Imágenes de página
PDF
ePub

Au 15 février, la brigade du général Latour-Maubourg rejoindra les avant-postes au-delà de la rivière d'Uzgierka, et la brigade composée du jer et du 13e régiment de hussards viendra reprendre les cantonnemens sur la Vistule entre Plozk et Wiszogrod, ainsi qu'ils étaient occupés par la brigade LatourMaubourg. Cette disposition n'aurait toutefois lieu que dans le cas où les circonstances militaires ne commanderaient point d'autres dispositions.

Ordre à la division de grosse cavalerie du général Nansouty de prendre ses cantonnemens sur la Pelica, le centre des cantonnemens de la division se trouvant en avant de Rawa, où seront établis le quartier-général du général Nansouty, ses manutentions et ses ateliers de réparation, tant pour l'habillement et l'équipement que pour le harnachement.

La division de cuirassiers du général d'Hautpoult aura son artillerie , ses ateliers de réparation pour l'habillement, le harnachement, etc., à Thorn; les régimens occuperont Golup, Rypin et Szeps.

Ordre à la troisième division de cuirassiers du général Espagne de se rendre de Posen á Petrikau, où sera le quartier- général; les cantonnemens seront établis sur la Pelica. Donner la feuille de route.

Ordre à la cavalerie de la garde impériale , excepté les quatre escadrons qui sont à Varsovie; ordre å l'artillerie , et même aux ambulances, de prendre

leurs cantonnemens depuis Varsovie jusqu'à Biala, en s'étendant sur la rive gauche de la Vistule et sur Pelica.

Ordre à tous les petits dépôts de troupes à cheval de se rendre à Lenczicz. Ces petits dépôts seront indépendans des dépôts de cavalerie de Potsdam et Breslaw.

Ordre au grand parc d'artillerie de l'armée de prendre ses cantonnemens à Lenczicz, où seront établis les ateliers de réparation.

En cas de mouvemens offensifs et improvistes de la part de l'ennemi, les généraux resserreront les cantonnemens au chef-lieu de chaque brigade, pour у être prêt à attendre les ordres de mouvemens.

Dispositions de cantonnemens pour l'infanterie.

Le corps de M. le maréchal Bernadotte , avec la division de dragons du général Sahuc, prendra ses cantonnemens à Osterode, où sera le quartier-général , Elbing et Marienwerder, et les pays formant ces départemens. Le

corps de M. le maréchal Ney aura ses manutentions , ses dépôts et ses ateliers de réparation à Thorn ; il y aura également son parc. Son corps d’armée occupera Soldan, Mlawa et Chorzel , ayant des postes sur Villenberg; il occupera les arrondissemens dépendant de ces villes, se concentrant

avec le maréchal Bernadotte et le maréchal Soult sur la lisière de ses cantonnemens. Le corps

de M. le maréchal Soult aura ses dépôts , ses hôpitaux, ses ateliers de confection et de réparation, et une grande manutention, à Plozk sur la Vistule ; le corps d'armée occupera Praznitz, Makow et le district de Plozk; la cavalerie légère du général Lassalle cantonnera au-delà de l'Orezyc, ainsi que la partie de la brigade de dragons du général Milhaud, à l'exception des deux régimens qui on ordre de venir se refaire sur la Vistule ; le maréchal Soult se concertera avec les maréchaux Ney et Davout pour la limite des cantonnemens.

Sockoczym doit rester au maréchal Soult.
Le
corps

de M. le maréchal Augereau aura une grande manutention , ses hôpitaux et tous ses ateliers de confection et de réparation à Wiszogrod; il établira les cantonnemens de son armée dans l'arrondissement de Wiszogrod, jusqu'à la rive droite de la Wkra, en prenant pour ligne de sa gauche la petite rivière qui passe à Bodzonow, depuis son embouchure dans la Vistule jusqu'à Rogow, Zkolatow , Plozk, Smorzewo, Bluzniewo, Galachy, Sczurow jusqu'à la Wkra.

Sockoczym et Noviemaslo restent au maréchal Soult. M. le maréchal Augereau, si ses cantonnemens sont

trop resserrés, pourra s'étendre sur la rive gauche de la Vistule , le long de la Bsura; depuis son embouchure jusqu'à Löwicz, en y plaçant seulement une de ses divisions.

M. le maréchal Davout occupera la rive gauche de la Wkra, depuis son embouchure jusqu'à la petite rivière de Ziclini, suivra la rive gauche de cette rivière jusqu'à une lieue de Golymin, et de là, par une ligne droite, jusqu'à Pultusk; c'est-à-dire à une lieue de cette ville, én remontant l'Orezyc, et ensuite toute la presqu'ile entre la Narew et le Bug jusqu'à Ostrolenka.

Sierock et tous les villages à une lieue aux environs, restant à la disposition du maréchal Lannes, ainsi que la rive droite du Bug , depuis l'embouchure de la Narew jusqu'à Brock, le maréchal Davout s'étendra jusqu'à Ostrolenka, si l'ennemi l'a évacué; il cantonnera dans cette partie sa cavalerie légère et la division de dragons de Becker. Nasielzk et Zegrz se trouvent par ces dispositions dans les cantonnèmens du maréchal Davout. Le quartier-général, les manutentions, les ateliers de confection et de réparation seront établis à Pultusk.

Le corps du maréchal Lannes occupera le point de Sierock et une lieue aux environs; sa cavalerie légère cantonnera dans les villages qui bordent la rive droite du Bug, depuis l'embouchure de la Narew à

Sierock jusqu'à Brock; la division Gazan occupera la presqu'île entre le Bug, la Vistule et la frontière autrichienne; c'est-à-dire Nieporent, 'Jablona , etc.; la division Suchet occupera Praga et les faubourgs de Varsovie ; le quartier-général sera à Varsovie.

L'intendant - général fera établir des hôpitaux à Marienwerder

corps du maréchal Berna

pour le

dotte ;

A Thorn pour le corps du maréchal Ney et la division d'Hautpoult;

A Plock sur la Vistule pour le corps du maréchal Soult;

A Wiszogrod et à Löwicz pour le corps du maréchal Augereau;

A Pultusk pour le corps du maréchal Davout;
A Varsovie pour le corps du maréchal Lannes.

Tous les dépôts des différens corps d’armée seront établis dans chacun des chefs-lieux ci-dessus désignés; l'intendant-général fera les dispositions nécessaires. Les commandans d'artillerie de chaque corps d'armée y feront établir des ateliers de réparation d'armes, des ateliers pour la réparation de l'artillerie , ainsi que pour celle des harnais; enfin il sera établi des manutentions, de manière à ce que, indépendamment du pain nécessaire pour la subsistance journalière, on puisse y faire chaque jour deux mille rations de biscuit, ce qui formera avant un mois

« AnteriorContinuar »