Imágenes de página
PDF
[ocr errors]

Je fais plus.A regret je reçois vos adieux. Le Ciel sait qu'au milieu des honneurs qu'il m'envoie, Je n'attendois que vous pour témoin de ma joie. Avec tout l'Univers j'honorois vos vertus ; Titus vous chérissoit, vous admiriez Titus. Cent fois je me suis fait une douceur extrême D'entretenir Titus dans un autre lui-même. A N T I O C H U S. . Et c'est ce que je fuis.J'évite, mais trop tard, Ces cruels entretiens, où je n'ai point de part. Je fuis Titus. Je fuis ce nom qui m'inquiète, , ) Ce nom qu'à tous momens votre bouche répète : Que vous dirai-je enfin ! Je fuis des yeux distraits, Qui, me voyant toujours, ne me voyoient jamais Adieu.Je vais, le cœur trop plein de votre image, _Attendre, en vous aimant, la mort pour mon partage : Sur-tout, ne craignez point qu'une aveugle douleur Remplisse l'Univers du bruit de mon malheur : Madame, le seul bruit d'une mort que j'implore, Vous fera souvenir que je vivois encore.

Adieu.
E- - -

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« AnteriorContinuar »