Imágenes de página
PDF
ePub

XXV

Notification à Rodrigue de Villandrando du décret du concile de Bâle qui le chargeait de défendre le conilat Yenaissin contre le cardinal et les princes de Foix. — Imprimé dans le Spicilège de D. Luc d'Acbery, t. III, p. 762. L'original, quia fait partie des Archives dela maison de Bourbon, est porté sur l'inventaire des Archives nationales avec la marque P 1375', cote 2460; mais il ne se retrouve plus.

(26 mai 1433.)

Sacrosancta generalis synodus Basiliensis in Spiritu sancto legitime congregata, universalem Ecclesiam repraesentans, dilecto Ecclesiœ filio Roderico de Villandrando, comiti de Ribadeo, salutem et omnipotentis Dei benedictionem. Alias nobis de sincei a affectionetua plene scripsisti, te atque tua offerendo huic sacro Concilie); quod nos gralissimum habentes et ex bona intentione tua erga ipsum sacrum Concilium plurimum gaudentes, ad te rescripsimus, tuam bonam devotionem in Domino commendantes : quod nunc etiam f'acimus, parati semper ad quœcumque tibi et statui tuo bene placita. Et quia dolenter intelleximus venerabilem Petrum, episco|ium Albanensem, cardinalem de Fuxo, et ejus germanos cum magno exercitu in prajudicium Concilii hostiliter invasisse civitatem Avinionensem et comilatum Venexinum, Jimemusque ne hujusmodi invasio partes illas in pericnlum et discrimen maximum provocet Ecclesiamque scand ilizet, te, in cujus exercitu spemmaximam posuimus, cum quanta instantiapossumus hortamuretrogamus ut favoribusetauxiliis tuis velis illi civilati et comitatui succurrere et partes illas, ne in detrimentum Ecclesiœ pareant, a talibus invasoribus custodire, omniaque remeJia salutaria et opportuna circa ejus proteclionem adhibere, quae a te per dilectum Ecclesise filium Alfonsum, cardinalem Sancti-Eustachii, aut per suos quos in nomine suodimisil,requirentur;quibus omnibus ilasubvenias, ila praesidiis, consiliis et favoribus assistas opportnnis, quemadmodum in te speramus. Quod ut facias te etiam atque etiam rogamus; ex hoc enim Deum et universalem Ecclesiam quam repraesentamus tibi valde obligatos reddes, et nos in tuis negotiis paratissimos semper habebis.

Datum Basileaa, Tu. kal. junii, millesimo quadringentesimo trigesimo tertio.

XXVI

Allocation qui lait connaître le chiffre de l'impôt voté par le Tiers-état du Languedoc à l'assemblée tenue en juin 1433, à Villeneuve en face Avignon, pour aider soi-disant à chasser Rodrigue de Villandrando de la province. — Original sur parchemin des Archives nationales, K 63, n. 26.

(14 juillet 1433.)

