Imágenes de página
PDF
ePub

Sinner (de), ll2, 419.
Sirlet, 40l.
Sixte (Quint), 408.
Sixte (de Sienne), 109.
Skinas, 403, 408, 4l7, 420.
Socrate (historien), 130.
Solin, 255, 340, 424.
Sophocle, 100.
Sophronius, 47.
Soumakis (Ange), 548, 554.
Sozomène, 130.
Sperchée, 74, 78.
Stace, 166, 200, 20l.
Staudenmaier, l78, 185, 189.
Stophyllius, 77.
Strabon, 94, 147, 179, 340.
Stradiverto, 238.
Strambali (Diomède), 446.
Sudré (Guillaume), 250.
Suidas, l19.

Suranus, 202.

Sylla. 5.
Symmaque, 22, 29, 42, 43, l25, 138.

[ocr errors]

Tacite, 94.

Tafel, 245.

Talbot, 334.

Tartarotti, 242.

Tavernier, 393.

Teifaschi, 394.

Telfys, 545,

Térence, ll8, 166, 199, 200, 20l,
223.

Tertulliem, 36, 4l5.

Teza, 146.

Thegam, 160, 161, l73.

Theiner, 245.

Thémistius, 32, 33, 120.

Théodat, 126.

Théodore (de Mopsueste), 64.

Théodore (de Tarse), 106, 107,
171.

Théodoret, 130.

Théodoric, 125, 126, 137.
Théodose, 25, 29, 33, 34, 120, 121,
125.
Théodotion, 43.
Théodulfe, 113.
Théogniste, 158.
Théophanie, 204, 223.
Théophile, 122, 158, 166.
Théophraste, 287.
Théophylacte, 20l.
Theudelinde, 167.
Thibaud (de Plaisance), 419.
Thibaud (comte de Champagne),
423.
Thierry (Augustin), 140.
Thierry (Amédée), 39, 40, 45, 61.
Thiers (J.-B.), 234.
Thomas (d'Aquin, saint) 136, 232,
260, 26l, 262, 266, 279, 350,
352.
Thomas (de Cantimpré), 267.
Thomas (de Zacharie), 242.
Thomasau, 245.
Tibère, 5, 6, 7.
Tibère (emp. de Constantinople),
140.
Tifernas (Grégoire), 282.
Tillemont, 51, 60, 62, 64, 81, 85,
117, 119, 120, 121, 122.
Tiraboschi, 166, 277.
Tirésias, 220.
Tischendorf (Constantin), 313, 314,
319, 320, 321, 324, 326, 330.
Tite-Live, 77, 103, ll5.
Tommasi, 227.
Touron, 232.
Trajan, 5.
Triantaphyllidis, 294.
Trinchera, 146.
Trithème, l7l, 232, 233, 267.
Trogue-Pompée, 113.
Tryphon, 43.
Tucy (Ancelin de), 253.
Tzetzès, 306, 553.
Tzimiscès, 330.

[merged small][ocr errors]

Valens, 83, l20.

Valentinien Ior, 33.

Valerianus (Curtius), 128.

Valerius (Julius), 336, 340.

Valettas, 332, 524.

Valois (Adrien), 226.

Val'ron, 77.

Vatace, 310.

Venant, 84.

Véran, 86.

Vespasien, 5, 10.

Victorin, 59.

Victorinus, 173, 20l.

Villehardouin (Guillaume), 25l,252,
253.

Vincent (de Beauvais), 179, 274,
4ll, 428.

Vincent (de Lérins), 92.

Virgile, 48, 59, 76, 103, 113, 117,
119, 164, 166, 200, 201, 223, 362.

Virgile (saint), 109, ll0.

Virgile (de Toulouse), 110, 14l.

Vitalis, 6l .

Vitalien (pape), 106.

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

TABLE.

-« 2©oPages. PRÉFACE V Les Études grecques en Europe depuis le IV° siècle après J.-C. jusqu'à la chute de Constantinople........... 1 Les Exploits de Digénis Akritas, épopée Byzantine du Xe siècle - - 291 Les Oracles de l'Empereur Léon le Sage............ 303

Etude sur une Apocalypse de la Vierge Marie, Mss. grecs nos 390 et 163l de la Bibliothèque nationale de Paris 313 ,

La Légende d'Aristote au moyen âge............. 331 Histoire de Ptocholéon - --- 385 Le Physiologus - 40l La Chanson d'Arodaphnousa, aventure du XVe siècle... 445 Erotocritos, poëme en grec moderne du XVIe siècle..... 477 Anecdota Hellenika 533 Recherches et conjectures sur Diophane et Blossius... 559

Le Théâtre chez les Grecs modernes.......... 569

P. 20. Grégoire de Nazianze, au lieu de Naziance. Id. p. 5l.
P. 74. Ménesthée, au lieu de Ménestrée.
Ibid. Phœbitius, au lieu de Phaebitius.
P. ll4. Sainte Marie-en-Cosmedin, au lieu de in cosmedin.
P. 128. Aristoteles, au lieu de Aristoles. (Note l.)
P. 222. Brunck, au lieu de Brunk.
P. 236. Gentili, au lieu de Gentilli.
P. 238. Cavallerio, au lieu de Cavalliero.
Ibid. Balbi, au lieu de Babbi.
P. 248. Hoph, au lieu de Koph.

P. 268, note 2. M. Hauréau avait d'abord accepté la conjecture de M. Jourdain, mais il en a découvert le peu de fondement en retrouvant le petit livre auquel Albert-le-Grand fait allusion, et qui n'est mullement l'œuvre d'Alexandre d'Aphrodisie. Il existe dans plusieurs manuscrits de la Bibliothèque nationale, n°s 6,443 et 6,325 du fonds latin, et dans un manuscrit n° 278 du Collége Merton à Oxford. M. Hauréau a analysé ce traité dans la séance de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres du 20 juillet 1877.

Cet Alexandre qui en est l'auteur, n'est pas le philosophe d'Aphrodisie ; l'auteur n'est ni Boëce, ni Algazel, ni Farabi, comme le prétendent certains manuscrits, mais un archidiacre de Ségovie, Dominique Gundisalvi.

La copie d'Oxford le nomme avec certitude et rattache non moins sûrement le Traité de l'Unité à un ouvrage plus considérable intitulé : De la division de la Philosophie.

IMPRIMÉ A DIEPPE, PAR PAUL LEPRÊTRE ET c°.

[ocr errors][ocr errors][graphic]
« AnteriorContinuar »