Imágenes de página
PDF
ePub

de laisser voir aux autres que vous avez été trompé ; aimez les peuples , n'oubliez rien pour en être aimé. La crainte est nécessaire , quand l'amour manque ; mais il la faut toujours employer à regret , comme les remedes violens & les plus dangereux. Confidérez toujours de loin toutes les suites de ce que vous voulez entreprendre; prévoyez les plus terribles inconvéniens, & fachez que le vrai courage consiste à envifager tous les périls & à les mépriser, quand ils deviennent nécessaires. Celui qui ne veut pas les voir n'a pas assez de courage pour en supporter tranquillement la vue : celui qui les voit tous , qui évite tous ceux qu'on peut éviter , & qui cente les autres fans s'émouvoir , est le seul fage & magnanime: Fuyez la mollese , le fáste, la profufion; mettez votre gloire dans la simplicicé ; que vos vertus & vos bonnes accions soient les ornemens de votre personne & de votre palais ; qu'elles soient la garde qui vous environne & que tout le monde apprenne de vous en quoi conGifte le vrai bonheur. N'oubliez jamais que les rois ne regnene point pour leur propre gloire, mais pour le bien des peuples. Les biens qu'ils font, s'étendent jufques dans les fiecles les plus éloignés : les maux qu'ils font, se multiplient de génération en génération jufqu'à la postérité la plus reculée : Un mauvais regne fait quelquefois la calamité de plusieurs fiecles. Surtout soyez en garde contre votre humeur. C'est un ennemi que vous porterez par-tout avec vous jusqu'à la mort. Il entrera dans vos conseils , & vous trabira, si vous l'écoutez. L'humeur fait perdre les occasions les plus importantes : elle donne des inclinations & des aversions d'enfant, au préjudice des plus grands intérêts ; elle fait décider les plus grandes affaires par les plus petites raisons ; elle. obscurcit tous les calens , rabaisse le courage, rend un homme inégal,

foible vil & insupportable. Défiez - vous de cet ennemi. Craignez les Dieux , Ô Télémaque ; cette crainte est le plus grand trésor du cour de l'homme : avec elle vous viendront la sagesse, la justice, la paix, la joie, les purs plaisirs, la vraie liberté, la douce abondance, & la gloire sans cache.

Je

sure not to rely too much on yourself; be afraid of being deceived, bul never be afraid to let others fee that you have been deceived; love your people, and use all means of winning their love. Fear is necellary when love is wanting ; but, like the most violent and dangerous medicines , it should always be used with reluctance. Always consider at a distance all consequences of what you design to undertake ; be careful to foresee the most terrible evils, and know that true courage canlifts in facing and despising dangers when they become necessary. He that will not look upon them, has not courage enough to bear the sight of them with tranquility; he who surveys them all, who avoids all those which may be avoided, and who calmly encounters the rest , he alone is wife and magnanimous. Fly luxury, pomp and extravagance; place your glory in fimpliciiy ; let your virtues and good deeds be the ornaments of your person and palace ; let them be the guards which surround you , ard ler every body learn of

you

wherein true honour consists. Never forget that kings do not reign for their own glory, but for the good of their people. The good which they do, descends to the latest ages ; the evil which they do, multiplies from generation to generation even to remotest pofterity : One bad reign is often the cause of ages of calamity. Be particularly upon your guard against your own humour, an enemy

which

you
will

carry every where with you as long as you live, which will intrude into your counsels, and betray you if

you

listen to her. Humour makes a man lose the most important opportunities; she gives him the desires and aversions of a child to the prejudice of his greatest concernments ; she causes his most weighty affairs to be decided by the most crifling reasons; she obscures his talents , debases bis courage, and renders him unequal , weak, mean and infupportable. Be jealous of this enemy. And, O Telemachus , fear the Gods ; this fear is the greaca eit treasure of the human heart'; it comes attended by wisdom, justice, peace, joy, unmixed pleasures , real liberty, delightful abundance, and spotless glory.

