Imágenes de página
PDF
ePub
[ocr errors]

mens ;

jour le ecar de son époux comme elle couche maintenanc fa lyre quand elle en veut tirer les plus tendres accords. Encore une fois , Télémaque, votre amour pour elle est juste ; les Dieux vous la destinenc vous l'aimez d'un amour raisonnable il faut attendre qu'Ulysse vous la donne. Je vous loue de n'avoir pas voulu lui découvrir vos senci.

mais sachez que si vous eusiez pris quelques détours pour lui apprendre vos desseins, elle les auroit rejettés , & auroit cessé de vous estimer. Elle ne se promettra jamais à personne ; elle se laissera donner par son pere ; elle ne prendra jamais pour époux, qu'un homme qui craigne les Dieux & qui remplisse toutes les bienséances. Avez-vous obfervé comme moi qu'elle se monere cncore moins ,

& qu'elle baisse plus les yeux depuis votre recour ? Elle fait tout ce qui vous est arrivé d'heureux dans la guerre ; elle n'ignore ni votre naissance , ni vos aventures ni tout ce que les Dieux ont mis en vous ; c'est ce qui la rend fi modefte & fi réservée. Allons, Télémaque , allons vers Ichaque ; il ne me reste plus qu'à vous faire trouver votre pere & qu'à vous mettre en état d'obtenir une épouse digne de l'âge d'or : fût-elle bergerc dans la froide Algide , au lieu qu'elle est fille d'un roi de Salence , vous serez crop heureux de la posséder,

9

[ocr errors]

Fin du vingt-deuxieme Livre.

LES

without assuming any authority, or iaking any advantage from her charms , one day manage the heart of her husband, as she now touches her lyre, when she would draw forth its sweetest melody. Once again, Telemachus , I'own thar your affection for her is reasonable ; the Gods design her for you; you love her with a racional passion, but you mast wait 'till Ulysses gives lier to you. I commend you for not discovering your sentiments to her ; know that if you had by any indirect means acquainted her with your designs, she would have rejected them, and have ceased to esteem you. She will never promise herself to any body ; she will leave her father to dispose of her, and will' cake for an husband none buc a man who fears the Gods, and discharges all his duties. Have you not observed as well as I, that she less frequently appears, and that she ofiner bends her eyes on the ground since your return ? She knows all your success in the war; she is nor ignorant of your birth, of your adventures, or of any qualification which the Gods have bestowed upon you ; it is this that makes her fo shy and reserved. Let us go , Telemachus , let us go to Ithaca ; I have nothing more to do but to conduct you to your facher, and to put you in a condition to obtain a bride worthy of the golden age : Were she a shepherdefs on the frigid Algidus , instead of the daughter of a king of Salentum, you would be the happiest of men in possessing her.

End of the Twenty-second Book.

L ES

A VENTURES

DE

T ÉL É MA QUE,
FILS D'UL YSS E.

LIVRE VINGT.TROISIE ME,

cours.

SOMMAIRE. Idoménée, craignant départ de ses deux hótes, pro

pofe à Mentor plufieurs affaires embarrasantes , l'afurant qu'il ne les pourra régler fans son fe

Mentor lui explique comment il doit se comporter , & tient ferme pour remmener Télémaque. Idoménée essaie encore de les retenir , en exsitant la passion de ce dernier pour Antiope : il les engage dans une partie de chafe , il vent que sa fille se trouve. Elle y seroit déchirée par un fanglier , fans Télémaque qui la fauve. Il fent ensuite beaucoup de répugnance à la quitter , & prendre congé du roi fon pere. Mais étant encouragé par Mentor, il surmonte fa pçine , & s'embarque pour sa patrie. DOMENÉE, qui craignoit le départ de Télé

maque & de Mentor , ne fongeoit qu'à le retarder. Il représenca à Mentor qu'il ne pouvoir régler sans lui un différend, qui s'étoit élevé entre Diopha. nès , prêtre de Jupiter Conservateur , & Héliodore prêtre d'Apollon, sur les présages qu'on tire du vol des oiseaux , & des entrailles des victimes. Pourquoi, lui dit Mentor, vous mêleriez - vous des chofes fao

crées ?

[ocr errors]

Télimaque dans une

une partie de showse , délivre. Intiope d'un Sanglier, dont il lui présente la hure.

« AnteriorContinuar »