Imágenes de página
PDF
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][graphic]

avoir une éloquence pleine de hauteur & de force. Aussi trouvoit-il que Cicéron manquoit de reins, pour me servir de son expression ". Il est très probable qu'entre les deux éloges , il y avoit la même différence qu'entre les deux hommes. César disoit qu'en relisant plusieurs fois le Caton du premier, il avoit acquis plus d'abondance; mais qu'après avoir lu le Caton de Brutus , il s'étoit trouvé lui-même éloquent. Sylla ou Octave eussent répondu par une proscription à l'éloge de leur ennemi. César répondit en homme de lettres & en orateur. Le vainqueur de Pharsale composa deux discours intitulés les anti-Catons. Il y parloit avec les plus grands égards de Cicéron 1 dont il étoit l'admirateur & le rival , & dont il feignoit d'être l'ami. Ce combat littéraire partagea Rome.

* Fractum & elumbem,

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
« AnteriorContinuar »