Imágenes de página
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

10°

siastique, tous les arrérages qui lui étaient dus au jour de son trépas, soit de son évêché, soit de tout autre bénéfice, pour être employés à l'achat de rentes hypothéquées ou de biens-fonds, pour l'entretien de deux professeurs en théologie et des prêtres pauvres qui demeureront dans cette maison, à laquelle il légua encore, pour la chapelle, une cassette de saintes reliques, un ciboire et une boîte d'argent. Il naquit à Braine-le-Château ; Jacques-Philippe, jésuite et puis chanoine de la métropole de Cologne; Ernest, chanoine de la même église, testa en faveur de sa sœur Anne DE HoRNEs, comtesse de la Tour et Tassis ; Anne-Françoise-Eugénie, dame de Braine-le-Château, née vers 1650, décédée le 25 juin 1694, se maria, par contrat du 6 février 1650, à Braine-le-Château, avec Claude-Lamoral, comte de la Tour et Tassis, chambellan de l'empereur Ferdinand III et de Léopold I", général des postes aux Pays-Bas, mort en 1677. Dans la requête présentée au roi d'Espagne par son fils Eugène-Alexandre, comte de la Tour, pour l'érection de la terre de Braine-le-Château en principauté, se trouvent mentionnées ses principales dignités : « Messire Lamoral, comte de la Tour,Valsassine, Tassis et du Saint-Empire, baron de Fondremand, seigneur de Braine-le-Château et Haut-Ittre, maréchal héréditaire de votre province de Hainaut, et général héréditaire des postes de vos Pays-Bas et dudit Empire, qui de son mariage, contracté avec dame Anne-Françoise-Eugénie DE HoRNEs, fille aînée de messire Philippe DE HoRNEs, comte de Houtkercke, vicomte de Furnes, baron de Stavele, et de dame Dorothée, comtesse et princesse d'Arenberg, fille de messire Charles, comte et prince desdits lieux, aussi chevalier de notre ordre, et de dame Anne, duchesse de Croy et d'Arschot, a laissé quatre fils, dont l'exposant est l'aîné. » Ils gisent à l'église du Sablon de Bruxelles, dans le caveau de la famille de la Tour. L'éclat de leur postérité a reçu un grand lustre par le mariage de Marie-Augustine de la Tour et Tassis avec Charles-Alexandre, duc de Wurtemberg, aïeul du premier roi de Wurtemberg et de l'impératrice de Russie, femme de Paul I", et la parenté de la maison de Hornes reçut par là une extension nouvelle ; Claire-Eugénie, dame d'Oosthove et de La Croix, marquise de Wervick, chanoinesse de Nivelles, décédée le 9 avril 1722 et enterrée auprès de son époux dans l'église de Wervick, se maria en 1650 avec Guillaume-François de Montmorency, vicomte de Roulers, seigneur de Neuville, d'Amougies et d'autres lieux, fils de Guillaume, seigneur des mêmes lieux, et de Marie de Montjoye, vicomtesse de Roulers ; Eugène-Albert ; Marie-Marguerite, mariée à Charles-Philippe de Longueval, fils de CharlesAlbert, comte de Bucquoy, chevalier de la Toison-d'Or, général de cavalerie au service d'Espagne, et de Marie-Guillemette de Croy, comtesse de Solre-le

Château ;
Isabelle-Claire, religieuse à Berlaymont, décédée à Bruxelles le 28 janvier 1716,

âgée de 86 ans ;
Albertine, chanoinesse à Sainte-Waudru, puis carmélite.

esse de HORNES, avec Lamoral, comte de la TOUR ET TAXIS.

rg Furstenberg.

Ép. Egon, p Marie-Françoise, ;STEN- fille de FrédéricDVeIn- Rudolphe de FURmOrt STENBERG - STüLIN2mbre GEN. - ------

aide, princesse de FURSTENBERG, , morte le 15 novembre 1701.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small]

Marie - Magdelaine, fille d'Ernest, comte d'OETTINGEN.

en 1677. tin de SULTZBACH, 1595, mort le 22
née le 22 novembre mai 1677.
1624, morte le 50
avril 1682.
---- ---^ ---------- ---^
Ép. en 1680.

