Chroniques d'Enguerrand de Monstrelet: p. 248. Monstrelet, E. de. Chroniques [livres 1-2

Portada

Dentro del libro

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 107 - Rouen à crier contre vous, et aussi contre vous, sire de Bourgogne, qui avez le gouvernement du roi et de son royaume, le grand haro, lequel signifie l'oppression qu'ils ont des Anglais; et vous mandent et font savoir par moi que si, par faute de votre secours, il convient qu'ils soient sujets au roi d'Angleterre, vous n'aurez en tout le monde pires ennemis d'eux, et, s'ils peuvent, ils détruiront vous et votre génération.
Página 417 - NOT RETURNED TO THE LIBRARY ON OR BEFORE THE LAST DATE 8TAMPED BELOW.
Página 222 - Item, est accordé que tantôt après notre trépas et dèslors en avant, la couronne et royaume de France, avec tous leurs droits et appartenances , demeureront et seront perpétuellement à notredit fils le roi Henri, et à ses hoirs.
Página 37 - Isabelle, par la grâce de Dieu, reine de France, ayant, pour l'occupation de monseigneur le roi, le gouvernement et administration de ce royaume, par l'octroi irrévocable à nous sur ce fait par mondit seigneur et son conseil.
Página 221 - Henri ne nous troublera ou empêchera , comme devant est dit, que nous ne tenons et possédons tant que nous vivrons , ainsi que nous tenons et possédons de présent, la couronne et dignité royale de France, et les revenus , fruits et profits d'iceux, à la soutenance de notre état des charges du royaume ; et que...
Página 140 - La paix était conçue à peu près dans ces termes : « ( lliaries , fils du roi de France , Dauphin de Viennois , duc de Berri et de Touraine, comte de Poitou, et Jean, duc de Bourgogne , comte de Flandre , d'Artois et de Bourgogne , palatin , seigneur de Salins et de Malines, à tous ceux qui les présentes verront, salut.
Página 48 - Beauvais, et en prirent la plus grand' partie, et aussi en tuèrent aucuns. Pourquoi le dessusdit Philippe de Saveuse ayant au cœur très grand deuil, se retrahit (retira) audit lieu de Beauvais ; et dedans brefs jours , après qu'il eut une partie de ses gens , il s'en alla à Gournay, en Normandie, où il fut ordonné capitaine de la ville par le consentement des habitants d'icelle. Et aussi ledit Hector eut dissension avec ledit commun de Beauvais , pourquoi il fallut qu'il s'en partît dedans...
Página 111 - Pontoise vinrent à Beauvais , afin d'avoir vivres plus abondamment. Auquel lieu furent tenus plusieurs détroits conseils pour avoir avis comment on secourroit ceux de la ville de Rouen ; mais on ne pouvoit voir manière raisonnable, que faire se pût , pour la division qui étoit entre le dauphin et le duc de Bourgogne, et avecque ce que le roi d'Angleterre étoit trop puissamment accompagné. Et...
Página 137 - Sire , vous dites votre plaisir ; mais devant » qu'ayez débouté inaaseigneur et nous hors de » son royaume, vous serez bien lassé ; et de ce ne » faisons nulle doute. » Entre lesquelles paroles et plusieurs autres , lesquelles seroient trop longues à écrire, se départirent , prenant congé l'un à l'autre, et retournèrent, comme dit est , ès lieux dont ils étoient partis. Et brefs jour ensuivant, vint audit lieu dePontoise, messire Jean de Luxembourg , atout grand...
Página 388 - ... arrêtant , chantoient sans cesser l'office des morts, et célébroient tous les jours pour lui depuis le point du jour, es églises où ils logeoient, messes jusques à ce qu'il étoit none. Et après, d'Abbeville à Hesdin , et de là à Montreuil , et puis par Boulogne allèrentà Calais; et toujours, sur ledit...

Información bibliográfica