Hypothèses actuelles sur la constitution de la matière: Thèse présentée au concours pour l'agrégation (section des sciences accessoires)

Portada
G. Baillière et cie, 1880 - 128 páginas
 

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 62 - Dans l'étude de ce quatrième état de la matière, il semble que nous ayons saisi et soumis à notre pouvoir les petits atomes indivisibles, qu'il ya de bonnes raisons de considérer comme formant la base physique de l'univers. Nous avons vu que. par quelques-unes de ses propriétés, la matière radiante est aussi matérielle que la table placée ici devant moi, tandis que par d'autres propriétés elle présente presque le caractère d'une force de radiation. Nous avons donc, en réalité, atteint...
Página 25 - ... termes, ce sont les rapports de leurs poids atomiques. Les chimistes ont admis une autre hypothèse, mais celle-ci est en opposition avec les faits aujourd'hui connus ; c'est que les gaz simples renferment , sous volume égal, et dans les mêmes circonstances de température et de pression, le même nombre d'atomes. Ainsi, si 1 volume d'oxygène se combine avec 2 volumes d'hydrogène, cela tient à ce que...
Página 16 - L'hypothèse qui se présente la première à cet égard, et qui paraît même la seule admissible, est de supposer que le nombre des molécules intégrantes dans les gaz quelconques, est toujours le même à volume égal, ou est toujours proportionnel aux volumes.
Página 18 - ... séparées et écartées les unes des autres par la force expansive du calorique à des distances beaucoup plus grandes que celles où les forces d'affinité et de cohésion ont une action appréciable, en sorte que ces distances ne dépendent que de la température et de la pression...
Página 75 - Cela tient à ce que la capacité calorifique des corps, telle que nous la déterminons par nos expériences, renferme plusieurs autres éléments que l'on n'est pas encore parvenu à en séparer; notamment: la chaleur latente de dilatation , et une portion de la chaleur latente de fusion que les corps absorbent successivement à mesure qu'ils se ramollissent, souvent longtemps avant la température que l'on regarde comme leur point de fusion. Les changements que l'on a apportés , depuis quelque...
Página 52 - ... la durée de tous les cycles des temps géologiques, qu'il ait vu apparaître le premier être vivant, et qu'il doive voir disparaître le dernier homme; si l'on suppose qu'il doive durer assez pour voir s'accomplir la prédiction des mathématiciens, d'après laquelle le soleil, source de toute énergie sur la terre, doit n'être plus qu'une cendre inerte quatre millions de siècles après sa formation, si l'on suppose tout cela, — avec la vitesse d'entrée que nous avons admise pour l'air,...
Página 18 - ... forces d'affinité et de cohésion ont une action appréciable, en sorte que ces distances ne dépendent que de la température et de la pression que supporte le gaz, et qu'à des pressions et des températures égales, les particules de tous les gaz, soit simples, soit composés, sont placées à la même distance les unes des autres.
Página 5 - ... soupçonnée. Peut-être sa découverte implique-t-elle celle de cette autre fonction, plus générale, qui comprendrait tous les corps simples dans une équation commune, réduisant leurs états divers aux formes multiples ,et prévues d'une matière unique en principe, mais différenciée par le mode de groupement de ses parties et par la nature des mouvements dont elles sont animées...
Página 66 - Si nous considérons les formes primitives des cristaux reconnues par les minéralogistes, et que nous les regardions comme les formes représentatives des particules les plus simples, en admettant dans ces particules autant de molécules que les formes correspondantes ont de sommets, nous trouverons qu'ils sont au nombre de cinq : le tétraèdre, l'octaèdre, le parallélipipède, le prisme hexaèdre et le dodécaèdre rhomboïdal.

Información bibliográfica