Imágenes de página
PDF
ePub

mens sur Praznitz, Chorzel et Villenberg , et que vous soyez prêt à agir au premier ordre.

Au maréchal NEY.

Varsovie, le 27 janvier. J'ai communiqué, monsieur le maréchal, vos lettres à l'empereur; l'intention de sa majesté est que vous secondiez le maréchal Bernadotte dans toutes ses opérations; que vous teniez, le plus possible, votre corps d'armée réuni. L'empereur vient d'ordonner la levée de tous les cantonnemens, afin qu'on se tienne prêt à marcher au premier ordre. Le maréchal Augereau se portera vraisemblablement du côté de Mlawa, et le maréchal Soult sur Villenberg. Enfin, monsieur le maréchal, dans tous les cas imprévus vous devez porter vos vues sur Thorn.

Au grand-duc de Berg.

Varsovie, le 27 janvier. Vous connaissez, mon prince, la situation des choses ; l'intention de l'empereur est donc que vous fassiez prévenir sur-le-champ les commandans des différentes divisions de votre réserve , de resserrer leurs cantonnemens , et enfin de se tenir prêts à marcher au premier ordre. Les divisions d'Hautpoult, Klein , la brigade Latour-Maubourg sont destinées à se rassembler sur Racionz. Quant au général Nan

souty, il doit se rendre à Varsovie pour passer la revue. Au surplus, l'empereur vous a donné ses ordres verbalement. Ayez soin de prendre du pain pour quatre jours , 'et qu'on en remplisse vos fourgons.

Au grand-duc de Berg.

Varsovie , le 27 janvier. L'INTENTION de l'empereur, mon prince, est que vous partiez de votre personne, avec votre étatmajor, pour vous rendre à Praznitz au quartiergénéral du maréchal Soult, et de là à Villenberg, où vous établirez votre quartier-général, et où vous réunirez tout ce que vous aurez sous la main de votre réserve, et le corps du maréchal Soult. Donnez ordre aux généraux Klein, d'Hautpoult et Latour-Maubourg de se réunir en toute diligence à Mlawa, d'où vous les dirigerez ensuite selon les circonstances.

Instruisez le maréchal Ney et le maréchal Bernadotte de votre arrivée à Villenberg; prévenez - les que l'empereur sera demain à Pultusk, et que j'ai expédié l'ordre de lever les cantonnemens d’hiver : vous leur ferez sentir qu'il est nécessaire qu'ils correspondent avec vous.

J'ai ordonné au maréchal Bernadotte de se replier sur Thorni, dans le cas où l'ennemi serait assez én forcé pour l'y obliger.

Je donne ordre au maréchal Augereau de se rendre

à Mlawa, et d'y réunir son corps d'armée; envoyez un officier à sa rencontre , afin de pouvoir prévenir l'empereur du moment où il arrivera. L'empereur sera demain, de sa personne, à Pultusk.

Donnez l'ordre au général Nansouty de se rendre d'abord à Pultusk, d'où on le dirigera suivant les circonstances.

Au maréchal SOULT.

Varsovie, le 27 janvier. L'EMPEREUR,

monsieur le maréchal, me charge de vous ordonner de lever vos cantonnemens, et de réunir tout votre corps d'armée sur Villenberg, où se rend le grand-duc de Berg. L'empereur sera demain à Pultusk; il vient d'ordonner de lever tous les cantonnemens d'hiver pour reprendre l'offensive, et donner une vigoureuse poussée à l'ennemi.

Vingt-cinq mille rations de biscuit et vingt-cinq mille rations de pain biscuité sont dans les magasins de Sierock à votre disposition.

Àu maréchal LEFEBVRE.

Varsovie, le 27 janvier. L'ENNEMI, monsieur le maréchal, parait continuer ses mouvemens offensifs, et l'empereur a, en conséquence, ordonné de lever tous les quartiers d'hiver pour marcher sur l'ennemi. Şa: majesté pense

[merged small][merged small][ocr errors]

que ce que vous avez dę mieux à faire, c'est de placer la brigade française à Thorn, et d'y diriger les douze pièces d'artillerie venant de Varsovie ; d'y réunir également la division de cavalerie du général Espagne, et si on était obligé de lever le siége de Graudentz, de réunir également à Thorn les troupes de Hesse-Darmstadt. Vous tiendrez les Polonais sur la rive gauche de la Vistule en les prolongeant le plus bas possible. Envoyez un officier de votre étatmajor à Villenberg où se rend le grand-duc de Berg, et ou sera demain l'empereur. Sa majesté vous fait observer, monsieur le maréchal, que l'objet de votre mission aujonurd'hui est 1o. de défendre Thorn, et de rétablir le pont; 2°. de garnir la rive gauche de la Vistule le plus bas possible, mais nécessaire ment au-delà de Graudentz; 3o. de protéger les magasins de Bromberg, enfin, de vous tenir prêt avec votre petit corps pour servir de réserve à la gauche de l'armée et vous porter sur Dantzick suivant les événemens.

Sa majesté s'en rapporte du reste à votre expérience de la guerre; mais, quoi qu'il en soit, yous deyez défendre Thorn; il est essentiel que vous vous mettiex en correspondance avec le maréchal Bernadotte qui est du côté d'Osterode ; il est à présumer qu'il faudra environ quatre jours pour réunir toute l'armée.

Au maréchal NEY.

Varsovie , le 27 janvier. Le grand-duc de Berg, monsieur le maréchal, sera cette nuit à Villenberg, où sera réuni tout le corps du maréchal Soult. Le maréchal Augereau se dirige avec son corps d'armée sur Mlawa, où se réunit aussi la réserve de cavalerie ; tous les cantonnemens de l'armée sont levés, et l'empereur aura demain son quartier-général à Pultusk; le maréchal Lefebvre doit être arrivé à Thorn; correspondez fréquemment avec le grand-duc de Berg; l'armée ne peut pas être réunie avant trois ou quatre jours, mais, en attendant, voici l'esprit dans lequel vos mouvemens doivent être dirigés.

Si le prince de Ponte-Corvo se réunit à Osterode, et que dès - lors il soit en mesure de s'y maintenir, ou qu'il soit obligé de se retirer sur Thorn pour couvrir cette place, vous devez alors le laisser faire; et vous, avec votre corps d'armée, vous flanqueriez et appuieriez le maréchal Soult, de manière que le corps de ce maréchal, le vôtre et celui du maréchal Augereau ne forment qu'un seul corps; mais vous maintiendriez cependant vos communications avec le maréchal Bernadotte, s'il avait quitté Osterode ou qu'il se soit retiré sur Thorn.

Si au contraire vous êtes fondé à penser que le

« AnteriorContinuar »