De l'origine des Indiens du Nouveau-monde-et de leur civilisation

Portada
E. Leroux, 1883 - 358 páginas
 

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 208 - Quoiqu'ils n'eussent point une écriture comme nous, ils avaient, toutefois, leurs figures et caractères, à l'aide desquels ils entendaient tout ce qu'ils voulaient, et de cette manière ils avaient leurs grands livres composés avec un artifice si ingénieux et si habile, que nous pourrions dire que nos lettres ne leur furent pas d'une bien grande utilité.
Página 271 - Il ne s'agit pas ici d'une simple dessiccation, mais d'une espèce de tannage, sans quoi les dermestes envahiraient et détruiraient ces peaux au bout de très peu de temps. Manuel Sobreviela avait déjà, au siècle dernier, attiré l'attention sur des sauvages du Pérou oriental qui faisaient bouillir la tête de leurs ennemis. « Ils en détachent ensuite la peau, qu'ils empaillent et font sécher à la fumée pour en former un masque. Les dents leur servent à faire des colliers, et ils suspendent...
Página 194 - ... d'une langue agglutinante ; il semble donc que je devrais le placer dans la famille touranienne plutôt que dans la famille aryenne, et le rapprocher du turc , du tibétain, du tamoul, plutôt que du sanscrit, du grec et de l'allemand. Mais si, après avoir fait l'étude des formes grammaticales, on passe à l'étude des racines qui ont constitué et les mots et les formes elles-mêmes, on est bientôt forcé de reconnaître que toutes ces racines se retrouvent avec le même sens , les mêmes...
Página 199 - A quelle école ont-ils donc appris au sein « du désert, des règles grammaticales si certaines, qu'ils ne « manquent pas à la perfection de la syntaxe?... En cela ils ne « le cèdent d'aucune manière aux meilleurs humanistes grecs ou
Página 139 - Qu'on en juge par les citations suivantes : «...Tout était en suspens, tout était calme et silencieux; tout élail immobile, tout était paisible, et vide était l'immensité des cieux... Il n'y avait pas encore un seul homme, pas un animal, pas d'oiseaux, de poissons, d'écrevisses, de bois, de pierre, de fondrières, de ravins, d'herbe ou de bocages : seulement le ciel existait.
Página 3 - RACES D'HOMMES. Ce qui est plus intéressant pour nous, c'est la différence sensible des espèces d'hommes qui peuplent les quatre parties connues de notre monde. Il n'est permis qu'à un aveugle de douter que les Blancs, les Nègres, les Albinos, les Hottentots, les Lapons, les Chinois, les Américains, soient des races entièrement différentes.
Página 222 - ... d'une manière fort ingénieuse, mettant la figure qui correspondait chez eux à la parole ou au son de notre vocable... Quant à moi, j'ai vu une grande partie de la doctrine chrétienne ainsi écrite en figures et en images qu'ils lisaient comme je lis nos caractères dans une lettre, et c'est là une production peu commune de leur génie.
Página 5 - ... 2° La race d'hommes qui a vécu dans cette partie du monde dans son antiquité la plus reculée, était, quant à son type général, la même qui l'habitait au temps de sa découverte par les Européens. Il est clair que ces résultats ne sont...
Página 199 - ... latins. Voyez , par exemple , la grammaire de la langue la plus « répandue au Brésil , qui nous a été donnée par le vénérable « P. Joseph de Anchieta , et les louanges que l'apôtre accorde
Página 97 - Cette base a 1,o8o pieds de tour et 6o de haut; elle est construite en pierres, chaux et sable. Au milieu de la façade qui regarde l'orient se trouve un grand escalier en pierres taillées qui conduit à l'entrée principal.

Información bibliográfica