Imágenes de página
PDF
ePub

Au maréchal BERNADOTTE.

Varsovie , le 4 janvier, L'INTENTION de l'empereur, monsieur le maréchal, est que vous donniez l'ordre au général de division Rouyer de se rendre à Bromberg, d'y prendre le commandement de toutes les troupes de HesseDarmstadt, et qu'il s'aide de la division que vous avez encore à Thorn, pour former le blocus de la place de Graudentz. Le général Rouyer et les troupes que vous avez encore à Thorn, seront momentanement sous les ordres du maréchal Ney, sans cesser de faire partie de votre corps d'armée.

L'empereur ordonne que la division de dragons de général Sahuc, et que la division de cavalerie légère du général Tilly, soient sous vos ordres, et restent l'une et l'autre dans leurs positions actuelles, sans éveiller l'attention de l'ennemi. Quand vous le jugerez convenable , vous vous porterez sur Osterode, et une fois le blocus de Graudentz formé, on le confiera aux troupes de Hesse-Darmstadt, et vous ordonnerez aux troupes que vous aurez laissées, à Thorn, et qui auront aidé au blocus, de vous rejoindre. Vous ferez successivement occuper Elbing ; vous couperez la communication de Dantzick à Königsberg, et tout Marienwerder et de Dantzick sera sous vos ordres.

Au 15 janvier, le général de division Victor, au

pays de

quel l'empereur donne le commandement de la divim sion polonaise du général Dombrowsky, forte de douze à quinze mille hommes , doit se porter devant Dantzick pour bloquer cette ville ; alors le général Victor et ses troupes seront sous vos ordres.

Les troupes de Bade qui sont à Stettin marcheront sous le commandement d'un général français, et se porteront sur Colberg pour faire le blocus de cette place. Le blocus des places de Dantzick et Colberg une fois établi, et les troupes polonaises du général Victor devenant tous les jours plus considérables , vous pourrez en retirer ce que vous jugerez convena, ble pour grossir d'autant votre corps d'armée. Le désir de l'empereur, monsieur le maréchal, est que vous attiriez sur vous toutes les forces prussiennes , en menaçant Königsberg de plus près que les autres corps d'armée ; mais ce qui interesse encore plus l'empereur, c'est que le pays d'Osterode, Elbing, Holland et Marienburg vous offre de grandes réssources pour rétablir votre corps d'armée pendant l'hiver; d'ailleurs, selon les forces de l'ennemi et dans le temps que le corps de Bade et les Polonais entreront en ligne, sa majesté sera à même de vous envoyer de nouveaux ordres. Le principal est de faire vos mouvemens doucement, sans rien compromettre et sans éveiller l'attention de l'ennemi. Le

corps

du maréchal Ney appuie la gauche du maréchal Soult,

en même temps qu'il appuie votre droite et qu'il couvre Thorn et le blocus de la place de Graudentz.

Au maréchal BESSIÈRES.

Varsovie , le 4 janvier. L'INTENTION de l'empereur, monsieur le maréchal, est que vous mettiez sous les ordres du prince de Ponte-Coryo la division de dragons du général Sahuc; que vous mettiez sous les ordres du maréchal Ney la division de dragons du général Grouchy; que vous cantonniez la division de grosse cavalerie du général d'Hautpoult entre Golup et Rypin, de manière à ce qu'elle couvre Thorn et qu'elle puisse se porter en trois marches sur Chicanow; ces opérations faites, vous rejoindrez l'empereur.

J'ai oublié de vous dire que vous devez mettre la division de cavalerie du général Tilly aux ordres du maréchal Bernadotte.

Au général Victor.

Varsovie , le 4 janvier.

L'INTENTION de l'empereur, général, étant de vous confier un commandement particulier, sa majesté ordonne que vous partiez dės demain pour vous rendre à Stettin ; vous y passerez en revue

le

corps des troupes de Bade et la re légion polonaise, forte d'environ cinq mille hommes, qui arrive de France ,

et qui sera sous peu à Stettin ; ces deux corps réunis peuvent former plus de dix mille hommes. Aussitôt que vous les aurez passés en revue , vous vous porterez devant la place de Colberg, et vous en formerez le blocus; lorsque l'investissement sera fait, vous n'y laisserez

que
le
corps

de Bade, et de là, vous vous approcherez de Dantzick pour cerner cette ville ; vous enverrez des ordres au général Dombrowski, qui, avec une division de quatorze mille Polonais, sera à Bromberg vers le 12 janvier. Le général Dombrowski et sa division seront à vos ordres, et vous agirez ensemble devant Dantzick

pour

former le blocus de cette place; votre corps général sera donc composé de la division polonaise du général Dombrowski, du corps des troupes de Bade et de la 1re légion du Nord, ce qui fera à peu près vingt mille hommes. Le maréchal Bernadotte, qui se trouvera sous peu de temps à Elbing, couvrira vos deux siéges; vous ne manquerez pas de m'instruire directement de tous vos mouvemens, afin que je puisse vous donner des ordres.

Le corps de Bade sera relevé pour la garnison de Stettin par les troupes de Wurtzbourg.

Dispositions générales pour les cantonnemens

définitifs de l'armée.

La brigade de hussards commandée par le général Latour-Maubourg, composée du 5° et du 7e régiment de hussards, recevra sur-le-champ des ordres pour prendre ses cantonnemens sur les bords de la Vistule, à la rive droite entre Plozk et Wiszogrod, sans occuper ces deux villes. Le quartier-général du général Latour-Maubourg pourra être à Bodzonoff; la brigade du général Latour-Maubourg prendra du repos, pour se réfaire dans ses cantonnemens qu'elle étendra le moins possible.

Ordre aux deux régimens de dragons de la brigade du général Milhaud qui ont le plus souffert, de se rendre sur la rive droite de la Vistule pour cantonner depuis Plozk, sans oceuper cette ville, jusqu'à Dobrzin et en remontant la petite rivière d'Harta jusqu'à Borkowo.

Ordre à la division Klein de prendre ses cantonnemens depuis Dobrzin jusqu'à Bobrownik, où sera le quartier-général du général Klein; les cantonnemens pourront s'étendre en descendant la Vistule jusque vers l'embouchure de la petite rivière qui vient de Golup, en observant de n'étendre les cantonnemens en descendant la Vistule qu'autant que cela sera nécessaire.

« AnteriorContinuar »