Imágenes de página
PDF

Le Comte.

Non , assurément : on y conserve toujours la dernière voyelle du"îìngulicr, suivie des lettres mes, pour la première personne, tes, pour la seconde, & rent, pour la troisième : ce qui fait trois finales muettes; observant de mettre un accent circonflexe sur cette voyelle aux deux premières personnes du pluriel.

Je fis, tu fis, il fit;

Nous fîmes , vous fîtes , ils firent, &c.

L' Abb E.

Cette accentuation est toujours praticable, excepté dans le leul verbe haïr. On écrit par un ï tréma, nous haïmes, vous haïtes. Si on écrivoit avec un circonflexe, nous haïmes, vous haïtes, cela inviteroit à prononcer nous hémes, vous hetes. Tour orthographier ces mots exactement, il faudroit mettre un ï tréma surmonté d'un accent circonflexe : ce cas unique ne vaut pas la peine qu'on fafíc un nouveau caractère d'Imprimerie.

Sophie.

Connoissant le singulier du parfait simple, jc crois que je formerai aisément le pluriel.

Prendre. í Je Pris' tu Pris » i! Prit »* . ,

t Nous prîmes, vous prîtes , ils prirent.

V E N r R. ■[ Je vins ' tu vins ' 11 vint »

"1 Nous vînmes, vous vîntes , ils vinrent.

Vouloir. \ Je voulus »tu voulus. il voulut;

\ Nous voulûmes, vous voulûtes, ils voulurent.

Saluer í ^e ^a'ua' > tu ^a'uas > salua;

'1 Nous saluâmes, vous saluâtes, ils faluaircnt.

LE CO MtE.

Vous faites une faute dans le dernier verbe : il falloit écrire à la troisième personne du pluriel , ils saluèrent, & non ils JUhiairent.

Sophie. ,

Ce verbe est donc encore une exception à la règle , car il me semble tout rtaturel de conserver Va à la troisième personne du pluriel comme a toutes les autres.

L'a B B é.

Cette exception aux règles de l'analogie s'e'tend absolument sur tous les verbes de la première conjugaison. Dans le parfait simple de ces verbes,on écrit toujours la troisième personne du pluriel par un e au lieu de la voyelle composée ai, que la raison & l'oreille semblent indiquer. On écrit généralement ils aimèrent, ils allèrent, ils donnèrent, & non ils aimairent, ils allairent, ils donnairent, &c. Ce cas est un de ceux dans lesquels il n'est pas permis d'être conséquent.

Sophie.

Voilà encore mes réflexions toutes dérangées. Faut-il écrire aussi la première personne par un e au lieu de ai: je donne, tu donnas , il donna; je parlé , tu parlas , il parla?

L'a B B é.

Non , Mademoiselle. II faut conserver Va dans cette première personne , & écrire je donnai, je parlai, je pensai, je saluai pour conserver l'analogie entre cette première personne & les deux autres , tu donnas, il donna ,tu parlas , il parla, &c.

Le Milord.

Y a-t-il aussi des inconséquences à cet égard dans votre seconde conjugaison?

I'abbé.

Non, Monsieur: les règles de l'analogie s'y observent avec la dernière exactitude.

Je dis , tu dis, il dit;

Nous dîmes , vous dites, ils dirent.

[ocr errors][merged small]

Je crois avoir remarqué que dans les verbes de la seconde conjugaison , les deux premières personnes du singulier finissent toujours par s, & la troisième par un t.

Oui , Madame : il en est de méme à tous les temps, quind les deux premières personnes se prononcent de la même manière , & que ni l'un ni l'autre ne finit par une syllabe muette.

Je dilois , tu dif'ois , il disoit;

Jc dirois , tu dirois , il diroit, &c. &c.

Je crois vous avoir donne une idée assez claire du parfait simple: dans nos premiers entretiens, nous expliquerons les autres temps.

Oui, Mademoiselle ; mais nous les déduirons presque sans peine des parties du verbe que nous avons dejk expliquées.

[ocr errors]

Sophie. Y en a-t-il encore beaucoup?

I'abbí.

[graphic]

DIALOGUE XV.

Sr/i? Futur , L'imparfait Et Les Temps Composés De f Indicatif.

LAMARQUISE, SOPHIE, L'ABBÉ, LE COMTE, LE MILORD.

La Marquis E.

-^^OUS n'avons rien écrit; mais en récompenséHohs ayons examiné arec beaucoup de foin tous les verbes qtre vous nous donnâtes hier pour exemples : nous avons repassé vos règles, & j'espère que dans la suke nous pourrons en faire usage.

Sophie.

Je saurai déformais quand il faudra mettre de? a au passé : je ne le ferai que quand l'infinitif finira par er. Tout ce qui me fâche, c'est cet c qu'il faut mettre au lieu de ai à la troisième personne du pluriel : nous donnâmes , vous donnâtes , ils donnèrent, &c. II me prendra toujours envie d'écrire tls donnairent.

Le Comte.

Des inconséquences aussi générales que celle-là peuvent être regardées comme des règles.

I'abbé.

Toutes les règles & les exceptions qui concernent les verbes , s'éclairciront les unes par les autres : c'est ce que vous verrez , quand vous pourrez comparer ensemble toutes les espèces de mots qui composent ce qu'on appelle la conjugaison d'un varbe.

Nous allons parler présentement du futur ou avenir de l'indicatif. Cc témps n'a absolument qu'une terminaison pour toutes les espèces de verbes. Le singulier finit par rai, ras, ra , & le pluriel par rons , re\, ront; avec cette différence que la syllabe finale est précédée d'un e muet dans les verbes de la première conjugaison , ce qui ordinairement n'a pas lieu dans les autres. Pour mieux entendre cette règle , mettons en parallèle des verbes des deux conjugaisons qui aient quelque chose de commun dans la prononciation du futur.

Lier. Lire.

Je lierai, tu lieras, il liera. Je lirai, tu liras, il lira. Nous lierons, vous lierez, Nous lirons, vous lirez, ils ils lieront. liront.

Sauver. Suivre.

Je sauverai, tu sauveras , il Je suivrai , tu suivras, il

sauvera. suivra.

Nous sauverons , vous fau- Nous suivrons, vos suiviez,

verez, ils sauveront. ils suivront.

Sophie.

J'entends cela. Je dirai fans mettre un e avant IV , nous lirons de bons livres , & avec un e, nous litrons des bouquets; parce que le dernier de ces verbes est de la première conjugaison : nous voudrons lier des bouquets; & que l'autre est de la seconde : nous voudrons lire de bons livres. Cette règle est charmante ; . mais je fuis sûre que les exceptions vont encore tout déranger.

L'a B B É.

Parmi les verbes de la première conjugaison , on n'excepte que les verbes aller, envoyer & renvoyer, qui font au futur:

;'irai , ru iras , il ira; Nous irons, vous irez, ils iront. r J'enverrai, tu enverras , iï enverra; En Vove R. J Nous enverrons, vous enverrez, ils enver( ront.

f Je renverrai, tu renverras , il renverra; Renvoyer. J. Nous renverrons, vous renverrez, ilsrenvet» .( ront.

Aller. J nc

« AnteriorContinuar »