I leave

[ocr errors]

Je vous quitte, ô fils d'Ulysse ; mais ma sagesse ne vous quittera point, pourvu que vous sentiez toujours que vous ne pouvez rien fans elle. Il est cemps que vous appreniez à marcher tout seul. Je ne me fuis séparée de vous en Egypte & à Salente, que pour vous accoutumer à être privé de cette douceur, comme on sevre les enfans, lorsqu'il est temps de leur ôter le lait, pour leur donner des alimens solides.

A peine la Déesse eut achevé ce discours , qu'elle s'éleva dans les airs, & s'enveloppa d'un nuage d'or & d'azur, où elle disparut. Télémaque foupirant , étonné & hors de lui-même, se prosterna à terre, levant les mains au ciel. Puis il alla éveiller les compagnons , fe hâta de partir , arriva à Ichaque , & reconnue son pere chez le fidele Eumée.

Fin du vingt-quatrieme & dernier Livrea

De l'Imprimerie de L. HOVIUS, à Saint-Malo.

I leave you , O son of Ulysses ; but my wisdom shall never leave you , provided you are always sensible that you can do nothing without it. It is time for you to learn to go alone. I was separated from you in Egypt and at Salentum, only to accustom you to live without me, as children are weaned when ic is time to take their milk from them, and to give them more substantial aliments.

As soon as the Goddess had ended this speech, she sprung up into the air, and involved herself in a gold and azure cloud, in which she disappeared. Telemachus sighing, amazed and transported, threw himself prostrate on the earth , and lifted up his hands to heaven. He afterwards went and waked his companions , departed , arrived at Ithaca , and found his father in the house of the faithful Eumæus.

End of the Twenty-fourth and last Book.

Printed by L. HOVIUS, S. Malo.
Tom. II,

R

LIVRES qui se trouvent en nombre chez

le même Libraire. DICTIONNAIRE Anglois & François , Boyer,

2 vol. in-4°. - Idem, par Chambaud & Robinet,

2 vol. in-4°. Idem , Abrégé , Boyer , 2 vol. in-8°. Idem, Nugent, i vol. in 80. oblong. Grammaire Angloise , Berry, in-12. Idem, Boyer;

I vol. in-12. Di&ionnaire de Physique , Paulian , 4 vol. in-8°. fig. Dictionnaire Géographique de Vosgien, 1 vol. in-8?

figures. Géographie de la Croix, 2 vol. in-12. Tables des Sinus , Lacaille, I vol. in-8°. Dictionnaire de Santé, 3 vol. in-8°. Ordonnance de la Marine, commencée de M. Valin

2 vol. in-4. Idem, 2 vol. in-12, Marseille. Dictionnaire d'Histoire Naturelle, Valmone de Boc

9

vol. in-89 Traité de la Mesure des Bois , 2 vol. in-8. qui se res lient en un ,

Secondar. Traité général du Commerce de l'Amérique , avec les

Edits & Déclarations à ce sujer , 2 vol. in-4o. fig.

& cartes. Eraste, ou l'Ami de la Jeunesse, I vol. in-8°. fig. Commentaire sur l'Ordonnance du Commerce , Jousse;

I vol. in-12, derniere Edicion. Dictionnaire Italien d'Alberti 2 vol. in-4°. Grammaire Italienne , Veneroni , I vol. in-8°. Grammaire Espagnole , Sobrino, i vol. in-12. Dictionnaire Allemand - François , & François -Alle

mand 2 vol. in-89. grand papier. Grammaire Allemande, Gorched, I vol. in-8. Grammaire' Hollandoise, I vol. in-8°. Dictionnaire de l'Académie Françoise , 2 vol. in-4°: Dictionnaire d'Ortographe, Restaur, 1 vol. in-8'. Avis au Peuple sur la Santé, par Tissot, i vol. dern:

Edition,

mare

[ocr errors]
[ocr errors]
« AnteriorContinuar »