[merged small][merged small][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

incesse de la ToUR ET TAxIs, née le 11 août 1706, morte le 1" février 1756.

[ocr errors][merged small][merged small]

XVI. Philippe-Eugène, comte DE HoRNEs et de Houtkercke, seigneur de Hondschoot, de Stavele, de Crombreek, de Herlies, vicomte de Furnes et de Bergues-Saint-Winoc, grand-veneur héréditaire de l'Empire, mort le 16 octobre 1677, épousa Éléonore de Merode, décédée le 15 février 1669, fille

de Florent, marquis de Westerloo, et de Sidonie de Bronchorst-Baten-.

bourg. Voici leurs enfants :

1° Philippe-Maximilien, comte DE HoRNEs, lieutenant-général au service de France, né le 24 septembre 1661 , mort en célibat, à Cambrai, le 2 octobre 1709 et enterré dans l'église de Saint-Aubert de cette ville. Il testa, le 51 mai 1692, en faveur de Philippe-Emmanuel, prince DE HoRNEs. Voici un extrait de ce testament : « Le 51 mai 1692, par-devant moi Martin Ansseau, notaire royal, résidant dans la ville de Mons, et les témoins ci-après nommés, à ce requis et appelés, a comparu haut et puissant seigneur messire Philippe-Maximilien, comte DE HoRNEs, colonel au service de S. M. T. C., lequel, pour suivre et féconder les intentions de ses ancêtres, et ensuite conserver ses biens, comtés et terres, seigneuries et héritages dans sa famille, a déclaré en disposer par testament, ainsi qu'il fait par le présent, du consentement de damoiselle Isabelle-Philipotte DE HoRNEs, sa sœur et héritière apparente, en la forme et manière suivantes :

« A savoir que si ledit seigneur comparant venait à mourir sans délaisser en

fants mâles ou postérité mâle de ses enfants, le tout de mariage légitime, iceux
biens, comtés, terres, seigneuries et héritages suivront et succéderont à haut
et puissant seigneur messire Philippe-Emmanuel, aussi comte DE HoRNEs, son
cousin, à ses enfants et postérité mâle, aussi de mariage légitime, les instituant
et substituant les uns aux autres, et par préférence néanmoins de degré, sui-
vant l'ordre des successions établies par les coutumes, et à condition de ne
pouvoir vendre les comtés, fiefs et seigneuries patrimoniaux, mais de rester
en fidéicommis masculin perpétuel, qui devra être renouvelé à chaque géné-
ration ou degré, là, où et par celui auquel il viendrait à cesser par les ordon-
nances ou coutumes du pays, etc.; »

2° Charles-Albert, dit de Stavele, capucin profès le 22 février 1682, prédicateur
du roi, nommé par le roi à l'évêché de Bruges, né à Stavele le 15 février 1665,
mort à Liége le 21 mai 1710;

5° lsabelle-Philipotte, comtesse DE HoRNEs, baronne de Hondschoot, chanoinesse du chapitre de Sainte-Aldegonde, à Maubeuge (1) le 5 octobre 1688, abbesse

(1) L'abbesse Isabelle-Philipotte DE HoRNEs reçut au chapitre les demoiselles dont les noms suivent :

1° Marie-Alexandrine de Bethune-des Plancques, dite M" d'Hesdigneul, admise le 7 mars 1716, reçue le 10 juillet 1720, décédée sans alliance le 11 mars 1728, fille d'EugèneFrançois, marquis d'Hesdigneul, et de Camille-Marie-Ghislaine de Pietra-Santa, vicomtesse de Nielles ;

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

depuis le 12 septembre 1719 jusqu'à sa mort arrivée le 20 septembre 1741,

et inhumée dans l'église du chapitre, devant l'autel de Montaigu. Héritière de la branche de Houtkercke, elle vendit, par contrat passé à Hondschoot le 14