Les commissaires ordonnez ou diocèse de Nymes et archevesqué d'Arle dedans le royaume, à asseoir, imposer et mectre sur les manans et habitans des lieux et villes desdictz diocèse et archevesqué la somme de iiijm vijc xiij moutons d'orviij s. iiij den. t., avec les fraiz, missions et desptns pour ce necessaires, pour leur quote et porcion de lxxm moutons d'or octroiez à hault et puissant prince, mons, le conte de Foix et de Bigorre, lieutenant du roy nostre sire ès païs de Languedoc et duchié de Guyenne, par les gens de Testat commun dudit pays, à l'assemblée faicte et tenue à Villeneufve lez Avignon, ou moys de juing derrenierement passé M. cccc. xxxn, et ce pour les fraiz, missions et despcns euz et soustenuz par ledit mons. le conte et lieutenant en souldées de gens d'armes et de Irait par lui assemblez pour résisler à la venue et male volunté d'un nommé Rodigo et autres routiers, qui s'estoyent vantez et s'esforçoyent venir et descendre oudit pays pour grever et piller les habitans d'icelui : à Jehan de Farges, receveur particulier dudit aide èsdiclz diocèse et archevesqué, ou à son lieutenant, salut. Comme par advis, vouloir et consentement des consuls, sindicz et procureurs de notables lieux et villes des dictz diocèse et archevesqué, en tel cas acoustumez estre convoquez, nous ayons adjoinct et appelé avec nous, comme acoustumé a esté le temps passé, Hervé Rousseau, contrerolleur de la dicte recepte ordinaire de la seneschaucée de Beaucaire, pour estre présent à faire ladicte assiete, avoir advis et delibéracion avec lui à donner leur cotte et porcion dudit aide aux habitans d'un chacun lieu desdictz diocèse et archevesqué, comme mandé nous estoit par la teneur de nostre commission; auquel contrerolleur, du vouloir et consentement que dessus, avons tauxé et tauxons par ces présentes la somme de vint et cinq moutons d'or, pour ses peine, travail et esportules deserviz ou temps qu'il a vacqué, tant en ce que dit est, comme à ordonner certaines diminucions que faictes ont esté aux habitans dudit diocèse et acroissemens faiz aux Iiabitans d'autres lieux d'icellui diocèse, selon que le cas et facultez desdiz habitans les requeroient : si vous mandons que ladicte somme de xxv moutons d'or, vous, des deniers de vostre recepte mis et imposez ausdictz habitans pour payer et contenter les fraiz, missions et despens necessaires pour lediclaide mectre sus, paiez, baillez et delivrez audit contrerolleur; et, par rapportant ces présentes et quictance souffisant sur ce, ladicte somme de xxv moutons sera allouée en voz comptes et rabattue de vostre recepte par ceulx à qui il appartendra, sans contredit ou difficulté aucune. Donné à Nymes, le \iiije jour de juillet, l'an mil cccc trente trois. Signé J. Le Houx. Constat de taxacione predicta. Lunellus.

XXVII

Quittances faisant connaître divers usages faits par le comte de Foix de l'aide votée aux états de Villeneuve pour l'expulsion de Rodrigue de Villandrando. — Originaux en parchemin des Archives nationales, K 63, n. 26.

(Juillet 1433-février 1434)

lo Pasquoau, senhor de la Fargue, thesaurer de mossenhor lo comte de Foix et de Begorre, loctenant general deu roy nostre senhor en sous pays de Lengadoc et dugat de Guiayne, et per luy comes à la recepte gcnerale de l'ayde de lxxm motons d'aur, à luy donatz et autrogatz per las gens deus iij. stalz deudit pays de Lengadoc à l'asemplade feyte à Vilenabe pres Avinhon, en lo mees de juinh darreramentz passat, per aydar, sostenir et paguar la grave despensse que far luy a convengut à cause de las gens d'armes et de treyt, que no a gayres a metutz sus et assemblatz per la garde et deffense deudit pays de Lengadoc et resistir à Rodigo de Villandrando et autres rothiers, qui en gran nombre eren viengutz et descendutz en lodit pays, per aquetpilhar, raubar et ranssonar : cofessi aver agut et recebut de Johan de Fargues, recebedor particular en la diocese de Nemse, sus so que cd pot etpoyra dever à cause de sa dite recepte, la some de cent motons d'aur per Anthonnete Saichcte de Monpeslier, demorante à Belcayre, comayre de mon dit senhor de Foix, que mondit senhor lo comte et loctenan luy a hordenat esser balhatz de grace speciau, aixi cum plus larguementz apar par lectres patentes deudit don. De laquoau some de cent motons d'aur io me thiens per ben content et paguat, et en quiti lodit recebedor particular et tolz autres à qui quictance en pot apartenir. Et en testimoni d'esso, ey metut à las presens mon signet manual et metut ma preinsse. A Montpeslier, lo darrer jorn de julh, l'an mil cccc trente et tres. Signé P. De La Fargue.

loPasquoau, senhor de la Fargue, etc... cofessi aver agut et recebut de Johan de Fargues, etc.. la some de cinq cens motons d'aur per mossenhor Johan Lovet, president de Provence, que mon dit senhor lo comte et loctenant luy a douat per los agiadables services qui lo a fcyt, et espccialment per so que le ave acompanhat en la conqueste et reduction en la obedience de nostre sant peyre lo Pape de la vile et ciutat d'Avinhon et deu comtat de Venayssin, par luy leyte aqueste present anade et sason, et per autres causes contengudas en sas lietras patentes deudit don. De laqual some de cinq cens motons io me thienc per ben pagat et content, et en quicti lodit recebedor particular et totz autres à qui quittance en pot appartenir, etc... A Montpesler, lo darrer jorn de juilh, mil cccc trente et tres. Signé P. De La Fargue.

