Encyclopédie méthodique: ou par ordre de matières: par une société de gens de lettres, de savans et d'artistes ...

Portada
Panckoucke, 1792

Dentro del libro

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 69 - Cela me parait d'autant plus juste que, dans les pays chauds, les cornes poussent de bonne heure aux animaux, et que, dans ceux où il fait un froid violent, ils n'en ont point du tout, ou...
Página 69 - ... qu'elle n'est jamais venue dans ce pays que les Grecs appellent maintenant Europe ; mais qu'elle passa seulement de Phénicie en Crète, et de Crète en Lycie. C'en est assez à cet égard, et nous nous en tiendrons là-dessus aux opinions reçues.
Página 80 - Ils ne connaissent ni les lois, ni la justice; ils sont nomades. Leurs habits ressemblent à ceux des Scythes ; mais ils ont une langue particulière. De tous les peuples dont je viens de parler, ce sont les seuls qui mangent de la chair humaine.
Página 380 - ... pareil malheur , aimèrent mieux habiter des cavernes dans le flanc des montagnes , que de s'établir dans les plaines.
Página 69 - L'hiver, dans ces contrées, est bien différent de celui des autres pays. Il y pleut si peu en cette saison, que ce n'est pas la peine d'en parler, et l'été il ne cesse d'y pleuvoir. Il n'y tonne point dans le temps qu'il tonne ailleurs ; mais le tonnerre est très-fréquent en été. S'il s'y fait entendre en hiver, on le regarde comme un prodige. Il en est de même des tremblements de terre.
Página 70 - Scythie y est très-propre, que parce que leurs rivières la favorisent et leur servent de rempart. Leur pays est un pays de plaines, abondant en pâturages et bien arrosé : il n'est, en effet, guère moins coupé de rivières que l'Egypte ne l'est de canaux.
Página 71 - Borysthènes est le quatrième fleuve, et le plus grand de ce pays après l'Ister. C'est aussi, à mon avis, le plus fécond de tous les fleuves, non-seulement de la Scythie, mais du monde, si l'on excepte le Nil, avec lequel il n'y en a pas un qui puisse entrer en comparaison.
Página 381 - ... prolongent parallèlement au golfe d'Arabie. Ce pays fut, dans tous les temps, appelé Saba ou Azabo; chacun de ces mots signifie le sud.
Página 65 - Hercule ( suivant les Grecs), en vous conduisant de la manière que je vais dire, vous ne courrez point risque de vous tromper. Celui d'entre eux que vous verrez bander cet arc comme moi et se ceindre de ce baudrier comme je fais , retenez-le dans ce pays , et qu'il y fixe sa demeure. Celui qui ne pourra point exécuter les deux choses que j'ordonne, faites-le sortir du pays. Vous vous procurerez par là de la satisfaction, et vous ferez ma volonté.
Página 66 - Le peuple ne voulut jamais céder au fentiment de fes Rois , ni les Rois fuivre celui de leurs fujets. Le peuple étoit d'avis de fe retirer fans combattre, & de livrer le pays à ceux qui venoient l'envahir; les Rois , au contraire , avoient décide qu'il valoit mieux mourir dans la patrie que de fuir avec le peuple.

Información bibliográfica