Images de page
PDF
ePub

HISTOIRE PARLEMENTAIRE

DE LA

RÉVOLUTION FRANÇAISE,

OU

JOURNAL DES ASSEMBLÉES NATIONALES, DEPUIS 1789 JUSQU'EN 1815.

[merged small][merged small][ocr errors]

vNINGIGIOVN

PARIS, - Imprimerie d'ADoLPHE EVERAT et C°, Rue du Cadran, n. 16,

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

La Narration des événemens; les Débats des Assemblées; les Discussions des
principales Sociétés populaires, et particulièrement de la Société des Jaco-
bins; les Proces-Verbaux de la Commune de Paris; les Séances du Tribunal
révolutionnaire ; le Compte-Rendu des principaux procès politiques; le Détail
des budgets annuels; le 'l'ableau du mouvement moral, extrait des journaux
de chaque époque, etc.; précedée d'une Introduction sur l'histoire de France
jusqu'à la convocation des Etats-Genéraux ;

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][graphic][graphic][graphic][graphic]

PRÉFACE.

Sur l'éclectisme (1).

La secte philosophique qu'une partie de la presse quotidienne attaque 6t † autre préconise sous le nom de doctrinaire, n'a été encore nulle part franchement attaquée. Ceux qui la combattent pour ses tendances politiques, l'exaltent pour son savoir et ses bons vouloirs scientifiques; tels sont les écrivains qui représentent le parti de la révolution. Ceux qui peuvent apercevoir ce qu'il y a de faux et de mauvais dans ses intentions scientifiques, la louent pour ses projets aristocratiques et contre-révolutionnaires; tels sont, entre autres, les journaux catholiques. Et les éloges étant ainsi mêlés de blâme, protégeant les individus tantôt contre les haines politiques par le respect pour la science, tantôt contre les haines philosophiques et religieuses par des amitiés et des espérances politiques, il en est résulté que ces hommes ont acquis un empire considérable, et que, bien que partout détestés, partout, cependant, ils priment et dominent. En effet, que doit conclure le public de tout ce bavardage à double sens? Vous louez, devant lui, ces hommes à titre de savans; il en conclut qu'il doit aller s'instruire à leur école. Il les a donc choisis pour ses maîtres d'histoire, de philosophie, d'économie politique, etc.; il achète leurs livres, lit avidement leur journaux, les écoute parler, les suit jusque sur les bancs de leurs classes, et leur livre des enfans à instruire. En vérité, si vous vouliez que le public devînt doctrinaire ou éclectique, vous ne feriez pas mieux. Avez-vous donc cru ue la secte avait une philosophie qui ne fût pas en rapport avec ses théories politiques? êtes-vous assez aveugles pour ne pas apercevoir que leur science avait été arrangée et construite en vue de leur système de pratique sociale. Soyez-en certain, et plus vous leur reconnaissez de logique, plus vous en devez être assurés, là comme ailleurs, la théorie est parfaitement conforme à la pratique; ainsi quand vous recommandez

(1) Nous complétons nos préfaces sur les Girondins par un examen de l'éclectisme qui est la doctrine des Girondins de notre époque.

« PrécédentContinuer »