Imágenes de página
PDF
ePub
[ocr errors][merged small][merged small][graphic]
[graphic][merged small]
[ocr errors]

Pris un regne de vingt ans, Marc-aurèle mourut à Vienne. Il étoit alors occupé à faire la guerre aux Germains. Son corps fut rapporté à Rome j où il entrâ au milieu des larmes & de la désolation publique. Lc Sénat en deuil avoit été au devant du char funèbre. Le Peuple & l'Armée l'accompagnoient. Le fils de Marc-Aurèle suivoit le char. La pompe marchoit lentement & en silence. Tout-à-coup un Vieillard s avança dans la foule. Sa taille étoit haute, 8c son air vénérable. Tout le monde le reconnut: c'etoit Apollonius , Philosophe Stoïcjeni, estimé dans Rome, & plus respecté encore par son caractère que pour son grand âge. Il avoik toutes les vertus rigides de fa Secte , &, de plus, avoit été le maître 8c Tarni- de Marc-Aurèle. U s'arrêta près du cercueil, le regarda tristement ; & tout-à-coup élevant fa voix:

Romains , dit-il, vous avez perdu un grand homme, & moi j'ai perdu un ami. Je ne viens pas pleurer fur fa cendre ; il ne faut pleurer que fur celle des méchans, car ils ont fait le mal & ne peuvent plus le réparer. Mais celui qui a été soixante ans vertueux , & qui, vingt ans de fuite, a été utile aux hommes ; celui qui, dans tout le cours de fa vie , n'a point eu d'erreur, & qui, fur le trône, n'a point eu de foibleíTe; celui qui a

toujours été bon , juste, bienfaisant, généreux , pourquoi le plaindré ? Romains , la pompe funèbre de l'homme juste est le triomphe de la vertu qui retourne à l'Etre suprême. Consacrons cette Fête par nos éloges; je sais que la vertu n'en a pas besoin ; mais ils seront l'hommages de notre reconnoissance. Il en est des grands hommes comme des Dieux Comblés de leurs bienfaits , nous n'avons pas pour eux des récompenses , mais nous avons des Hymnes. Puissé-je, au bout de ma carrière, en parcourant la vie de Marc-Aurèle, honorer à vos yeux les derniers momens de la mienne ! Et toi qui es ici présent, toi son successeur & son fils, écoute les vertus & les actions de ton père ; tu vas régner; la flatterie t'attend pour te corrompre. Une voix libre, pour la dernière fois peut-être, se fait entendre

à toi. Ton père, tu le sais, ne mV point accoutumé à parler en esclave. II aimoit la vérité : la vérité va faire son éloge. Puisse-t-elle de même un pur faire le tien!

Toutes les fois qu'on loue les morts, On commence par les louer de leurs ancêtres, comme si le grand homme avoir besoin d'une origine, comme si celui qui ne Test pas, étoit relevé par un mérite qui n'est point à lui. Gardons-nous , Romains , d'outrager la vertu jusqu'à croire qu'elle ait besoin de la naissance. Votre famille des Césars vous a donné quatre Tyrans de fuite y & Vespasien , qui le premier releva votre Empire , étoit le petit-fils d'un Centurion.

Le bisaïeul de Marc-Aurèle naquit aux bords du Tage. II apporta pour distinction dans Rome , des vertus que l'on ne trouve plus que loin de Rome , la simplicité & les

« AnteriorContinuar »