Histoire des Francs, Volume 1

Couverture
Didier et cie, 1874 - 1052 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 103 - Mais donnez-vous de garde des hommes, car ils vous feront comparaître dans leurs assemblées et ils vous feront fouetter dans leurs synagogues ; et vous serez présentés à cause de moi aux gouverneurs et aux rois pour leur servir de témoignage aussi bien qu'aux nations.
Page 50 - Ne craignez point ceux qui tuent le corps , et qui ne peuvent tuer l'âme ; mais craignez plutôt celui qui peut perdre et l'âme et le corps dans l'enfer.
Page 477 - tomber les ongles de mes pieds, et l'eau glacée pendait à ma « barbe en forme de chandelles ; car cette contrée passe pour avoir « souvent des hivers très-froids.
Page 261 - Les autres, irrités parce qu'ils avaient auparavant possédé ce pays, ne voulaient aucunement entendre à la paix. Les Suèves leur offrirent alors la moitié des terres, puis les deux tiers, ne gardant pour eux que la troisième partie. Les autres le refusant, les Suèves leur offrirent toutes les terres et tous les troupeaux, pourvu seulement qu'ils renonçassent à combattre ; mais ils n'y consentirent pas, et demandèrent le combat. Avant de le livrer, ils traitèrent entre eux du partage...
Page 112 - Chloderic montra donc aux envoyés les trésors de son père. Pendant qu'ils les examinaient, le prince dit : « C'est dans ce coffre que mon père avait « coutume d'amasser ses pièces d'or. » Ils lui dirent : « Plongez « votre main jusqu'au fond, pour trouver tout.
Page 81 - Sur ces entrefaites, la guerre éclata entre les Saxons et les Romains. Mais les Saxons, prenant la fuite, abandonnèrent un grand nombre des leurs au glaive des Romains qui les poursuivaient. Leurs îles furent prises et ravagées par les Francs, qui tuèren beaucoup de leurs habitants.
Page 470 - ... dans la Marne. Je le trouvai ainsi dans des filets que j'avais préparés pour prendre des poissons. Je ne savais d'abord qui c'était, mais bientôt je reconnus Clovis à la longueur de ses cheveux, et le prenant sur mes épaules, je le i Voir, dans le cinquième livre, les détails sur la mort de ces deux (ils de Clnlptirio.
Page 144 - Clodomir, conçut de l'envie, et, craignant que, par la faveur de la reine, ils n'eussent part au royaume, il envoya secrètement vers son frère le roi Clotaire, et lui fit dire : « Notre mère 'garde avec elle les fils de notre frère et veut leur donner le royaume; il faut que tu viennes promptement à Paris, et que, réunis tous deux...
Page 107 - grand chagrin que ces Ariens possèdent une partie « des Gaules. Marchons avec l'aide de Dieu , et , après « les avoir vaincus , réduisons le pays en notre pou
Page 293 - Voilà longtemps que la miséricorde divine supporte nos mauvaises actions; elle nous a souvent frappés de fièvres et autres maux, et nous ne nous sommes pas amendés. Voilà que nous avons déjà perdu des...

Informations bibliographiques