2° Marie-Philippine-Adrienne de Bethune-des Plancques, sœur germaine de la précédente, admise le 15 novembre 1708 et reçue le 10 juillet 1720, décéda sans alliance le 50 avril 1755 ; 5° Pélagie-Françoise de Thiennes, reçue en 1720, décédée sans alliance le 9 avril 1745, fille de Théodore-Wautier de Thiennes, baron de Leyenbourg, et de Marie-Philippine-Hubertine van der Gracht; 4° Adrienne-Ernestine d'Yve, fille de Paul-Ignace, baron de Soye et de Brandenbourg, vicomte de Dinant, et de Marie-Jacqueline-Thérèse d'Yve, sa cousine, marquise d'Yve et du Saint-Empire ; 5° Marie-Josephe d'Yve de Soye, sœur germaine de la précédente ; 6° Aldegonde-Louise-Ferdinande de Rahier, reçue en 1722, décédée sans alliance en 1758, fille de Ferdinand-Henri-Joseph, baron de Rahier et de Fraypont, et de Marie-Agnès de Berlaymont ; 7° Anne-Marie-Julienne de Rahier, dite M"° de Fraypont, sœur germaine de la précédente, reçue en 1722, décéda sans alliance le 16 octobre 1742; 8° Marie-Philippine-Aldegonde de Wignacourt, dite Mlo d'Ourton, décéda sans alliance le 15 octobre 1768, fille de Ghislain-François, marquis de Wignacourt, baron de Pernes, seigneur d'Ourton, et de Marie-Philippine de Croy, chanoinesse de Sainte-Waudru, à Mons ; 9° Marie-Philippine-Hyacinthe, comtesse de Merode, reçue en 1726, née à Ham le 27 août 1721, décédée le 1" décembre 1769, était fille de Joachim-Maximilien-Marie-JosephHyacinthe de Merode, marquis de Deynze, seigneur de Ham-sur-Heur, et de Thérèse-JeannePhilippine de Merode de Houfalize. Elle se maria avec Othon-Henri d'Ongnies, comte de Mastaing, chambellan de la cour de Vienne, baron d'Arquennes, seigneur du pays et de la principauté de Grimberghe, mort le 18 juin 1791 ; 10° Andrée-Armande de Monchy, fille de Nicolas de Monchy, dit le marquis de Senarpont, et de Marie-Madelaine-Joséphine de Monchy, sa cousine, se maria avec Philippine-Charles-Joseph, comte de Berghes, prince de Rache, premier pair du pays et comté de Namur, né le 19 novembre 1719 ; 11° Marie-Madelaine, comtesse de Monchy, sœur germaine de la précédente, se maria, le 1" décembre 1745, avec Maximilien-Guillaume-Adolphe, prince d'Orange et de Nassau-Siegen, né à Paris le 1" novembre 1722, mort le 17 janvier 1748 ; 12° Marie-Andrée-Josephe de Berghes, née le 6 février 1718, était fille de Jean-Joseph, vicomte de Berghes, et de Marie-Josephe-Isabelle de Berghes, princesse de Rache ; 15° Marie-Françoise-Eugénie-Josephe de Berghes, dite Mlle de Ligny, née le 24 décembre 1720, sœur germaine de la précédente ; 14° Anne-Louise-Florence de Lannoy , fille d'Adrien-Damien-Gérard, comte de Lannoy , baron de Clervaux et du Saint-Empire, seigneur de Ham, et d'Aldegonde-François de Warnant, se maria, par contrat du 7 décembre 1748, avec François-Henri-Émilie, comte d'Oultremont, frère du prince-évêque de Liége ; 15° Adrienne de Lannoy , dite Mo° de Clervaux, sœur de la précédente, était abbesse de Maubeuge le 24 août 1795 ; 16° Eustachienne d'Assignies, fille d'Eustache-Eugène d'Assignies et de Bertoul, baron de Bailleul, et de Marie-Anne-Josephe de Saluces-Bernemicourt ; 17° Ernestine-Josephe-Walburge d'Assignies, sœur germaine de la précédente ;

« AnteriorContinuar »