Imágenes de página
PDF
ePub

M. Bossuet a eu deux objets principaux dans la com: position de ce Discours : la Religion & les Empires Tous quelques noms que ceux-ci aient paru : ces derniers naillent & se détruisent tour à tour, les plus puissans sont ceux dont la ruine fait plus de bruit ; mais aucun n'a une durée constante. La Religion au contrai

re toujours la même , demeure ferme & inébranlable au · milieu de ces violentes secousses qui changent successi

vement la face de l'Univers : voilà ce que M. de Meaux veut imprimer dans l'esprit de son Lecteur , & ce qu'il ý grave en effet par ces caractères lumineux qui portent avec eux l'ordre , la clarté & l'évidence.

Ce Discours est divisé en trois Parties. Dans la premiere, M. Bossuet expose en abbrégé, suivant l'ordre des tems, les faits qui concernent , & la Religion, & les Empires. Il rapporte ensuite ces faits en particulier dans les deux autres Parties. La seconde ne regarde que l'établissement & la durée perpétuelle de la Religion. On voir dans la troisiéme la fondation & la ruine des différens Empires.

PREMIERE PART I E.

Pour éviter la confusion que la multitude des faits pourroit jetter dans l'esprit, M. de Meaux établit des Epoques , c'est-à-dire , des points fixes fondés sur des événemens célébres, par le moyen desquels on raconte , sans confondre les tems , les faits principaux qui les précédent, ou qui les suivent. Ce Prélat compte douze Epoques jusqu'à Charlemagne.

La Ire commence avec le monde. Dieu , par fá pa

role toute-puissante, tire du néant le Ciel & la Terre, & fait l'Homme à son image. L'Homme dans le Paradis Terrestre trouve sa félicité dans sa propre innocence ; c'est l'âge d'Or des tems fabuleux. La désobéissance d’Adam perd toute sa postérité : la Terre se remplic d'hommes, les crimes augmentent, Dieu les punic par un Déluge universel, dont il ne fauve que Noé & sa famille.

"Le Déluge forme la Ile Epoque; la mémoire de cer événement le conserve par toute la Terre, dans les Annales & dans la Tradition des anciens Peuples. Peu après les jours des hommes sont abbrégés, la façon de vivre change, les déréglemens se multiplient, l'orgueil des hommes les porte à construire la Tour de Babel, monument fameux de leur foiblesse. Les enfans de Noé se dispersent ; Japheth peuple une partie de l'Occident ; Cham & son fils vont en Egypte & en Phénicie ; de Sem vient le Peuple Hébreu ; le fier Nemrod établit sa domination à Babylone ; Ninive est bârie ; différens Royaumes s'élévent ; on établic des Loix ; les mæurs se policent ; on invente les Arts ; tout le genre-humain s'instruit. La connoissance de Dieu , & son culte se conservoient chez la plûpart ; mais en général il s'affoiblissoit peu à peu : les Traditions , seules dépofitaires de la Religion commencent à s'obscurcir , les Fables leur succédent ; l'Idolâtrie s'introduit dans le monde.. Pour empêcher le progrès d’un désordre si affreux, Dieu sépare un Peuple élû du milieu de la corrups tion. Abraham est choisi pour être le Pere de tous les Croyans. La vocation d'Abraham forme la III• Epoque. Ce

