Imágenes de página
PDF
ePub

Hé bien , dit-il, mon cher Mentor, il faut donc tout perdre , & ne fe point décourager! Du moins Souvenez-vous d'ldoménée, quand vous ferez arrivé à Ithaque , où votre sagesse vous comblera de prospérité : n'oubliez pas que Salente fut votre ouvrage & que vous y avez laissé un roi malheureux qui n'e pere qu'en vous. Allez , digne fils d'Ulysse , je ne vous retiens plus ; je n'ai garde de résister aux Dieux qui m'avoient prêté un fi grand trésor. Allez aufli , Mentor , le plus grand & le plus fage de tous les hommes; (si toutefois l'humanité peut faire ce que j'ai víz en vous, & fi vous n'êtes point une Divinité sous une forme empruntée , pour instruire les hommes foibles & ignorans ) allez, conduisez le fils d'Ulysse, plus heureux de vous avoir , que d'être le vainqueur d'Adraste. Allez tous deux ; je n'ose plus parler , pardonnez mes foupirs. Allez, vivez , soyez heureux ensemble ; il ne me reste plus au monde que le souvenir de vous avoir poffédés ici. O beaux jours, trop heureux jours, jours dont je n'ai pas connu assez-le prix ! Jours trop rapidement écoulés, vous ne reviendrez jamais ; jamais mes yeux ne reverront ce qu'ils voient !

Mentor prit ce moment pour le départ ; il embrassa Philoclės, qui l'arrosa de fes larmes fans pouvoir parler. Télémaque voulur prendre Mentor par la main, pour se retirer de celles d’ldoménée, mais Idoménée prenant le chemin du port, se mit entre Mentor & Télémaque ; il les regardoit", il gémissoit , il commençoit des paroles entrecoupées , & n'en pouvoic ache

Cependant on entend des cris confus fur le rivage couvert de matelors ;, on rend les cordages leve les voiles, le vent favorable se leve. Télémaque & Mentor , les larmes aux yeux ,

prennent congé du roi , qui les tient long-temps serrés entre fes bras , & qui les fuit des yeux aussi loin qu'il le peuc.

Fin du vingt-troisieme Livre.

ver aucune.

on

LES

[ocr errors]

Well then, said he, my dear Mencor, I must lose every thing, and not be discouraged ! At least be mindful of Idomeneus, when you arrive at Ithaca where your wisdom will crown you with happiness ; do not forget that Salentum is the work of your hands, and that you there lefc an unhappy king, whose only hope is in you. Ģo', worthy son of Ulysses, 1 derain you no longer ; I am far from opposing the Gods, who lent me so great a creasure. Go, Mentor , also , thou greatest and wisest of mortals , (if humanity can indeed perform what I have seen in you, and if you are not fome Deity who have borrowed chis form to instruct weak and ignorant mankind ) go, be a guide to the son of Ulysses, more happy in the possession of you, than in being the vanquisher of Adrastus. Go both ; I dare say no more , excuse my sighs. Go, live, be happy together í nothing in the world is left me now but the remembrance of having enjoyed you here. O happy, thrice' happy days ! days of whose value I was noc fufficiendly sensible ! O days which are too swiftly fled, you will never recurn ! Never will my eyes behold again what they see now!

Mentor laid hold of this moment to get away; he embraced Philocles, who bedewed him with his tears without being able to speak. Telemachus would have taken hold of Mentor's hand to get out of those of Idomeneus, ; but Idomeneus advancing towards the port interposed between Mentor and Telemachus ; he. gazed upon them, he sighed , he began to speak fome broken words , but could utrer none distinct. And now

a confused murmur is heard on the shore, which is crowded with mariners ; the cordage is stretched , che fails are hoisted , a favourable gale begins to blow. Telemachus and Mentor take leave of the king, who holds them a long while locked in his arms , and pursues chem as far as he can with his eyes.' End of the twenty-third Book.

THE

PS

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

SOMMAIRE. Pendant leur navigation , Télémaque se fait expliquer

par Mentor plusieurs difficultés sur la maniere de bien gouverner les peuples ; entre autres celle de connoitre les hommes , pour n'employer que les bons , & n'étre point trompé par les mauvais. Sur la fin de leur entretien , le calme de la mer les oblige à relâcher dans une ise Ulyle venoit d'aborder. Télémaque l'y voit & lui parle sans le reconnoitre. Mais après l'avoir vu embarquer, il sent un trouble secret dont il ne peut concevoir la caufe. Mentor la lui explique , le console , l'asure qu'il rejoindra bientôt son pere ; & éprouve sa piété & fa patience, en retardant fondés part pour faire un sacrifice à Minerve. Enfin la Déese, cachée sous la figure de Mentor , reprend sa forne & fe fait connoître. Elle donne à Télémaque Ses dernieres inftrudions , & disparoit. Télémaque arrive à Ithaque , & retrouve Ulyle son pere cher le fidele Eumée.

la terre semble s'enfuir , & le pilote expéri

. menté apperçoic de loin les montagnes de Leucate ,

donc

[ocr errors]

Zölcmaque arrive in Ithaque et relrowe lytie

Pere, che's le fidele Funée.

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »