Les aventures de Télémaque, fils d'Ulysse, Volumen 2

Portada

Dentro del libro

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 184 - ... comme le reste des impies ; ils veulent encore passer pour bons, et font par leur fausse vertu que les hommes n'osent plus se fier à la véritable. Les dieux dont ils se sont joués...
Página 203 - ... cette joie, qui échappe bientôt à la mère, ne s'enfuit jamais du cœur de ces hommes; jamais elle ne languit un instant ; elle est toujours nouvelle pour eux : ils ont le transport de l'ivresse, sans en avoir le trouble et l'aveuglement.
Página 189 - ... le sang de leurs citoyens, enfin leur cruauté, qui cherche chaque jour de nouvelles délices parmi les larmes et le désespoir de tant de malheureux.
Página 17 - Philoclès , sans s'étonner , lui arracha le poignard , et s'en servit contre lui et contre les deux autres : en même temps il cria. On accourut ; on enfonça la porte ; on dégagea Philoclès des mains de ces trois hommes , qui , étant troublés , l'avoient attaqué foiblement.
Página 57 - C'est dans la fleur qu'il faut préparer les fruits : que le roi ne dédaigne donc pas de veiller et de faire veiller sur l'éducation qu'on donne aux enfants; qu'il tienne ferme...
Página 308 - ... n'étiezvous pas capable de les gâter par votre promptitude et par votre imprudence ? Ne sentez-vous pas que Minerve vous a comme transformé en un autre homme au-dessus de vous-même, pour faire par vous ce que vous avez fait ? elle a tenu tous vos défauts en suspens, comme Neptune, quand il apaise les tempêtes, suspend les flots irrités. Pendant qu'Idoménée interrogeait avec curiosité les Crétois qui étaient revenus de la guerre, Télémaque écoutait ainsi les sages conseils de Mentor.
Página 195 - On leur imputoit aussi tous les désordres qui viennent du faste, du luxe , et de tous les autres excès qui jettent les hommes dans un état violent, et dans la tentation de mépriser...
Página 179 - Babylonien, que le commencement de tes douleurs; prépare-toi à être jugé par l'inflexible Minos, juge des enfers. Pendant ce discours du terrible Caron, la barque touchait déjà le rivage de l'empire...
Página 202 - ... à la table la plus exquise des hommes mortels. Tous les maux s'enfuient loin de ces lieux tranquilles : la mort, la maladie, la pauvreté, la douleur, les regrets, les remords, les craintes, les espérances même, qui coûtent souvent autant de peines que les craintes ; les divisions, les dégoûts, les dépits ne peuvent y avoir aucune entrée.
Página 295 - Achille, vous procurer quelque secours. Ces princes que vous voyez sont humains; ils savent qu'il n'ya ni vertu, ni vrai courage, ni gloire solide, sans l'humanité. Le malheur ajoute un nouveau...

Información bibliográfica