a iij

Patriarche béni de Dieu , & de la race duquel devoit fortir Jesus-Christ, méne une vie simple & pastorale, magnifique néanmoins par sa générosité à exercer l'holpitalité à l'égard de tous les Etrangers. Isaac son fils, & Jacob son petit-fils , imitateurs de la foi , vivent avec la même simplicité. Celui-ci est le Pere des douze Patriarches, dont les douze Tribus du Peuple Hébreu prennent leur nom. Jofeph, l'un de ces Patriarches, devient odieux à ses freres, est vendu par eux à des Marchands Egyptiens ; sa chasteté lui atcire des persécucions, son mérite l'éléve peu après ; il gagne l'affection du Roi Pharaon, qui le rend maître absolu en Egypte į son pere Jacob vient l'y trouver avec ses enfans, la famille de ce Patriarche forme enfin un peuple nombreux qui cause de l'ombrage aux Egyptiens , ils veulent le faire périr. Dieu suscite Moyse, qui délivre Ifraël de la captivité : la Mer Rouge s'entr'ouvre miraculeusement pour lui donner un libre passage, & engloutit dans ses eaux Pharaon & les Egyptiens qui le poursuivoient. • La I Ve Epoque commence au tems où Moyse se trouve dans le désert avec le Peuple Hébreu sorti d'Egypte. Ici finit la Loi de nature, c'est-à-dire , ce tems où les hommes n'avoient pour se gouverner que la raison naturelle , & les Traditions de leurs Ancêtres, Dieu donne à Moyse la Loi écrite sur la pierre, c'est sur ces deux Tables si connues, que Dieu grave de fa main les dix grands Commandemens qui contiennent les premiers principes du culte de Dieu , & des devoirs de la société humaine : le Sacerdoce est établi peu après , Dieu lui-même régle les fonctions des Prêtres, & les cérémonies de la Religion. Moyse écrit le premier l'Histoire du Peuple de Dieu , en la commençant dès l'origine du monde ; il meurt ; cette Histoire eft continuée par Josué & par ses Successeurs. Les Ifraëlites dans la suite libres & captifs tour à tour, selon leur fidélité, ou leur désobéissance , ont toujours parnii eux des Personnages d'autorité, qui , conduits par la main de Dieu, les délivrent de leurs ennemis, tels sont entre autres la Prophétesse Débora , Barac , Gédéon & Jephté : fous celui - ci arrive le fameux incendie de Troye.

La ruine de Troye, après un fiége de dix ans, fora me la Ve Epoque. Ici commence ce qu'on lit de plus remarquable dans les tems fabuleux, & dans les fictions héroïques d'Homère & de Virgile, les deux plus grands Poëtes de la Gréce & de l'Italie. Sous Laomedon, peré de Priam , Roi de Troye, paroiffent ces Héros fameux de la Toison d'Or, Jason, Hercule , Orphée , &c. Sous Priam, & dans le tems même du Siége de Troye, Achille, Agamemnon, Ménélas, Ulysse , Hector , &c & parmi le Peuple de Dieu , on voit Samson, fi renommé par la force & par sa foibleffe, & Samuel; Juge irréprochable , Prophéte choisi de Dieu pour facrer les Rois. Saül est le premier de ces Rois, David lui succéde ; après lui regne Salomon, Prince sage; juste , pacifique, jugé digne d'élever un Temple au Créar teur,

Le regne de Salomon commence la VI. Epoque. Ce Prince, li célebre pour sa sagesse, donne pendant longtems les plus grands exemples de piété, & finit par de honteuses foiblesses. qui le conduisent à l'Idolâtrie. A la

mort son Royaume est partagé ; les douze Tribus se di: visent sous Roboam son fils. Cette division donne la naissance à deux Royaumes, celui d'Israël, & celui de Juda : l’Idolâtrie regne dans le premier, la Religion se soutient dans le second , mais avec bien des traverses. Ici M. de Meaux parle de différens Royaumes qui florifsoient dans ce tems-là. · La VII. Epoque commence à la fondation de Rome par Romulus , pendant que Joathan, fils d'Osias regnoit en Judée. Rome naissance voit l'Empire des Affyriens se détruire; sur ces ruines s'élévent trois grands Royaumes; celui des Médes, de Ninive & de Babylone. L'impie Achaz , fils de Joathan , regne en Judée, le pieux Ezéchias son fils lui succéde , après sa mort Manasses par. vient au Thrône ; alors les crimes se multiplient parmi le Peuple de Dieu. Josias, fils d’Amon, & petit-fils de Manassès , suspend pour quelque tems la punition dont le Seigneur menace fon Peuple, mais bientôt le tems de la miséricorde est écoulé. Nabuchodonosor II. fils de Nabopalallar, Roi des Chaldéens, attaque Jérusalem, la prend, la ruine, & brûle le Temple ; cependant la puissance des Rois d'Assyrie s'augmente , les Médes fe rendent redoutables , & s'agrandissent du côté de l'O. rient. Le Roi de Babylone déclare la guerre à Cyaxare, appellé par Daniel Darius le Méde ; celui-ci nomme pour Général de ses armées le jeune Cyrus , fils de Cambyfe , Roi de Perse.

C'est au regne de Cyrus que commence la VIII. Epoque. Alors finit la captivité de Babylone, qui avoit duré 70 ans, le peuple revient à Jérusalem, on rebâtit le Temple. Les cérémonies de la Religion s'y observent

comme

« AnteriorContinuar »