Io Pasquoau, senhor de la Fargue, etc.. cofessi aver agut et recebut de Pons de Carssii, recebedor particular deudit ayde et autrey en la diocèse de Castres, susso que eg pot et poyra dever à cause de sa dicte recepte, la some de cent detz motons d'aur sedze solz tornez, per Fortaner de Serres, senescalc de Nebosaa, que mondil senhor lo comte et loctenau ly a donat de grace speciau, per so que ere en sa companhie per resestir aus susditz rothiers. De laqual some, etc.. A Pau, le iij8 jorns de fevrer, l'an mil cccc trente et tres. Signé P. De La Fargue.

XXVIII

Quittance d'un épicier de Lyon pour une fourniture faite à Rodrigue de Villau* drando aux frais de la ville. — Original en papier des Archives communales de Lyon, CC. 296, n° 48. Communication de M. Guigue.

1(1" septembre 1433.)

Je Nicolas Ferchaut, espieier de Lyon, confesse avoir eu et receu de par la main de Hugony Bonet, à cause de ix livres de confiture à iiij gros la livre, et pour xij torches noves et deux arses, pesant xxxij livres, à vij blancs la livre des torches noves et ij gros les arsees, que monte vij frans ij gros xij deniers obole, que prisent les conseillers de la ville de Lion pour donner à Rodrigo. De laquelle somme dessus dite je me tiens pour contant et en quicte la dite ville et le dit Hugony Bonet, tesmoing mon saing manuel si mis, le premier jour de septembre l'an mil unc et xxxm.' Signé N. Ferchaut.

XXIX

• •

Protocole de l'enquête ordonnée par la justice du comte d'Armagnac au sujet des cruautés commises à Fernugnac par le bâtard d'Apchier pendant l'irruption des compagnies de Rodrigue en Rouergue. — Copie de la Collection Doat à la Bibliothèque nationale, t. 215, fol. 112.

> » (14 septembre 1433.)

Aimo Domini nullesimo quadiingentesimo tricesimo tertio et die decima quarla mensis septembris, illustrissimo principe et domino nostro Johanne, dei gratia comite Armaniaci, Fesensiaci, Insulae-Jordani et Ruthenensi, dominante, apud Interuquas, Ruthenensis diocesis, et in curia ordinaria dicti loci per me, Bernardum Roquete, nolarium ordinarium dicti loci, de mandato honorabilis et circunspecti viri domini Berengarii Salas, licenciati in legibus, procuratoris phiscalis dicti domini noslri comitis, fuit facta sequens informatio contra quemdam hominem vulgariter vocatum h bastard Dapchier et quosdam alios complices suos, super eo quia, anno presenti, dum gentes de Rodigo discurrebant per patriam Ruthenii, dictus bastardus et alii sui complices, quasi in numero viginti quinque, venerunt in manso de Fernunhaco, jurisdictionis de Interaquis, et quemdam pagesium dicti domini nostri comitis, qui vocabatur Johannes de Fernunhaco Inferiore, de facto ceperunt ad hoc ut bona sua et aliorum pagesiorum dicti mansi de Fernunhaco eis revelaret; et dictum pagesium acriter tractando multum enorme verberaverunt et percusserunt, ponendo ipsum prope ignem et ipsum combureudol, et alias ipsum acriter in corpore damnificando, tahter quod occasione premis

1 L'un des témoins entendus ajoute ce trait : « Dictus Johannes crat in meiliotate persone sue propter ignem combustus et totaliter devastatus. »

« AnteriorContinuar »