Imágenes de página
PDF
ePub

de l'infanterie et de la cavalerie, et avec le général Savary, commandanti le 5e corps qui était le, IL à Ostrolenka, et qui a dû se porter à Villenbergau premier bruit de l'apparition de l'ennemi: Le général Oudinot, qui était à Pultusk , a dů également se porter sur Villenberg le 133 enfin, tâchez d'avoir des nouvelles du général Grandeau qui avait ordre de se tenir à Mysziniec avec deux bataillons du 111e régiment et deux cents chevaux, pour protéger l'Omulew; vous aurez soin de correspondre fréquemment avec moi

par

des officiers que yous m'enyerrez en poste; car il est bien essentiel que l'empereur sache ce qui se passe sur nos derrières. pijesz ?! min

Au maréchal LEFEBVRE.
V sobat

Lilles

"L

Eylau, le 14 février. Je vous envoie par votre aide-de-camp, monsieur le maréchal, le duplicata des ordres que je vous aj adressés les 9 et 13, par lesquels nous verrez que vous devez diriger votre marche sur Osterode et vous connaîtrez les excursions que les cosaques ont faites sur Villenberg ; nous n'avons point d'autres nous velles de cette ville que celle que je vous transmets par ma lettre du 13 : nous n'en avons également au: cun autre ni du général Savary, ni du général, Oudinot. Le général Grouchy se rend ce soir, ayec sa division à Heilsberg, et il est très nécessaire que

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

vous vous mettiez en communication avec les géné ravix Savary et Oudinót, et surtout avec Thar et avec moi. Votre objet principal est de maintenir libres etirde protéger nos communications sur nos derrières, de Thorn, Osterade, etc., et de donner autant de secours qu'il sera possible à nos-blessés qui sont évacués de Landsberg et d'Heilsberg sur Osterode et Thorn. Le général Ménard doit être arrivé à Thorn, ce qui nous sera d'une grande utilité.

Au général Grouchy, Pirms, g,

III, VI noi, apo fisicins Eylau,, le 15 février. *** L'EMPEREUR me charge de vous renouveler, general, qu'il est bien nécessaire que vous portiez de la cavaclerie sur Guttstadt et Allenstein, où nous avons douze ià quinzeicents blessés qui sont menacés par les cosat ques. Les ordres ont déjà été donnés de les évacuer sur Osterode et Thorn; protégez donc de tous vos moyeris ces évacuations qui doivent se faire le plus promptement possible.: 99 toh 999919019. f 1.uk Bir (6) Eftf, 20 stirps, ad nofti, Jouningom Au général DOM BROW $x1.

nis:95,99 $ qu:1619 --440311 eli'up esta eng a! 111099, Eylau, le 15 février.d

L'INTENTION de l'empereur, généralis n'est point que l'on diminuerde hombre de la davaleriel de la levée polonaiser-Cette mesure me convientopullement à sa majesté squi'croit cette cavalerie très utile zrelle dési

rerait en voir porter le nombre à trois ou quatre mille, afin de pouvoir les opposer aux cosaques : l'empereur voudrait avoir votre opinion à cet égard. Sa majesté désire que vous fassiez passer de suite le plus possible de cavalerie polonaise sur Osterode, où il serait très - utile à sa majesté d'en avoir quinze cents ou deux mille hommes pour servir à couvrir l'armée.

Au grand-duc de Berg.

Eylau, le 15 février. L'EMPEREUR, mon prince, a décidé de changer la position de son armée; son intention est que, demain 16 , tous ses avant-postes restent comme à l'ordinaire, de manière que l'ennemi ne puisse.se douter d'aucun mouvement. Avant de vous faire connaître les dispositions générales, les seules dispositions qui exigent que les ordres soient donnés ce soir sont les suivantes : c: Donnez l'ordre aux cuirassiers du général d'Hautpoult de commencer dès cette nuit des mouvemens nécessaires pour quitter leurs positions sans que cela paraisse , et que, demain 16, ils marchent sur Heilsberg, où ils cantonneront le plus près qu'ils pourront de cette ville. Weesp Straust, 4. Donnez l'ordre sà la cavalerie légère du général Durosnel de quitter cette nuit desi avant-postes sans que l'ennemi sans ia perçoive; elle viendra cantonner

auprès de la division Nansouty, étant destinée à marcher sous les ordres de ce général, qui, d'après ceux que je donnerai vraisemblablement demain matin, devra partir, demain 16 à midi, pour se rendre de Eylau, in

Telles sont, mon prince, les dispositions du moment; demain avant le jour je vous ferai connaître toutes les autres. :) Dispositions générales relatives au changement de

position de l'armée.

Eylau, le 16 février, quatre heures

du matin.

[ocr errors]

AUJOURD'HUI 16, les parcs de réserve, les bagages, les hommes mal portans et tout ce qui peut retarder la marche de l'armée, sera mis en mouvement pour aller à deux ou trois lieues sur la direction que doit prendre chaque corps d'armée; les blessés qui sont à Heilsberg, à Eylau et à Landsberg seront entièrement évacués, toutes les voitures quelconques qui se trouvent dans les différens corps d'armé seront employées à cette évacuation. I lej !.. Demain 17. l'armée se mettra en marche pour prendre sa nouvelle position; le maréchal Ney: formera l'arrière-garde, le maréchal Daxout la droite, le maréchal Soult le centre, le prince de Ponte-Coryo la gauche.

" !! - siz:::.. Gia

-TLe maréchal Davout aura avec lui la division de dragons du général Milhaud. ...

Le maréchal Ney aura à ses ordres le général Lassale avec sa division de cavalerie légere, la brigade de même arme du général Guyot, et la division de dragons du général Klein. 9. Le prince de Ponte - Corivor continuerá à avoir sous ses ordres la division de dragons du général Şahuc. to papan, Soba 315) susiliers codze,

La réserve de son altesse le grand-duc de Berg et le ze corps marcheront particulièrement.

Au grand-duc de Berg.

!)

sw Eylau , le 16 février. 99 Je vous envoie,

mon prince , les dispositions généPles

"relativement at changement de position de l'armée'; 'rintention de l'empereur est que de votre Versónine fous 'suivież le quartier' Impérial? Voyez ci-dessus page 54 à 60:- o to wobei 6 .9990: 92 vous avez donné cette nuit des ordres relatifs à la division d'Hautpóált et à la brigádé de cavalerie' le gère du général Durosnel; il vous' teste a prévenir le général Lassalles,' le générat Muhaud et le général Klein qu'ils sòät aux'ordres du maréchal Neyher.183

stvous donnerez les losdrës pour que les équipages, Jés hommes 'mal"porkáns et les chevaux blessés 'se mettent en marche dès aujourd'hui.

ر؟ : ) 2 م } نے (به

« AnteriorContinuar »