Chroniques d'Enguerrand de Monstrelet: p. 248. Monstrelet, E. de. Chroniques [livres 1-2

Portada

Dentro del libro

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Páginas seleccionadas

Índice

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 240 - Item , est accordé que tantôt après notre trépas et dèslors en avant, la couronne et royaume de France, avec tous leurs droits et appartenances , demeureront et seront perpétuellement à notredit fils le roi Henri, et à ses hoirs.
Página 96 - Châtelet étoient garnis d'armures et de trait , ils se défendirent moult fort , et navrèrent, et occirent plusieurs merdailles d'icelles communes; mais le lendemain par feu , fumée et autre assaut furent pris ; et en firent les...
Página 242 - ... royaume, tant spirituels que temporels, et aussi les cités et notables communes, les citoyens et bourgeois des villes dudit royaume, à nous obéissants pour le temps, feront les serments qui s'ensuivent. Premièrement...
Página 155 - Sire , vous dites votre plaisir ; mais devant » qu ayez déboulé monseigneur et nous hors de » son royaume, vous serez bien lassé ; et de ce ne » faisons nulle doute. » Entre lesquelles paroles et plusieurs autres, lesquelles seroient trop longues à écrire, se départirent , prenant congé l'un à l'autre, et retournèrent , comme dit est , es lieux dont ils étoient partis. Et brefs jourensuivant, vint audit lieu dePontoise, messire Jean de Luxembourg , atout grand...
Página 19 - ... et ordure , de se laisser ainsi détruire , suppéditer et déshonorer par tels gens, qui rien ne savent , et qui rien ne peuvent ni ne valent; car chacun communément voit qu'ils n'ont de puissance , d'autorité...
Página 239 - Item, est accordé que notredit fils le roiHenri, par toutes voies, moyens et manières qu'il pourra, sans transgression ou offense du serment par lui fait d'observer les lois , coutumes et droits de sondit royaume d'Angleterre , labourera et pourvoira que notredite fille Catherine, sa compagne , le plus tôt que faire se pourra , soit en tout entièrement et pleinement assurée de percevoir et avoir en son. royaume d'Angleterre au temps de son trépas le ÇllHOHlQUF$ -DE MOSSTRELÏT.
Página 238 - Charles, par la grâce de Dieu , roi de France, «A tous nos baillis, prévôts, sénéchaux, ou autres chefs de nos justices, ou à leurs lieutenants, salut. » Comme par accordance finale et paix perpétuelle, soient huy faites et jurées en cette notre ville de Troyes par nous et notre très cher et très aimé fils...
Página 41 - Viennois , duc de Berri et de Touraine, comte de Poitou, et Jean, duc de Bourgogne , comte de Flandre , d'Artois et de Bourgogne , palatin , seigneur de Salins et de Malines, à tous ceux qui les présentes verront, salut.
Página 246 - ... écrire ses lettres à nos sujets , par lesquelles il mandera , défendra et commandera, de par nous et de par lui, comme régent, selon la nature et qualité de la besogne.
Página 41 - Rivière , laquelle promit que dedans ses forteresses d'Auniau etdeRochefort ne mettroit nulles gens qui fissent guerre, ni portassent dommage audit duc de Bourgogne , ni à ses bienveillants. En outre , en ce temps, se mirent diverses villes, forteresses , et aussi plusieurs nobles hommes , en la subjection et sous le gouvernement dudit duc de Bourgogne, sur intention qu'il viendroit à son entente (but) de son entreprise , et auroit le gouvernement du royaume. Auxquelles villes, c'est à savoir...

Información bibliográfica