L'Europe au moyen-âge, Volumen 4

Portada
chez Delestre-Boulange, 1822
 

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 203 - La donna sua senza 1 viso dipinto . E vidi quel di Nerli e quel del Vecchio Esser contenti alla pelle scoverta, E le sue donne al fuso ed al pennecchio...
Página 209 - s'il était bien exécuté, celui qui ferait le mieux connaître » les progrès de la vie sociale. Dans les habillements, dans » les plaisirs, les modes tiennent en général au caprice, et ne » sont point susceptibles d'être ramenées à des règles cer...
Página 116 - ... seule jeta, pour ainsi dire, un pont à travers le chaos, et lia entre elles les deux époques de la civilisation ancienne et moderne... « On ne trouvait guère d'hommes de quelque mérite que dans les Chapitres ou dans les couvents. Les monastères, assujettis à une discipline sévère, avaient au moins l'avantage d'offrir des moyens d'étude plus nombreux que ceux que possédait le clergé séculier, et d'éloigner des séductions mondaines. Mais le plus grand service qu'ils rendirent aux...
Página 254 - C'est une remarque pénible que feront tous ceux qui s'occupent de l'examen des variations dans les prix, que les classes ouvrières, surtout celles qui sont employées aux travaux de l'agriculture, ont aujourd'hui moins de moyens de subsistance qu'elles n'en avaient sous le règne d'Edouard III ou de Henri VI. Au quatorzième siècle,...
Página 166 - bon bœuf et de bon mouton, tant qu'ils en pourront manger; leurs «lits seront bons, et leurs compagnes de lit encore meilleures, car « les plus riches cultivateurs (ycomen) d'Angleterre ne dédaigneront « pas de leur donner leurs filles en mariage ; et les beautés anglaises « sont telles , que les étrangers les plus envieux sont forcés d'en faire «éloge.
Página 257 - Il me paraît difficile de ne pas arriver à cette conclusion que, bien que le bon marché des objets manufacturés et le grand nombre des inventions d'utilité publique aient été une source d'avantages pour l'ouvrier, il est pourtant bien moins en état d'entretenir une famille que ses ancêtres ne l'étaient il ya trois ou quatre siècles. Je ne sais pourquoi des écrivains ont supposé que la viande était un objet de luxe au-dessus des moyens ordinaires de l'ouvrier.
Página 136 - que vous le pouvez; offrez des présens et des « dîmes aux églises; faites brûler dans les lieux « saints autant de lumières que vos moyens vous « le permettent; venez plus souvent à l'église, « implorez la protection des saints ; car , si vous « observez ces choses , vous pourrez vous pré...
Página 115 - ... ancienne purent se conserver pendant ce long hiver, nous ne pouvons attribuer ce bienfait qu'à l'établissement du christianisme. La religion seule jeta , pour ainsi dire , un pont à travers le chaos, et lia entre elles les deux époques de la civilisation ancienne et moderne.
Página 256 - Mais , malgré toutes les considérations de cette espèce , il me paraît difficile de ne pas arriver à cette conclusion , que , bien que le bon marché des objets de fabrique et le grand nombre des inventions d'utilité commune aient été une source d'avantages pour le journalier , il est pourtant bien moins en état d'entretenir une famille que ses ancêtres ne l'étaient il ya trois ou quatre siècles. Je ne...
Página 309 - Sire cheva« lier, vous faites mal de demander à monseigneur à « donner; car il a tant donné qu'il n'a plus quoy. » Et quant le conte eut ce ouy , il se tourne devers Arthault, et lui dist : « Sire villain, vous ne dittes mie « voir ('), de dire que je n'ay plus que donner : et « si ay encores vous mesmes, et je vous donne à lui.

Información bibliográfica