Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France: depuis la fondation de la monarchie française jusqu'au 13e siècle; avec une introduction, des supplémens, des notices et des notes, Volume 1

Couverture
Guizot (M., François)
J.-L.-J. Brière, 1823
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 285 - Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu.
Page 285 - Père, glorifiez-moi donc aussi maintenant, en vous-même, de cette gloire que j'ai eue, en vous, avant que le monde fût (&).
Page 369 - ... accomplissant ce qui a été dit par le prophète Joël : « La sauterelle a mangé les restes de la chenille , le « ver les restes de la sauterelle , et la nielle les restes « du ver ' . » Ce fut ainsi que les choses se passèrent alors.
Page 415 - Écoute à présent un conseil salutaire : éloigne-toi de cette ville, et présente-toi à ton frère comme tu l'as souvent demandé. Nous avons déjà parlé avec ces hommes, et ils ont dit que le roi ne voulait pas perdre ton appui, parce qu'il est resté peu d'hommes de votre race.
Page 105 - Le roi Clovis, pendant son séjour à Paris, envoya en secret au fils de Sigebert, lui faisant dire : « Voilà que ton père est âgé, et il boite de son pied malade ; s'il « venait à mourir, son royaume t'appartiendrait de droit, ainsi « que notre amitié » Séduit par cette ambition, Chloderic forma le projet de tuer son père.
Page 2 - Trinité dans l'unité, sans confondre les personnes ni diviser la substance. Car autre est la personne du Père, autre celle du Fils, autre celle du Saint-Esprit. Mais la divinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit est une, leur gloire égale, leur majesté co-éternelle.
Page 171 - Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les pratique point, sera semblable à un homme insensé, qui a bâti sa maison sur le sable ; 27.
Page 300 - ... et on l'étendit sur des roues , où il fut frappé à coups de bâton , de verges , de courroies mises en double; et cela non pas...
Page 284 - Mon père, je vous rends grâce de ce que vous m'avez exaucé. Pour moi, je savais que vous m'exaucez toujours ; mais je dis ceci pour ce peuple qui m'environne, afin qu'il croie enfin que c'est vous qui m'avez envoyé.
Page 100 - Clovis y consentit, et alla vers lui. S'étant joints dans une île de la Loire, située auprès du bourg d'Amboise, sur le territoire de. la cité de Tours, ils conversèrent, mangèrent et burent ensemble; après s'être promis amitié, ils se retirèrent en paix.

Informations bibliographiques