Imágenes de página
PDF
[graphic]

LES

AVANTURESf

FILS D'ULYSSE.

François De Salignac, De La
Mothe Fenelon,

Précepteur des En Fans de France, Sc depuis
Archevêque-Duc de C A M B R A Y, &c

My THOLOGIQUE& G EOGRAPHKÍ.UE:

NOUVELLE EDITION.
Revue exactement fur toutes les précédentes,
corrigée avec soin, «t

Enrichie de Figures en taille-douce.

[graphic][merged small]

PAR

Avec un petit Dictionaikz

A LONDRES,
Chea Nourse & Vaillant.
MDCCJLVI.

[graphic]

APPROBATION.

ftP./í / lu par ordre de Monseigneur le Chancelier cet ouvrage qui a pour titre. Les Avantures de Télémaque, avec une Préface qui en découvre toutes les beautez; j'ai cru qu'il ne mêritoit pas seulement d'être imprimé\ mais encore d'être traduit dans Joutes les langues que parlent, ou qiCentetident les peuples qui ajpirent^ à être heureux. Ce poème épique, quoiqu'en prose, met' notre nation en état de n'avoir rien à envier de ce coté-là aux Grecs, & aux Romains. La fable qu'on y expose ne se termine point à amuser notre curiosité, Éî? à flatter notre orgtieil, Les récits, les descrìp-' tions, les liaisons, & les grâces du discours, éblou'issent l'imagination sans l''égarer: les flexions les conversations les plus longues paroisfent toujours trop courtes à l'esprit, qu'elles n'éclairent pas moins qu'elles l'enchantent. Entre tant de carail'ères d'hommes àìfférens que Von y trouve, il n'y en a aucun qui ne grave dans le cœur des leéteurs, l'horreur du vice, ou l'amour de la vertu. Les mystères de la politique la plus faine la plus sure y font dévoilez. Les passions n'y présentent -qu'un joug aussi honteux que funeste. Les devoirs n'y montrent que des attraits, qui les rendent auffi aimables que faciles. Avec lêlêmaque on apprend à s'attacher inviolableA 2 ment ment à la religion, dans la mauvaise comme dans la bonne fortune -, à aimer son pére, &? sa patrie; à ctre Roi., citoyen, ami, esclave même fi le sort le veut. Avec Mentor on devient bientôt juste, humain, patitnt, sincère, discret, & modeste. II ne parle point qu'il ne plaise, qu'il n'intéresse, quSl ne remue, qu'il perjuade. On ne peut f écouter qu'avec admiration; & on ne Vadmire point, que l'on ne fente qu'on l'aime encore davantage. Trop heureuse la nation pour qui cet ouvrage pourra former quelque jour un Télémajùe, & un Mentor! AParis, ce premier Juin iyi6.

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »