Imágenes de página
PDF
ePub

PHILOSOPHIQUE ET PHYSIOLOGIQUE

DE

L'HÉRÉDITÉ NATURELLE

DANS

LES ÉTATS DE SANTÉ ET DE MALADIE
DU SYSTÈME NERVEUX

AVEC L'APPLICATION MÉTHODIQUE DES LOIS DE LA PROCRÉATION AU TRAITEMENT
GÉNÉRAL DES AFFECTIONS DONT ELLE EST LE PRINCIPE.

Ouvrage où la question est considérée dans ses rapports avec

LES LOIS PRIMORDIALES, LES THÉORIES DE LA GÉNÉRATION, LES CAUSES DÉTERMINANTES
DE LA SEXUALITÉ, LES MODIFICATIONS ACQUISES DE LA NATURE ORIGINELLE
DES ÊTRES, et les diverses formes de néVROPATHIE
ET D'ALIENATION MENTALE.

[blocks in formation]

CHEZ J. B. BAILLIÈRE,
LIBRAIRE DE L'ACADÉMIE ROYALE DE MÉDECINE,

RUE DE L'ÉCOLE DE MÉDECINE, 15 bis.

A LONDRES, CHEZ H. BAILLIÈRE, 219 9 REGENT-STREET.

[merged small][ocr errors]

INTRODUCTION.

Il y a deux périodes dans l'évolution scientifique de toutes les questions obscures, deux phases successives dans leur gravitation toujours plus ou moins lente vers la lumière : la première est celle de l'observation ou de l'investigation et de la connaissance empirique des faits; la seconde est celle de la théorie ou de l'investigation et de la connaissance rationnelle des lois.

Ces deux époques répondent à deux perpétuels mouvements de l'esprit humain : l'un, de sensation, où il reçoit les mille impressions des choses, et tend en quelque sorte par toutes les puissances de sa nature intime vers leur nature d'être ; l'autre, d'intelligence, où il les recueille en soi, où il les réfléchit et tend à les comprendre.

L'ordre où se succèdent ces deux phases nécessaires de tous les grands problèmes n'a rien d'arbitraire il est invariable, préétabli, fatal. L'observation précède; la théorie suit.

:

423210

« AnteriorContinuar »