Imágenes de página
PDF
ePub

opinions politiques, et qui se trouveraient dans les forteresses sous son commande

ment.

Art. 14.

Quelle que soit la réponse de Vienne, aucune des deux armées ne pourra attaquer l'autre qu'en se prévenant dix jours d'avance.

ART. 15.

Pendant la suspension d'armes, aucune armée ne fera dés détachemens pour l'armée d'Allemagne.

Alexandrie, le 26 prairial an 8 de la République française ( 15 juin 1800).

Signé ALEXANDRE BERTHIER;
MÉLAS, général de cavalerie.

DU TOME PREMIER

DE LA

CAMPAGNE DE 1800.

CHAPITRE PREMIER.

La paix offerte par Bonaparte à l'Angleterre est
refusée. — La cession de la Belgique à la France en
vertu du traité de Campo-Formio, principal obsta-
cle. - Discussions au Parlement d'Angleterre.
Refus d'entrer en négociation, motivé sur ce que

le
gouvernement n'était pas constitutionnel. - M. Pitt
veut empêcher l'affermissement du pouvoir de Bo-
naparte. La continuation de la guerre est résolue.
- Haine de Bonaparte contre les ministres anglais.

Leur exaspération. - On arme de toute part.

-

[ocr errors]

Mésintelligence des cours de Vienne et de SaintPétersbourg. - Vaines tentatives pour rallier la coalition. - Paul jer rappelle le général Şouwarow.Système de neutralité adopté par la Prusse, la Saxe, le Danemarck et la Suède. L'Autriche sollicitée par la France et par l'Angleterre. — L'archiduc Charles quitte le commandement de l'armée. — Il est remplacé par le général Kray. Motifs de cette retraite. - Son effet sur l'esprit public. Plan d'opérations des armées autrichiennes.

Pages 17 à 23.

Situation de la France à la reprise des hostilités. - Bonaparte fait cesser l'anarchie ; détruit le gouvernement républicain; -- rétablit l'administration. Nouvelle

guerre
de la Vendée.

Les généraux Hédouville et Brune y sont envoyés avec une partie de l'armée de Hollande. Belle résistance des chefs vendéens. -Leurs capitulations successives. - La Vendée entièrement pacifiée. - Restauration de la monarchie et rappel de la dynastie des Bourbons proposés à Bonaparte.

Pages 23 à 28.

Préparatifs de guerre.

Proclamation de Bonaparte à la nation française.

La guerre
devient

populaire, - Création du matériel. - Formation d'une

[ocr errors]

le gé

armée de réserve à Dijon, sous les ordres du géné-
ral Berthier. - Marque des dispositions de Bona-
parte.
-L'armée du Rhin commandée

par
néral Moreau reçoit des renforts considérables.
Revue de 18,000 hommes au champ de Mars. -
Départ du prince Charles pour Vienne. – Justes
regrets de tous les peuples allemands.

Pages 28 à 32. Position respective des armées. - Le général Augereau en Hollande. — Le général prussien Schladen sur la ligne de neutralité. - Le baron d’Albini près de Mayence. — Le général Moreau sur le Rhin, en Alsace et en Suisse. L'armée impériale sous les ordres du général Kray sur la rive droite du Rhin. – Les armées d'Italie dans les positions qu'elles occupaient à la fin de la campagne. - Les Autrichiens à Coni. -- Les Français sur le territoire de Gênes.

CHAPITRE II.

Ouverture de la campagne en Italie. Succès du général Mélas. - Séparation de l'armée française.

Défensive des Appennins. Belles manoeuvres du général Masséna et des généraux Soult et Suchet. Investissement et blocus de Gênes.

Pages 32 à 77.
Sitnation déplorable de l'armée française dans les

Ver;

Appennins. Masséna en prend le commandement. Le général Mélas quitte ses quartiers d'hi

rassemble ses corps, les met en marche. Le général Masséna concentre son armée à la hauteur de Gênes et de Savonne. Mouvemens de l'armée autrichienne. - Le général Ott repoussé à Sestri du Levant par le général Miollis. - Petite guerre d'avant - postes pendant tout le mois de mars. M. de Mélas porte son quartier-général à Caïro. Il attaque toute la ligne française. Réflexions sur la guerre de montagnes. — Savantes dispositions du général autrichien. - Opiniâtre résistance des Français contre des forces triples. - Beau fait d'arme du général Soult. – Les Impériaux s'emparent de Savonne. — Le corps du général Suchet séparé de la droite de l'armée de Masséna rejetée sur Génes. Masséna reprend le Monte - Faccio et le MonteCornua. Les Autrichiens prennent d'assaut les retranchemens du col de la Bochetta. Tentative infructueuse de Masséna pour débloquer Savonne et rétablir les communications avec Suchet. Vains 'efforts de celui-ci pour seconder le mouvement du, général en chef. Combats de Mont-Saint-Jacques. Brillans combats du général Soult sur les sommités des Appennins à Sassello, à la Verreria, à l'Hermetle. Bataille de Poltri.

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »