile général. Les deux partis furent renvoyés avec défenfe de parler ni d'écrire fur les matières de la Grâce , fans obtenir préalablement une permiffion du Saint Siège...
Page 59 - ... qui ne s'abftient du mal que par la crainte du châtiment, le cornet dans (on cœur, & eft de'ja coupable devant Dieu.
Page 436 - Nous devons adoret ,> avec refpeél ce que nous aprenons par l'E„ criture , & par les SS, Pères de la grandeur ,, de la miféricorde de Dieu , & de la fève
Page 447 - < Dieu qui nous fait faire le bien , parce qu'il <« faut au moins pour cela , que Dieu ait un...
Page 216 - Docteur qui avoit fort étudié les Pères , & en particulier faint Auguftin , ne pouvoit goûter la méthode des Scholaftiques modernes , &les nouveautés qu'ils avoient introduites dans la Théologie. Ces Scholaftiques à leur tour n'aimoient...
Page 555 - Tcologie au premier & au fécond Adam , toute la religion ne confiftoit qu'à favoir ce que nous tirions d'Adam , & ce que nous recevions de JC Que le Pape Innocent I.

Informations bibliographiques