Panthéon musical populaire, Volumen 1

Portada
Schott, 1876 - 132 páginas
0 Reseñas
Las reseñas no se verifican, pero Google comprueba si hay contenido falso y lo retira una vez identificado

Dentro del libro

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 43 - ... ah! mon bras! ah! mon bras!" Il y avait dans l'intonation de sa voix, dans la modulation de sa plainte comme un charme qui agit sur les chameaux et rendit leur course plus rapide et leur mouvement plus doux.
Página 91 - Une grande partie de cette doctrine, et notamment toute celle qui porte sur le contre-point, est encore en usage aujourd'hui. Tout ce qu'il dit sur la succession des intervalles est infiniment supérieur à tout ce qu'on a fait avant lui, et j'ajouterai même à tout ce que l'on a depuis écrit sur cette matière, l'une des plus importantes de toute la composition, puisqu'elle en est la première base.
Página 36 - Avant de parler de cette époque brillante de l'art, voyons ce qu'il était, à Mons , dans les temps antérieurs, en-dehors des temples et des monastères. La cour des comtes de Hainaut eut ses trouvères et ses ménestrels. Les premiers étaient, comme on sait, les chantres des exploits guerriers et à la fois des triomphes de l'amour : certains de leurs poèmes se récitaient et les autres se chantaient avec accompagnement de vièle
Página 47 - Recevez, madame la vicomtesse, l'hommage du sincère et profond respect avec lequel j'ai l'honneur d'être votre très-humble et très-obéissant serviteur,
Página 64 - De la musique et de la peinture, de leurs effets sur les hommes en général et de leur influence sur les moeurs, par Laurent Ravoire, professeur de littérature française, Capolago, Tip.
Página 44 - Le chant des chameliers s'appelle en arabe Iloudù, le chamelier qui excite le chameau se nomme Hàdi. Il y en a de célèbres, et dans le Kitabel-Aghani on cite, comme l'un des plus fameux, celui du Calife Al-Mansour. — Du chant du chamelier modifié naquit le chant funèbre, appelé Nouh (lamentation). Pendant longtemps, les peuples de la Mecque et deà contrées voisines ne connurent guère que ces deux espèces de chants.
Página 37 - ... instrumentistes assistaient, à cheval, à la procession de Mons. Les ménestrels jouaient du chalumeau (?) et de la buisine, buccine. Les uns et les autres figuraient à la tête des milices bourgeoises, le jour où elles prenaient les armes. A en croire M. Devillers, les compagnies militaires montoises, dites serments, avaient, de toute ancienneté, une marche guerrière, sur laquelle ont été notées les paroles du Doudou. Nous laissons à l'érudit archiviste la responsabilité de son assertion....
Página 10 - L'intrigue en est faible, mais les détails de la scène principale sont assez naïfs , assez piquans, pour faire pardonner l'invraisemblance de la situation qui les amène. La musique faible , sans originalité , n'a eu qu'un succès médiocre, et laisse concevoir peu d'espérance du talent de ce nouveau compositeur. / On a donné, le i3 Août, sur le même Théâtre, F 'Amour à répreuve, comédie , en un acte et ett vers, attribuée à M.
Página 81 - ... Jean-Baptiste Sauton, organiste du chapitre royal de SainteWaudru. Les deux pièces furent entremêlées. La représentation commença par un prologue débité par des bergères et des muses, dans une vaste campagne terminée à l'horizon par le Mont-Parnasse. Le 1er acte de la tragédie fut suivi du 1er acte de l'opéra, et ainsi de suite.
Página 111 - Cet enfant, dont le nom est Vieuxtemps, possède une sûreté, un aplomb, une justesse vraiment remarquables pour son âge; il est né musicien.

Información bibliográfica