Dictionnaire raisonné, etymologique, synonymique et polyglotte, des termes usités dans les sciences naturelles, Volumen 1

Portada
J.-B. Baillière, 1834 - 42 páginas

Dentro del libro

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 441 - Il en résulte que la masse liquide s'accumule de plus en plus dans la partie vers laquelle est dirigé le courant le plus fort. Ces deux .courans existent dans les organes creux qui composent les tissus organiques, et c'est laque M.
Página 558 - De tous les dons naturels le goût est celui qui se sent le mieux et qui s'explique le moins : il ne seroit pas ce qu'il est si l'on pouvoit le définir, car il juge des objets sur lesquels le jugement n'a plus de prise, et sert, si j'ose parler ainsi, de lunette à la raison...
Página 250 - Mais c'est plus communément faire diverses inflexions de voix, sonores, agréables à l'oreille, par des intervalles admis dans la musique et dans les règles de la modulation. On chante plus ou moins agréablement , à proportion qu'on a la voix plus ou moins agréable et sonore , l'oreille plus ou moins juste , l'organe plus ou moins flexible, le goût plus ou moins formé, et plus ou moins de pratique de l'art du chant.
Página 79 - toute déviation du type spécifique ou en d'autres termes toute particularité organique que présente un individu comparé à la grande majorité des individus de son espèce, de son âge, de son sexe constitue ce...
Página 562 - Se dit, en minéralogie, d'un corps dont les cristaux se réunissent deux à deux par une de leurs extrémités, sous un angle droit, et se rangent souvent de cette manière plusieurs à la file les uns des autres , ce qui les a fait comparer à des lettres hébraïques ou persanes (ex.
Página 126 - Kpithète donnée à une théorie universellement employée aujourd'hui en chimie , qui considère les corps comme formés de particules matérielles infiniment petites eu égard à nos sens , et dont les formes ainsi que les propriétés particulières constituent la nature chimique de chaque corps. Cette théorie admet en principe que tout corps inorganique est un aggré"gat de molécules et d'atomes égaux en poids, et que, dans toute combinaison chimique , des nombres dcler-* minés d'atomes...
Página 392 - ... élasticité parfaite. 13. Dilatabilité. — La dilatabilité est la propriété qu'ont les corps de changer de volume par l'influence de la chaleur, de s'agrandir quand on les chauffe, de se contracter quand on les refroidit , et de reprendre exactement les mêmes dimensions quand on les ramène exactement au même degré de chaud ou de froid. L'air se dilate si facilement , que la simple chaleur de la main augmente de beaucoup son volume. Pour en faire ,l'expérience, on prend un tube...
Página 656 - ÏNTE 656 tant par la nature que par la structure des roches qui les composent , mais contiennent des débris ou des empreintes de corps organisés. Ce sont en quelque sorte les restes de la formation primitive, avec les premiers dépôts des formations subséquentes. Postérieurs aux catastrophes qui ont dégradé les premiers , ils ne se sont formés qu'après l'apparition de certains êtres organisés sur la terre. En botanique, on nomme stipules intermédiaires , celles qui naissent sur la tige...
Página 469 - ... toute collection d'individus semblables, que la génération perpétue dans le même état, tant que les circonstances de leur situation ne changent pas assez pour faire varier leurs habitudes, leur caractère et leur forme.
Página 477 - Einschachtelitngslehre, ail.), dont les partisans supposent que le nouvel être qui résulte de l'acte de la génération , préexistait à cet acte, lequel ne fait que le tirer de la torpeur où il...

Información bibliográfica