La chronique d'Enguerran de Monstrelet: en deux livres, avec pièces justificatives 1400-1444

Portada

Dentro del libro

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 106 - Comment peuvent penser créatures , Qui bien advisent noz figures , Et ont sens et entendement , Et nous voyent nuds par les rues Aux gelées et aux froidures , Tîostre pauvre vie querant : Car nous n'avons plus rien vaillant , Comme aucuns cueillent langaigez.
Página 65 - Item , est vray que devant et apprès, plusieurs de vos bons et anciens serviteurs et des miens, qui n'avoientriens fourfait, furent prins et emprisonnez , et les aultres contraints par force et par voyes obliques, à eulx de partir hors de Paris. Item , que tous ceulx que on sçavoit qui avoient eu aucune amour ou faveur à moi, furent destituez de leurs offices , par telle manière, que aulcuns, par élection et sans aultrui préjudice , les eussent eues , et sans ce que sur...
Página 65 - ... ordonnance soit tellement entretenue , que ce soit au bien et honneur de vous , et salut et restauration de votredit royaume ; et que chacun puisse dormir , ainsi qu'on cuidoit , et reposer en paix. Et à ce faire et exposer tout mon corps , le mien , mes amis , et tout ce...
Página 100 - ... cas Nous garder de crier, hélas ! Hélas ! ducs, et marquis et comtes, < Barons , chevaliers et vicomtes , Et nobles qui chasteaux avez , Voz ayglantiers et voz ronces , • Vos officiers avec leurs pompes Nous ont souvent fait espoucer , A voz murs nous ont faict garder, La nuict à la pluye et au vent ' Trestout le corps de nous tremblant : Puis nous mettoient voz gens asseur Qu'avions dormy dessus les murs , Et noz robbes nous despouilloient Par violence rudement, En nous mettant à grands...
Página 93 - ... troupeaux : Prélatz, princes et bons seigneurs, Bourgeois, marchans et advocatz; Gens de mestier, grans et mineurs, Gens d'armes, et les trois estatz, Qui vivez sur nous laboureurs... Si l'on refuse d'écouter ses plaintes, de lui venir en aide, que fera-t-il? Se jettera-t-il encore une fois sur les hauts donjons? Viendra-t-il forcer le bourgeois à partager avec lui et lui imposer par la peur une menaçante fraternité? Non, il tournera bride, comme il le dit ; il...
Página 97 - Tout avons prins en patience Et le prenons jusques à icy; Mais tenez.vous asseur, que si Vous n'y mettez aucun remède , Que vous n'aurez chasteau ne ville, Que tous seront mis à exille , Dont jà sommes plus de cent mille Qui tous voulons tourner la bride î Et voifs lairrons tout esgaré, Et pourrez cheoir en tel trespas , Qu'il'vous faudra crier, hélas! Hélas ! ce serait graud douleur Et grand...
Página 65 - ... estoit-il nul qui osast parler ne communiquer avec aulcuns } puisque on sentoit ou sçavoit que il vaulsist mon bien et honneur , qu'ils ne fussent griefment punis et corrigés. Item, que en plusieurs serments, propositions et assemblées ont...
Página 96 - Sur quoy uostre foy est assise, Chiefs estes de chrestienté, Vous nous voyez nuds sans chemise Et nostre face si eslize, Et tous languis de povreté. Pour l'amour Dieu , en charité , Aux riches gens ce remonstrez Et que vous les admonestez. Qu'ils ayent pitié d'entre nous autres, Qui pour eux avons labouré...

Información bibliográfica