Imágenes de página
PDF
ePub

Vous avez également donné l'ordre à la division Nansouty et à la brigade Durosnel de cantonner ce soir aux environs d'Eylau ; aux cuirassiers d'Espagne de se rendre à Landsberg, et de cantonner entre cette ville et Liebstadt.

Quant aux mouvemens du 17, les généraux Nana souty et Durosnel doivent partir d'Eylau à midi pour cantonner à une lieue de Landsberg sur le che min d'Eylau.

Lorsque la division Espagne aura pris position ce soir à Landsberg sur la route de Liebstadt, le général Espagne vous enverra cette nuit un officier à Eylau pour avoir les ordres de mouvement du 17.

Pour le 19, vous donnerez l'ordre à la division Nansouty de se rendre à Liebstadt; la division d'Hautpoult et celle du général Grouchy seront à Guttstadt; quant à la division Espagne vous prendrez successivement les ordres de l'empereur pour sa destination.

Au reste, mon prince, en lisant les dispositions générales, vous verrez celles qui vous concernent.

Au maréchal NEY.

Eylau, le 16 février.

J'ai cru devoir vous envoyer, monsieur le marés chal, les dispositions générales relatives au changement de position de l'armée ; vous verrez que sa

[ocr errors]

majesté vous confie le commandement de l'arrièregarde ; vous aurez à vos ordres la division de cavalerie légère du général Lassalle, la brigade du général Guyot, et la division de dragons du général Klein. Vous y verrez que le 17 vous devez prendre position à Eylau, le 18 à Landsberg, et le 19 à Freymarkt où vous séjournerez jusqu'à nouvel ordre; vous verrez que le prince de Ponte-Corvo a l'ordre , quand il quittera Schlautienen pour se rendre à Saalfeld, d'envoyer un parti prendre position à Onchen avec ordre de vous prévenir de ce qu'il apprendrait; au surplus , vous vous conformerez en tout ce qui vous concerne aux dispositions générales ; vous aurez soin de corres. pondre avec moi sur ce que vous apprendrez des mouvemens de l'ennemi.

Au général COMPANS, commandant le 7e corps.

Eylau, le 16 février. J'ai cru devoir vous envoyer, général, les dispositions générales concernant le changement de position de l'armée; vous verrez qu'aujourd'hui 16 votre corps d'armée doit partir au jour pour se rendre à Heilsberg, et que deux bataillons doivent aller ce soir le plus loin qu'ils pourront au-delà de cette ville sur la route de Guttstadt, et que le 17 vous devez être rendu à Guttstadt où vous attendrez de nouveaux ordres.

Au maréchal DAVOUT.

Eylau, le 16 février.

J'ai cru devoir vous envoyer, monsieur le maréchal, les dispositions générales concernant le changement de position de l'armée; vous verrez que votre corps

d'armée doit être le 17 à Bartenstein, le 18 à Heilsberg, et le 19 à Guttstadt.

Le bataillon du 85e que vous aviez laissé à Ortelsburg. est à Heilsberg, où il a ordre d'attendre votre passage pour suivre votre mouvement; vous vous conformerez au surplus à tout ce qui peut vous concerner dans les dispositions générales de mouvement.

Au prince de Ponte-CORPO.

Eylau, le 16 février.

Je vous envoie, monsieur le maréchal, les dispositions relatives au changement de position de l'armée; vous y verrez que votre corps suit la route de Wormdit par Schlautienen, Gallitgen, Lauditten, Saalfeld et Lichtenau.

d'armée couchera à Schlautienen.

L'intention de l'empereur est que vous fassiez passer un fort parti de votre cavalerie légère pár Zinten sur Möhlsack; son intention est également,

Le 17

votre corps

[ocr errors]

quand vous quitterez Schlautienen le 18 pour aller coucher à Saalfeld, que vous ayez à envoyer un parti prendre position à Onchen, d'où le commandant fera prévenir le maréchal Ney de ce qui se passerait.

Le 18 vous coucherez à Saalfeld, le 19 à Wormditt; recommandez bien à l'officier qui commandera le parti qui passera par Zinten et Möhlsack, de vous prévenir de ce qu'il apprendra, et vous aurez soin de nous instruire. Vous vous conformerez au surplus en tout ce qui vous concerne aux dispositions générales de mouvement.

Au maréchal SOULT.

Eylau, le 16 février.

Je vous envoie, monsieur le maréchal, les dispo. sitions générales relatives au changement de position de l'armée ; vous y verrez que votre corps doit partir le 17 à sept heures du matin pour se rendre à Landsberg, le 18 à Frauendorff, et le 19 prendre ses cantonnemens dans les villages aux environs de Liebstadt.

Vous vous conformerez au surplus en ce qui peut vous convenir dans les dispositions générales, et notamment pour le départ des bagages et l'évacuation des blessés.

Le général Guyot et sa brigade de cavalerie légère

restent aux ordres du maréchal Ney qui forme l'arrière-garde.

Au maréchal BÈSSIÈRES.

Eylau, le 16 février. Je vous envoie, monsieur le maréchal, les dispositions générales relatives au changement de position de l'ar: mée; vous y verrez que votre artillerie, vos caissons et enfin les bagages inutiles, doivent partir aujourd'hui à deux heures de l'après-midi pour se rendre à Landsberg; que la garde à pied et à cheval doit partir demain 17 au jour pour se rendre à Landsberg, le 18 å Freymarkt, et le 19 à Liebstadt; conformez-vous aux dispositions relatives aux blessés, et à toutes les autres qui peuvent vous concerner.

Vous sentez, monsieur le maréchal, que les disposilions générales sont pour vous seul.

Au prince de Ponte-CORVO.

Eylau, le 16 février. Je viens de coi

communiquer à l'empereur, monsieur le maréchal , les observations que vous me faites sur la difficulté que votre artillerie aura à suivre la route par Saalfeld; sa majesté vous autorise à ne suivre la route qui vous est tracée qu'autant que vous le pourrez, et à vous jeter sur celle de Möhlsack si vous jugiez que vous ne pussiez suivre l'autre sans

« AnteriorContinuar »