Imágenes de página
PDF
ePub

chemin de Gilgenburg et de Neidenburg à Allenstein.

Au maréchal AUGEREAU.

[ocr errors]

Villenberg, le jer février. Nous n'avons pas de vos nouvelles , monsieur le maréchal, et l'empereur est en doute si vous êtes arrivé à votre destination. L'intention de sa majesté est qu'avec votre corps d'armée vous vous dirigiez sur Allenstein, en passant par Demberghoffen. Tâchez de coucher, demain 2, à quatre lieues d'Allenstein, c'est-à-dire à la tête des lacs de Dziersgunken.

Le maréchal Ney doit être ce soir à Hohenstein; le grand-duc de Berg et le maréchal Soult sont à Passenheim ; votre cavalerie légère aura sûrement déjà rencontré les postes du maréchal Ney et ceux du grand-duc. L'empereur attend avec intérêt de vos nouvelles.

Je dois vous faire connaître que le but de sa majesté est de tourner le corps qui est vis-à-vis Lobau, et qui est opposé au maréchal Bernadotte : nous avons déjà quelques marches sur lui.

L'on peut supposer que ce corps cherchera à se retirer sur Allenstein, ou bien sur Guttstadt; il faut donc que dans le premier de ces points. votre corps, ceux des maréchaux Soult et Ney se trouvent réunis pour l'attaquer.

Au maréchal DAVOUT.

Villenberg , le jer février.

L'INTENTION de l'empereur , monsieur le maréchal , est que vous partiez , demain 2, avec votre corps d'armée pour vous rendre à Ortelsburg. Je vous ai déjà écrit à quatre heures du soir pour vous dire que si vous ne receviez pas de nouveaux ordres vous deviez vous rendre le 2 à Ortelsburg ; partez donc avant le jour. Sa majesté espère que dans la nuit vous lui enverrez des nouvelles de ce qui se sera passé , et de ce que vous aurez appris pendant le jour. Envoyez un de vos aides-de-camp à Passenheim pour

instruire l'empereur de tout ce que vous aurez appris, et pour m'envoyer l'état de situation de votre corps d'armée.

Le général Gudin reçoit l'ordre de se porter avec sa division à Groschiemanen, à moitié chemin de Villenberg à Ortelsburg; ainsi il ne se trouvera pas éloigné de vous.

Laissez à Mysziniec une arrière-garde composée d'un régiment d'infanterie , environ deux cent cinquante hommes de cavalerie et deux pièces de canon , afin de protéger votre communication contre les incursions des cosaques; car vous sentez que

les

quarante hommes que vous avez laissés à Nipniki et à Kuspiekewa seraient bientôt culbutés s'il n'y avait point d'infanterie à côté. L'empereur lest fåché que

vous n'ayez pas laissé à Ostrolenka le bataillon qui y était, jusqu'à ce qu'il ait été relevé par de l'infanterie du 5e corps qui a ordre de s'y rendre.

L'officier-général ou supérieur commandant l'arrière-garde que vous laisserez à Mysziniec, détachera trois ou quatre cents hommes d'infanterie et de cavalerie dans le point le plus favorable sur les petites rivières, soit de la Slawa , soit de la Rozania, éloignées de quatre lieues au plus d'Ostrolenka ; le corps détaché de l'arrière-garde laissée à Mysziniec aúra de petits postes sur les rivières. Si l'ennemi était trop en force, ce petit corps de trois ou quatre cents hommes se retirerait derrière l'Omulew, et vous ferez donner l'ordre à l'officier qui le commanderait de rendre compte au commandant de l'arrière - garde à Mysziniec, lequel instruirait directement vous et moi , par duplicata , de tout ce qui se passerait sur la droite. Vous donnerez pour instruction à l'officier commandant l'arrière-garde à Mysziniec, que tous les petits détachemens d'infanterie et de cavalerie laissés sur la ligne de doivent jamais passer la nuit dans le même endroit où ils ont passé le jour; ils doivent changer à une lieue ou deux, soit sur la droite, soit sur la gauche ; par ce moyen, ils ne seront jamais surpris. Ainsi donc, monsieur le maréchal , la plus forte partie de l'arrière-garde qui serait à Myssiniec se retirerait sur Villenberg, et le détache

ment de trois ou quatre cents hommes détaché sur la droite se reploierait derrière l'Omulew, et de position en position sur Pultusk. L'intention de l'empereur est que désormais vous changiez la communication de vos troupes , et que tout ce qui vient de Pultusk passe par Praznitz et Villenberg; aussi-bien c'est le plus court. Vous préviendrez l'officier qui commande le détachement de droite, que le général Oudinot, avec dix mille hommes, arrive sur Pultusk. Si vous aviez encore en arrière quelque détachement près d'Ostrolenka , vous pourriez le laisser jusqu'à ce que l'infanterie du 5e corps y soit arrivée.

Au maréchal AUGEREAU.

Villenberg , le jer février.

Nous voilà à près de minuit, monsieur le maréchal, et l'empereur n'a pas encore de vos nouvelles; il, sait indirectement que vous êtes arrivé à Neidenburg , je vous ai écrit à quatre heures de l'après-dis : née, et je vous réitère le même ordre. Sa majesté ordonne que vous fassiez, demain 2, une bonne marche de Neidenburg à Allenstein, en passant par Demberghoffen. Votre cavalerie légère se réunira avec le corps du grand-duc de Berg. Le maréchal Ney doit être aujourd'hui à Hohenstein : mais sa majesté n'a pas de ses nouvelles; si vous en avez , envoyez-nous

L'empereur ordonne que vous correspondiez de

en

[ocr errors]

main avec lui par Villenberg et par duplicata , par les avant-postes.

Au maréchal Ney.

Villenberg , le jer février.

Je vous ai envoyé hier des ordres, monsieur le maréchal , pour que vous vous portiez du côté d'Allenstein , soit en passant par Hohenstein , soit en passant derrière les lacs par Demberghoffen; comme sa majesté est instruite que vous n'avez pas passé par Demberghoffen, elle est fâchée de ne pas avoir reçu de vos nouvelles et de celles de l'ennemi; probablement l'officier que vous aurez envoyé au matin aura été pris ; je vous adresse le duplicata de l'ordre d'hier.

Le maréchal Soult, qui a passé la nuit à Passenheim, va marcher sur Allenstein ; vous vous réglerez vous-même selon les nouvelles que vous aurez de l'ennemi. Si vous entendiez la canonnade sur le chemin de Passenheim' àAllenstein, vous vous y porteriez; si vous-même vous étiez trop pressé sur Allenstein, vous vous retireriez sur Demberghoffen. Le maréchal Augereau part demain matin 2, pour se rendre à Demberghoffen où il se trouvera derrière vous.

« AnteriorContinuar »