Imágenes de página
PDF
ePub
[graphic]

Premiers mouvemens du général Moreau, - bien secondé par son chef d'état-major le général Dessolles. – Plan de campagne rejeté par le gouvernement. - Vues de Bonaparte. - L'armée française du Rhin considérée comme armée d'observation. Projet des principales opérations en Italie. — Instructions du ministre de la guerre Carnot au général Moreau. Son refus d'obéir. Rivalité de Bonaparte et de Moreau ; - funeste à tous deux et à la France. - Parallèle de ces deux généraux.

Gouvernement militaire. - Le général Moncey commande une réserve en Helvétie. Force et composition de l'armée autrichienne. - Sa ligne trop étendue. - Principales forces des Autrichiens, concentrées à Donau-Eschingen.

Pages 94 à 104.

Passage du Rhin à Kehl par le général SainteSuzanne. Combat sur la Kintzig.

Passage du Rhin au Vieux - Brisach par le général Gouvion Saint-Cyr. — Le général Sainte-Suzanne repasse le Rhin à Kehl et marche sur Fribourg. Passage de la réserve près de Bále ; du général Lecourbe près de Stein. — Reddition du fort de Hohentwiel. – Mouvement des Autrichiens sur Stockach et Engen.

[ocr errors]

Pages 104 à 122.

Combat du général Lecourbe à Stockach. - Le corps du prince de Vaudremont coupé de la ligne de l'armée autrichienne. - Bataille d'Engen. – Résistance opiniâtre du général Kray. Sa retraite sur Moeskirch. Influence de ce succès sur les opéra. tions. - Considérations générales sur la stratégie et la tactique. Rapprochemens et comparaisons sur le même sujet.

Pages 122 à 135.

[graphic]

Pages. 135 à 149. Marche de l'armée française en Souabe. — L'armée impériale repasse le Danube. — Elle prend la ligne de la Riss. – Bataille de Biberach. — Le général Kray se replie sur l'Iller.

replie sur l'Iller. Passage de l'Iller par le général Lecourbe. - Combat de Memmingen. - Les Autrichiens retirés dans leur camp retranché d'Ulm. - Position respective des deux armées. — Première période de la campagne du Rhin. Détachement pour l'Italie d'un corps de 12,000 hommes.

[ocr errors]
[ocr errors]

naparte. - Son travail intérieur. Sa prévoyance. .

Extrait de sa correspondance avec le général Berthier. — Juste appréciation de ses talens. - Première composition de l'armée de réserve. - Promptitude de sa formation. - Marche forcée sur Genève. - Reconnaissance des principaux débouchés des Alpes par le général Marescot. — Départ de Paris du premier Consul, - Son arrivée à Genève.

Pages 167 à 185.

Force respective de l'armée de réserve et de celle d'Italie. Entrée dans le Valais.

Passage du grand Saint-Bernard. - Combat et prise d'Aoste par l'avant-garde sous les ordres du général Lannes.

Entrée à Châtillon. Résistance du fort de Bard. - Occupation de la ville. - Assaut infructueux. Défilé d'Albaredo. Passage de l'artillerie sous le fort de Bard. Apprêts du siége. Assaut et prise d'Ivrée.

Pages 185 à 193.

Les généraux autrichiens Kaim et Haddick tentent d'arrêter l'irruption des Français. Combat de la Chiusella et de Romano. - Le général Lannes arrive à Chivasso. — Le général Moncey à Bellin

- Le général Béthancourt à Domo d'Ossolu. - Marche du général Thureau par la vallée de Suze. Ligne de l'armée de réserve au-delà des

zona.

Alpes, — Desseins de Bonaparte. Divergence des opérations du général Mélas. - Passage de la Sésia. .

Marche du général Murat sur Verceil. Mou. vement du gros de l'armée de réserve. Combat de Varallo entre le corps italien du général Lecchi et la légion de Rohan. - Marche de l'armée de réserve sur le Tésin. Belle et utile opiniâtreté du général Masséna. - Le général Suchet combat et retient seul le général Mélas.

CHAPITRE V.

Suite des opérations du général Mélas dans la

rivière de Gênes. – Retraite du général Suchet. - Bataille d'Oneille. - Défense du pont du Var. -Retraite du général Mélas. Siege de Gênes.

Pages 193 à 202.

Le général Suchet fait emporter les redoutes de Murialto. Les Autrichiens menacent de lui couper la retraite.

Il se replie sur le mont Gallet. - Cette position est tournée et enlevée par les Autrichiens. - Il continue sa retraite. Bataille d'Once glio. - Les Français repoussés jusqu'à la T'aggia. Prise du Col de Tende par le général Gorupp. Évacuation de Nice. - Le général Suchet passe le

« AnteriorContinuar »