Les illustres victimes vengées des injustices de leurs contemporains: et réfutation des paradoxes de M. Soulavie

Portada
Chez Perlet, libraire, 1802 - 416 páginas

Dentro del libro

Comentarios de usuarios - Escribir una reseña

No hemos encontrado ninguna reseña en los sitios habituales.

Otras ediciones - Ver todo

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 258 - SIRE, Je suis bien fâché d'avoir eu le malheur de vous approcher ; mais si vous ne prenez pas le parti de votre peuple , avant qu'il soit quelques années d'ici vous et monsieur le dauphin, et quelques autres, périront. Il serait fâcheux qu'un aussi bon prince, par la trop grande bonté qu'il a pour les ecclésiastiques, dont il accorde toute sa confiance, ne soit pas sûr de sa vie; et si vous n'avez pas la bonté d'y remédier sous peu de temps , il arrivera...
Página 393 - Non, dit l'un d'eux; nous avons arrêté avec le ministre de la justice que ce serait dans la salle à manger. — Vous avez entendu, répliqua sa majesté, que le décret de la convention me permet de la voir sans témoins.
Página 394 - Tous se précipitèrent dans les bras du roi. Un morne silence régna pendant quelques minutes, et ne fut interrompu que par des sanglots. La reine fit un mouvement pour entraîner sa majesté vers sa chambre. « Non, dit le roi; passons dans cette salle, je ne puis vous voir que là.
Página 395 - A dix heures un quart, le roi se leva le premier, et tous le suivirent; j'ouvris la porte; la reine tenait le roi par le bras droit : Leurs Majestés donnaient chacune une main à monsieur le dauphin ; madame Royale à la gauche tenait le roi embrassé par le milieu du corps ; madame Elisabeth du même côté, mais un peu plus en arrière, avait saisi le bras...
Página 402 - me répondit M. de Firmont, et il rejoignit Sa Majesté. A sept heures, le roi sortit de son cabinet, m'appela , et me tirant de l'embrasure de la croisée, il me dit : « Vous remettrez ce cachet à mon fils.... cet anneau à la reine; dites-lui bien que je le quitte avec peine Ce petit paquet renferme des cheveux de toute ma famille; vous le lui remettrez anssi. Dites à la reine, à mes chers enfants, à ma sœur, que je leu.
Página 385 - Marine pour dresser procès-verbal de l'exécution. Nous n'avons pas quitté Capet des yeux jusqu'à la guillotine ; il est arrivé à dix heures dix minutes, il a été trois minutes à descendre de la voiture ; il a voulu parler au peuple, Santerre s'y est opposé; sa tête est tombée. (Les citoyens ont trempé leurs piques et leurs mouchoirs dans son sang.) * Après la rédaction du procès-verbal, nous nous sommes rendus à la chambre du Conseil1...
Página 258 - ... malheurs, votre royaume n'étant pas en sûreté. Par malheur pour vous que vos sujets vous ont donné leur démission, l'affaire ne provenant que de leur part. Et si vous n'avez pas la bonté, pour votre peuple, d'ordonner qu'on leur donne les sacrements à l'article de la mort, les ayant refusés depuis votre lit de justice, dont le...
Página 227 - Mon cousin, le mécontentement que me causent vos services me force à vous exiler à Chanteloup, où vous vous rendrez dans les vingt-quatre heures.
Página 401 - Puis, me rappelant, il prit sur une table un papier qu'il y avait déposé : "Tenez, voici une lettre que Pétion m'a écrite lors de votre entrée au Temple, elle pourra vous être utile pour rester ici.
Página 403 - ... objets que je tenais encore dans mes mains. Ils me dirent de les leur donner; mais l'un d'eux proposa de m'en laisser dépositaire , jusqu'à la décision du conseil : cet avis prévalut. Un quart d'heure après, le roi sortit de son cabinet : « Demandez, me dit-il, si je puis avoir des ciseaux ;

Información bibliográfica