Petite bibliothèque des théatres, contenant un recueil des meilleures pieces du théatre françois, tragique, comique, lyrique & bouffon, depuis Porigine des spectacles en France, jusqu'à nos jours, Volumen 15

Portada
Au Bureau de la Petite bibliotheque des théatres, 1785

Dentro del libro

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 20 - Oui, elle est drôle, mais je crois que c'est toi qui me l'a donnée; car je ne sens point cela avec les autres ; gnia qu'avec toi que ça me prend. ARLEQUIN. — Mais cara Nina, je te demande pardon, elle vient de toi ; car quand je touche seulement ton fichu, aussitôt, toc, toc, toc.
Página 20 - ... et au-dessous de ce petit col tout rond, de certaines drôleries encore toutes rondes qui... Et toi, quand tu me vois, pourquoi est-ce que ça te fait plaisir? NINA A cause que tu n'as point tout ce que tu dis là que j'ai.
Página 19 - Oui, je sens une certaine chaleur, un feu qui se promène dans ma poitrine ; puis j'ai des envies comme un malade : quand je baise ta main droite, j'ai envie de baiser l'autre. Et puis, il me prend encore je ne sais combien d'envies. - Eh bien ! tiens, queusi queumi : quand tu...
Página 21 - Eh bien! quand les petits jeux t'ennuient, tu n'as qu'à dire, je te ferai de petits contes; nous parlerons de choses et d'autres. NINA Tu as beau me parler, queuque fois tout le long de la journée, le soir il me semble que tu ne m'as pas encore tout dit. ARLEQUIN Mais dame! je dis ce que je sais, et comme je n'ai guère d'esprit, je sens que je ne sais pas encore tout. NINA C'est ce qui me semble aussi. Mais toi, quand...
Página 21 - ARLEQUIN Eh bien! quand les petits jeux t'ennuient, tu n'as qu'à dire, je te ferai de petits contes; nous parlerons de choses et d'autres. NINA Tu as beau me parler, queuque fois tout le long de la journée, le soir il me semble que tu ne m'as pas encore tout dit. ARLEQUIN Mais dame! je dis ce que je sais, et comme je n'ai guère d'esprit, je sens que je ne sais pas encore tout. NINA C'est ce qui me semble aussi. Mais toi, quand tu es auprès de moi, es-tu toujours content? toujours?
Página 5 - ... n'est pas à sa fantaisie : II y est devenu trop uni, trop sans façon : on ne s'y donne plus le temps d'y mêler des aventures extraordinaires, des incidents merveilleux : on y aime en poste : ce n'est pas là faire l'amour, ce n'est que l'achever ». Et pour suivre la définition de Spinette,. « c'est bien la petite personne la plus fantasque, le cœur le plus irrésolu qui soit dans l'Europe. La voilà, et en un tour de main, ce n'est plus elle...
Página 18 - Mon père vient parfois me sarmonner sur st'honneur. Il ne fait que me dire que je le garde, que je le garde, et il ne me dit point ce que c'est. Le moyen de le garder ? ARLEQUIN : Ton père a tort.
Página 83 - Oui, mon poulet, mon petit fils. Et puis, le mari devient le maître de la maison, il gronde quand il veut, il a la clef de la cave, il met le premier la main au plat, il coupe le pain à son appétit, il ne va plus à l'école.
Página 53 - Cobirnic ! faites tourner la terre un peu plus doucement... Mais j'apperçois là-bas un fauteuil qui fait appétit de dormir; allons nous y reposer, en attendant que la terre ait fait ses quinze tours. LISETTE. Voilà un garçon bien nourri. le me suis doutée qu« la clef de la cave donnée à Violette feroit cet effet-là.

Información bibliográfica